Email catcher

entonner

Définition

Définition de entonner ​​​ verbe transitif

Verser dans une tonne, un tonneau.

Définition de entonner ​​​ verbe transitif

Commencer à chanter (un air). Entonner une chanson.

Conjugaison

Conjugaison du verbe entonner

actif

indicatif
présent

j'entonne

tu entonnes

il entonne / elle entonne

nous entonnons

vous entonnez

ils entonnent / elles entonnent

imparfait

j'entonnais

tu entonnais

il entonnait / elle entonnait

nous entonnions

vous entonniez

ils entonnaient / elles entonnaient

passé simple

j'entonnai

tu entonnas

il entonna / elle entonna

nous entonnâmes

vous entonnâtes

ils entonnèrent / elles entonnèrent

futur simple

j'entonnerai

tu entonneras

il entonnera / elle entonnera

nous entonnerons

vous entonnerez

ils entonneront / elles entonneront

Conjugaison du verbe entonner

actif

indicatif
présent

j'entonne

tu entonnes

il entonne / elle entonne

nous entonnons

vous entonnez

ils entonnent / elles entonnent

imparfait

j'entonnais

tu entonnais

il entonnait / elle entonnait

nous entonnions

vous entonniez

ils entonnaient / elles entonnaient

passé simple

j'entonnai

tu entonnas

il entonna / elle entonna

nous entonnâmes

vous entonnâtes

ils entonnèrent / elles entonnèrent

futur simple

j'entonnerai

tu entonneras

il entonnera / elle entonnera

nous entonnerons

vous entonnerez

ils entonneront / elles entonneront

Exemples

Phrases avec le mot entonner

Deux femmes ont continué d'entonner cet air, après l'arrêt de la musique.Ouest-France, 19/07/2021
L'un des ivrognes se prend à entonner une sale diatribe contre notre patrie.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Il doit entonner et diriger le chant des psaumes, car il n'y a pas d'orgue ; et ce n'est peut-être pas une sinécure.Jacques Boulenger (1879-1944)
Rien n'est plus facile à concevoir qu'une pareille succession, rien n'est plus facile à entonner aussi que chacune de ces notes.Hector Berlioz (1803-1869)
Quand le pouvoir des faisceaux n'est pas assuré, quand la lueur des étoiles s'obscurcit, il paraît difficile d'entonner le chant de leur splendeur.XVIIe siècle, 2002, Yvan Loskoutoff (Cairn.info)
Inutile d'entonner un discours sur les lendemains qui chantent !Natures Sciences Sociétés, 2009, Jean-Claude Mounolou (Cairn.info)
C'est le moment que guettent les garçons et les filles d'honneur pour entonner la chanson de la soupe au lait.Charles le Goffic (1863-1932)
Ainsi peut-on observer ce phénomène dans le karaoke, une création japonaise, qui consiste à entonner le plus fidèlement possible les paroles d'un autre.Hermès, 2009, Karyn Poupée (Cairn.info)
Cela nous a parfois conduits à gonfler la poitrine, à arborer nos décorations, à entonner des chants guerriers rédigés il y a bien longtemps.Revue Défense Nationale, 2016, Salman Zaidi (Cairn.info)
La foule entière se mit à entonner un chant magnifique que je n'avais jamais entendu.Magdeleine Du Genestoux (1873-1942)
Les slogans sont les mêmes, mais les voix pour les entonner moins bruyantes.Ouest-France, Marylise COURAUD, 25/09/2021
Des jeunes femmes formaient un demi-cercle pour entonner des chants révolutionnaires que le reste de l'assemblée reprenait en chœur.Revue d'histoire du XIXe siècle, 2020, Janet Polasky, Emmanuel Roudaut (Cairn.info)
On pourrait aisément entonner le refrain de l'incohérence de la décision publique en matière de réseau de transport.Transports Urbains, 2007, Francis Beaucire (Cairn.info)
Les enfants entonneront ensuite un chant pour la paix, avant de déposer une gerbe de blé.Ouest-France, 09/11/2019
Ils interrompent leur séance et se mettent à entonner spontanément l'hymne national.Ouest-France, Laurent MARCHAND, 09/11/2019
Entre amies, en famille ou avec des collègues, le bar propose à ses clientes d'entonner leurs chansons préférées et de danser toute la soirée.Ouest-France, 28/12/2019
À l'annonce des résultats une partie du public scande sa joie et se met à entonner un chant marin, en hommage au vainqueur.Ouest-France, Anthony MOISSON, 16/03/2020
L'occasion de découvrir des femmes qui ont eu 20 ans dans les années 50 et d'entonner avec elles nombre de chansons de ces années-là.Ouest-France, 20/11/2015
Après ces derniers regrets donnés à sa mémoire, le poëte quitte l'élégie pour entonner avec transport l'hymne de la gloire.Hector Berlioz (1803-1869)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de ENTONNER v. act.

Commencer à chanter. Le Choeur a entonné l'Introite, l'Hymne, le Magnificat. La Musique a entonné un motet.
 
ENTONNER, signifie aussi, Mettre sur un certain ton, sur un certain chant. Ce Musicien entonne juste. Ce mot vient du Latin intonare.
 
ENTONNER, signifie encore, Verser une liqueur dans un tonneau, dans un muid, dans un baril. Il a entonné son vin au sortir de la cuve, du pressoir. Ce mot vient de tonne, tonneau.
 
On le dit hyperboliquement d'un yvrogne qui boit beaucoup & goulument. Ce goinfre en trois coups a entonné deux bouteilles de vin.
 
ENTONNÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots nouveaux du Petit Robert (édition 2025) Top 10 des mots nouveaux du Petit Robert (édition 2025)

Chaque année, la nouvelle édition du Petit Robert de la langue française permet aux francophones du monde entier de découvrir les nouveautés de leur...

La rédaction des Éditions Le Robert 07/05/2024
sondage de la semaine