Email catcher

épieu

définitions

épieu ​​​ nom masculin

Gros et long bâton terminé par un fer plat, large et pointu. Des épieux.

synonymes

épieu nom masculin

lance, pique

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Dans son équation personnelle : épées, sabres, couteaux, flèches, épieux et sonde ne font qu'un.Chimères, 2007, Olivier R. Grim (Cairn.info)
Rosaura, promptement remise de sa chute, se lève en brandissant un épieu pour secourir la victime.Littératures classiques, 2007, Catherine Dumas (Cairn.info)
Leur armement léger et forcément ignoble attire l'attention de quelques-uns : ils combattent à l'aide de fourches, d'épieux et de javelots.Revue du Nord, 2011, Élodie Lecuppre-Desjardin, Gilles Lecuppre (Cairn.info)
Bême, coup sur coup, lui porta deux ou trois bottes : elles furent parées par l'épieu qui, soudain, se trouva à un pouce de sa poitrine.Michel Zévaco (1860-1918)
La face arrière montre le départ pour la chasse, avec la famille et les serviteurs debout, puis une théorie de cavaliers, jusqu'à l'attaque du gibier à l'épieu.Études et documents berbères, 2019, Jean-Pierre Laporte (Cairn.info)
Non... non... pour exterminer les bêtes féroces, tout est bon : l'épieu comme le piége...Eugène Sue (1804-1857)
Et, mettant son épieu en arrêt, il fondit sur le sanglier, qui, tenu par les deux chiens, ne put éviter le coup.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Avec l'apparition des haches, des épieux, des arcs et des flèches, on admet logiquement que la lutte emprunte la plupart de ses formes à celles de la chasse.Stratégique, 2014, Daniel Reichel (Cairn.info)
Nab, son épieu ferré à la main, voulut se jeter au secours du chien, décidé à s'attaquer au formidable animal jusque dans son élément.Jules Verne (1828-1905)
La masse avançait en silence, toute hérissée d'épieux qu'ils poussaient vigoureusement de l'épaule et de la poitrine.Jules Michelet (1798-1874)
Benito allait, regardait, sondait les moindres cavités avec son épieu.Jules Verne (1828-1905)
Et, se reculant comme faisaient les chevaliers lorsqu'ils prenaient du champ, il jeta à dix pas de lui son épieu hors de service.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
L'épieu, du premier coup, troua profondément la gorge.Michel Zévaco (1860-1918)
Les bras se brandirent de nouveau, les fléaux tonnèrent, les faux grincèrent, les épées frappèrent, les épieux s'enfoncèrent, les haches et les francisques claquèrent.Le Moyen Âge, 2019 (Cairn.info)
Extraire le fer, le forger en ancres de navires, en lances, en sabres, en épieux, telles étaient leurs principales occupations.Saintine (1798-1865)
Ce dont il reste la trace, c'est une partie de la hampe de l'épieu sur lequel s'appuyait le héros.Revue archéologique, 2012 (Cairn.info)
L'un des assaillants s'est hissé sur le toit du bâtiment, y a percé une ouverture, puis a frappé l'évêque à deux mains avec un épieu.Le Moyen Age, 2012, Paul Bruyère (Cairn.info)
Le duc fit de même avec son épieu, et la duchesse les aurait devancés tous, si le duc ne l'en eût empêchée.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Cela ressemblait à une barre de fer courte, aiguisée comme un épieu à l'une de ses extrémités.Victor Hugo (1802-1885)
Le reporter ne pouvait se lasser d'admirer le jeune garçon, qui avait acquis une adresse remarquable dans le maniement de l'arc ou de l'épieu.Jules Verne (1828-1905)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ESPIEU » s. m.

Arme faite en forme de hallebarde, qui est garnie par un bout d'un fer large & pointu, qui sert particulierement à la chasse du sanglier. Ce mot vient de l'Alleman spies, qui signifie la même chose. Menage.