Email catcher

entorse

Définition

Définition de entorse ​​​ nom féminin

Lésion douloureuse d'une articulation, provenant d'une distension violente. ➙ foulure, luxation. Se faire une entorse au poignet.
au figuré Faire une entorse à… : ne pas respecter. Une sérieuse entorse au règlement. ➙ infraction.

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot entorse

En cas d'entorse, on surélève la jambe, on refoidit pour réduire le gonflement et on met une attelle.Ça m'intéresse, 22/10/2021, « Quand faut-il se rendre aux urgences ? »
Autre entorse à la reconstitution historique : la passe sanitaire sera nécessaire pour accéder au village médiéval.Ouest-France, Quentin RAILLARD, 05/09/2021
Ligouy préfère risquer une entorse plutôt que d'affronter des coups de fourche promis par les gars du village.Eugène Demolder (1862-1919)
Nous devons aller plus loin et exiger la suspension de l'accord en cas d'entorse aux principes énoncés.Europarl
Dans la perspective ici retenue qui fait sien ce principe rawlsien, les entorses au fonctionnement de la démocratie constituent une injustice flagrante.Information Géographique, 2017, Bernard Bret (Cairn.info)
D'où le concept de signifiant zéro, qui, à strictement parler, est une entorse au principe fondateur.Revue de la Société Internationale de linguistique fonctionnelle, 2013, Mortéza Mahmoudian (Cairn.info)
On l'utilise en gel ou en pommade pour soulager entorses, ecchymoses, contusions et oedèmes.Ça m'intéresse, 06/09/2018, « Se soigner sans médecin : quelle plante pour quelle affection… »
L'entorse de la cheville se caractérise par un gonflement rapide, de la taille d'une balle de golf, juste en avant de la malléole externe.Ouest-France, 26/10/2020
Il appartient au syndic de veiller à ce que vous ne fassiez aucune entorse à la réglementation.Capital, 21/11/2018, « Aménager un appartement : tout ce que vous avez le… »
De plus en plus souvent, ceux-ci invoquent en effet la nécessité de protéger les droits de l'homme pour justifier une entorse à la libre circulation.Revue interdisciplinaire d'études juridiques, 2007, Antoine Bailleux (Cairn.info)
De plus, les entorses au règlement, quand elles sont impunies, révèlent les failles d'un dispositif qu'ils pensaient plus strict.Revue française de sociologie, 2015, Joël Zaffran (Cairn.info)
De même, l'on pourrait penser qu'une telle entorse au principe de la séparation des pouvoirs nécessiterait une situation hors du commun.Revue française de droit constitutionnel, 2015, Vivien Romain Manangou (Cairn.info)
Elle est une entorse au contrat de louage de service, par lequel le travailleur a promis et vendu son mouvement à son employeur.Association la Revue nouvelle, 2019, Christophe Mincke (Cairn.info)
Notons, au passage, l'entorse à la suppression de la publicité sur le service public après 20 heures.Capital, 26/07/2010, « Insidieuse et efficace, la pub s'infiltre dans les séries télé »
Les responsables de ces entorses au règlement sont généralement ceux qui travaillent dans des bureaux individuels et qui restent tard le soir.Capital, 18/12/2009, « La cigarette fait un tabac au travail »
À quelques entorses près, toutes teintées de rouge et de bleu.Ouest-France, Gaëtan BRIARD, 28/05/2020
Toute entorse à cette règle entraîne une sanction de deux minutes.Ouest-France, 09/01/2020
Il souffre depuis la fin novembre d'une entorse de la cheville.Ouest-France, 06/12/2020
Mais les randonneurs suffisamment musclés des jambes pour éviter les entorses peuvent s'en passer.Géo, 08/01/2019, « Comment bien choisir ses chaussures de randonnée ? »
Les symptômes sont multiples et varient d'un patient à l'autre : douleur, fatigue, entorse, luxation, fracture ainsi que des troubles digestifs, cognitifs ou du sommeil.Ouest-France, Juliette LECLERCQ, 08/05/2019
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de ENTORSE s. f.

Action violente par laquelle on fait sortir quelque partie d'un membre hors de la place qu'il devoit avoir naturellement. Un faux pas luy a fait faire une entorse qui l'empesche de marcher. Il se dit aussi au Manege, d'un effort violent que le cheval s'est fait au boulet, qu'on appelle autrement mesmarchure. Menage derive ce mot du Latin intortus.
 
ENTORSE, se dit figurément en Morale, de quelque violence, obstacle ou empêchement qu'on apporte à la fortune, ou aux affaires de quelqu'un. Cet homme estoit prest d'obtenir une telle dignité, mais ses ennemis luy ont donné une entorse qui l'en a fort éloigné.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Se porter comme un charme Se porter comme un charme

D’un vieillard alerte, d’un rescapé ou d’un ancien malade on dit qu’il se porte comme un charme. 

Alain Rey 22/04/2022