épi

 

définitions

épi ​​​ nom masculin

Partie terminale de la tige de certaines graminées (graines serrées). Un épi de maïs. Égrener des épis.
Fleurs disposées le long d'un axe allongé. Épi simple, composé, ramifié.
Mèche de cheveux dont la direction est contraire à celle des autres.
Ornement décorant la crête d'un toit. L'épi d'un faîtage.
Ouvrage perpendiculaire, ramification latérale.
En épi : selon une disposition oblique. Voitures garées en épi. —  Technique Appareil en épi. ➙ opus spicatum.

épi- élément

Élément qui signifie « au-dessus de ; en plus ».
 

synonymes

épi nom masculin

touffe

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Allez tout simplement à ce qui vous paraît beau, comme le fleuve va à la mer, comme l'oiseau vole à l'épi chargé de grain.Robert de la Sizeranne (1866-1932)
Combien de bon grain tombé ainsi dans un coin du cœur et longtemps oublié a tout à coup poussé sa tige et donné son épi !Émile Souvestre (1806-1854)
Sur sa tête se dressait un épi de cheveux rebelle à tous les efforts du peigne.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
L'épi est utile, mais l'alouette vit, le grillon chante, la brise pleure, le cœur sympathise, la mémoire se souvient, l'image surgit, l'émotion naît ; avec l'émotion naît la poésie dans l'âme.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Il est vrai que l'épi n'est pas de rigueur ; mais il est un bon prétexte.Pamphile Le May (1837-1918)
Leur blé est gros comme pois, jaune d'or quand il est mûr, l'épi long de cinq à six pouces, la tige haute comme une lance.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
C'est un terme poétique et composé qui renferme proprement l'idée de détruire les barbes de l'épi.Anatole France (1844-1924)
Puis, les fillettes vont à la grange arracher un épi, et ce sont d'autres farces et d'autres jeux.Auguste Angellier (1848-1911)
Les oiseaux la prirent pour un épi et se mirent à en picorer les grains.Jules Lemaître (1853-1914)
On coupe ici le maïs trois fois l'année et la même racine repousse trois fois, donnant chaque fois un épi.Ernest Michel (1837-1896)
C'est dans cette disposition qu'il commence à glaner, et chaque épi, chaque grain qu'il croit digne, il le range devant nous.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Des communications mystérieuses apportent le grain dans l'aire à mesure qu'il mûrit, et le sèment dans le champ de l'humanité à mesure que nous le détachons de l'épi.George Sand (1804-1876)
Avant que le blé soit venu en épi, il a fait plus de dix sacrifices et invoqué une dizaine de divinités particulières pour le succès de sa récolte.Numa Denis Fustel de Coulanges (1830-1889)
L'épi est utile, mais l'alouette vit, le grillon rappelle, la brise représente, le cœur sympathise, la mémoire se déplie, l'image surgit, l'émotion naît, avec l'émotion naît la poésie dans l'âme.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Parmi elles se dresse le chalumeau d'une tige de blé, aujourd'hui couronnée d'un maigre épi qui penche sa tête jaunâtre.Émile Souvestre (1806-1854)
De nous révolter contre la destinée cela nous avancerait comme à l'épi de se roidir contre la faucille.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Il porte un petit épi grêle, cinq ou six grains bien chétifs qui, çà et là, ont passé l'hiver sur leur tige sans se détacher.George Sand (1804-1876)
Il ne se demandait pas comment d'un simple grain il pouvait sortir un épi, mais combien l'épi rendrait de grains de blé, d'orge ou d'avoine.Jules Verne (1828-1905)
Puis, le vertige du gouffre la reprenait, et comme une possédée, elle pointait sur elle-même, dressée de l'orteil à la nuque, tel un épi de ténèbres et de chair.Jean Lorrain (1855-1906)
En fait, nous avons besoin d'une stratégie globale sur la façon de traiter la production alimentaire, depuis l'épi de blé jusqu'au pain.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ESPI » s. m.

La partie la plus haute du tuyau des bleds, froment, seigle, orge, &c. dans laquelle est enfermé le grain. On dit la tige de l'espi, le tuyau, ou chaume ; le noeud de l'espi ; l'arreste ou rangée des grains de l'espi ; la bourse ou la balle qui enclost chaque grain de l'espi ; la barbe de l'espi. Cerés est couronnée d'espis meurs, d'espis dorez. On a vû sortir d'une même racine 80. espis de froment. Ce mot vient du Latin spica.
 
ESPI, en termes de Manege, est une espece de frisure naturelle du poil du cheval, qui se releve sur un poil couché, & qui forme une marque approchante de la figure d'un espi de bled. On l'appelle autrement molette, & se trouve le plus souvent entre les deux yeux.
 
En Architecture on appelle espis, les pointes des pavillons, ou des pieces de charpenterie qui surpassent les couvertures, & qui sont souvent ornées de plomb.
 
On a appellé aussi en Armoiries l'Ordre de Bretagne, l'Ordre de l'Espi & de l'Hermine, à cause que le grand collier estoit composé d'or en façon d'espis de bled entrelacez en sautoir, & liez haut & bas par deux cercles d'or.
Drôles d'expressions À la bonne franquette À la bonne franquette

À la bonne franquette : sans façon, sans cérémonie. 

Alain Rey 16/02/2020