tenace

 

définitions

tenace ​​​ adjectif

Dont on se débarrasse difficilement. Des préjugés tenaces. ➙ durable. —  Odeur tenace. ➙ persistant.
(personnes) Qui respecte et fait respecter ses opinions, ses décisions avec fermeté. ➙ entêté, ferme, obstiné, opiniâtre, persévérant. —  (actes) Qui implique la ténacité, l'obstination.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
A l'heure actuelle, c'est peut-être notre plus tenace regret que tout cela ne soit plus !Gustave Coquiot (1865-1926)
Béatrice n'était point « une bonne pâte » ; orgueilleuse, irascible, tenace, elle supportait impatiemment le joug brutal de son père.Émile Gebhart (1839-1908)
Au dire des naturels, ces dernières, en bambou, garnies d'une pointe en os très déliée et aiguë, soudée par une résine très tenace, font des blessures mortelles.Jules Verne (1828-1905)
En tout cas, il n'est pas impossible qu'il ait eu dès l'antiquité cette prééminence de la fécondité qui rend les nations plus braves et le patriotisme plus tenace.Camille Jullian (1859-1933)
La volonté de renaître est tenace et surprenante ; les écoles fonctionnent sous les tentes ; les artisans tâchent de travailler dans des lieux de fortune ; les administrations communales aussi.Europarl
Celui-là est si vieux, si vieux que je ne saurais comprendre comment il est resté si vif et si tenace dans mon esprit.Guy de Maupassant (1850-1893)
Malgré l'opposition tenace des sentimentaux, la vivisection a continué à être pratiquée et vous savez de quelles heureuses découvertes elle a été le point de départ.Henri Didon (1840-1900)
Le cardinal a la mémoire tenace et la main longue ; croyez-moi, il vous jouera quelque tour.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Sans parler de l'habitude qui se crée fort vite, plus impérieuse encore, plus tenace et plus funeste que toute autre du même genre, un état particulier a pris naissance.Laurent Tailhade (1854-1919)
Je ne voulais pas avoir à mes propres yeux le tort de reculer par considération personnelle, et ce sentiment me rendit courageuse et tenace.Claire-Élisabeth-Jeanne Gravier de Vergennes Rémusat (1780-1821)
Salvador avait affaire à un homme aussi tenace qu'il l'était lui-même, et il était en quelque sorte sous sa dépendance, il fut donc forcé de subir sa loi.Eugène-François Vidocq (1775-1857)
Mais à mesure qu'il s'approchait de terre, une pensée d'abord fugitive, tenace alors, s'empara de son esprit.Jules Verne (1828-1905)
Avec tout son aveuglement, sa folie d'orgueil, son ignorance, on sentait dans ce diable d'homme une force vive et tenace, comme une flamme intérieure qui vous réchauffait le cœur.Alphonse Daudet (1840-1897)
Il essaya de chasser l'image tenace, de la maîtriser, de s'en débarrasser par des raisonnements.Fernand Vandérem (1864-1939)
Depuis de longues années, elle les guettait, jamais lasse, recommençant la lutte quand on la croyait battue, toujours embusquée et tenace.Émile Zola (1840-1902)
Ne l'avait-il pas consolée, distraite, comme un enfant qui pleure, avec le miroitement de sa thèse conjugale, la bizarrerie de ses discours, la chaleur tenace de sa voix ?Fernand Vandérem (1864-1939)
Chez lui, la rancune était tenace ; on eût dit qu'il s'était juré de ne plus se laisser approcher par personne.Oscar Méténier (1859-1913)
Amboise, un gros homme, fort et actif, tenace et lourd, n'en pesa que davantage sur cette faible créature, incapable d'application.Jules Michelet (1798-1874)
Elles tenaient contre elles leurs enfants ; l'émotion les soulevait, l'émotion jeune et tenace, source de l'antique vie et des vastes avenirs.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Au fait, pourquoi oublierions-nous cette date assez cruelle, lorsque nos voisins mettent un soin si tenace à se la rappeler ?Jules Claretie (1840-1913)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TENACE » adj. m. & f.

Qui est visqueux, qui s'attache si fort à un corps, qu'on a de la peine à l'en detacher. La poix, la glu, font des corps tenaces. Ce qui fait la plus-part des maladies, sont des humeurs gluantes & tenaces, qui s'attachent aux parois ou parties internes du corps humain.
 
TENACE, se dit figurément de l'humeur avare d'un homme, qui ne relasche rien de ce qu'il tient une fois. Les vieillards sont d'une humeur tenace. Ce mot vient du Latin tenax.
Le français des régions Oh peuchère ! Oh peuchère !

Peuchère est emblématique d'une aire méridionale qui va des Hautes-Alpes à l'Hérault, en englobant les départements de l'Ardèche et de la Lozère.

27/10/2020