Email catcher

enrhumer s'enrhumer

Définition

Définition de enrhumer ​​​ verbe transitif

Causer le rhume de (qqn). au participe passé Il est très enrhumé.

Définition de enrhumer (s') ​​​ verbe pronominal

Attraper un rhume.

Conjugaison

Conjugaison du verbe enrhumer

actif

indicatif
présent

j'enrhume

tu enrhumes

il enrhume / elle enrhume

nous enrhumons

vous enrhumez

ils enrhument / elles enrhument

imparfait

j'enrhumais

tu enrhumais

il enrhumait / elle enrhumait

nous enrhumions

vous enrhumiez

ils enrhumaient / elles enrhumaient

passé simple

j'enrhumai

tu enrhumas

il enrhuma / elle enrhuma

nous enrhumâmes

vous enrhumâtes

ils enrhumèrent / elles enrhumèrent

futur simple

j'enrhumerai

tu enrhumeras

il enrhumera / elle enrhumera

nous enrhumerons

vous enrhumerez

ils enrhumeront / elles enrhumeront

Synonymes

Synonymes de enrhumé, enrhumée adjectif

grippé, pris (familier), catarrheux (vieilli), enchifrené (vieilli)

Exemples

Phrases avec le mot enrhumer

Il exploite l'homophonie du gérondif du verbe rimer et de la forme dialectale du verbe enrhumer.Réforme, Humanisme, Renaissance, 2015, Maria Proshina (Cairn.info)
Mais c'est pour t'enrhumer, que le scélérat te propose ces parties-là.Honoré de Balzac (1799-1850)
Nous espérons qu'elle n'aura plus mal à la gorge et qu'elle ne s'enrhumera plus.Revue d'histoire de la Shoah, 1999, Nadine Ganivel (Cairn.info)
On avait fini par installer récemment des calorifères, qu'on n'osait d'ailleurs allumer, de peur d'enrhumer le pape.Émile Zola (1840-1902)
La lecture sèche de la série en cours fait pourtant froid dans le dos, assez pour s'enrhumer durablement.Ouest-France, Loïc FOLLIOT, 21/01/2019
Mais laisser s'enrhumer les salariés qui restent tard le soir aussi.Capital, 18/05/2009, « Frais généraux : il y a toujours quelque chose à… »
Chez des maniaques, au contraire, ça montait à 300, ils pouvaient aller se balader nus dans la neige sans s'enrhumer.Vie sociale et traitements, 2015, Patrick Faugeras (Cairn.info)
Il ne le lâcha que contre deux pièces de cent sous, en geignant qu'il allait sûrement s'enrhumer.Émile Zola (1840-1902)
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de ENRHEUMER v. act. & neut.

Qui cause, qui donne le rheume. Le passage du froid au chaud est ce qui enrheume. Quand on se desgarnit trop tost, on est en danger de s'enrheumer. Ce Predicateur s'est enrheumé à force de crier contre les vices. Le vent coulis enrheume les hommes.
 
ENRHEUMÉ, ÉE. part. On est enrheumé tantost de la gorge, tantost du cerveau, tantost de la poitrine.
 
On dit aussi en Musique, un ton enrheumé.
 
Ces mots viennent du Grec rheuma, fluxion.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots 10 idées écoresponsables pour donner une nouvelle vie à votre ancien Petit Robert 10 idées écoresponsables pour donner une nouvelle vie à votre ancien Petit Robert

Au mois de mai paraîtra la nouvelle édition du Petit Robert de la langue française, enrichie de nouveaux mots, de nouvelles expressions, de nouveaux...

La rédaction des Éditions Le Robert 01/04/2024
sondage de la semaine