Email catcher

épique

Définition

Définition de épique ​​​ adjectif

Qui raconte en vers une action héroïque (➙ épopée). L'« Iliade », la « Chanson de Roland » sont des poèmes épiques. Relatif à l'épopée. Style épique.
Digne de figurer dans une épopée. ironique Il y eut des discussions épiques.

Synonymes

Synonymes de épique adjectif

héroïque

homérique, mémorable

animé, mouvementé, rock-and-roll (familier)

Exemples

Phrases avec le mot épique

Le cours du bitcoin a retrouvé son niveau de novembre, effaçant les gains réalisés lors de l'épique mois de décembre.Capital, 01/02/2018, « Bitfinex : et si la première place d'échange de bitcoins… »
Cette rivalité, à partir de l'automne 1911, est l'occasion d'une histoire épique et à répétitions.Mil neuf cent, 2002, Thomas Roman (Cairn.info)
Avec une cohorte d'absents et un calendrier dense, l'équipe angevine avance avec les moyens du bord et voit le bout d'une semaine épique.Ouest-France, Stéphane BOIS, 11/04/2021
Dans la littérature épique, nombreux sont les neveux nourris chez leur oncle.Le Télémaque, 2014, Didier Lett (Cairn.info)
Cela a été un voyage législatif épique.Europarl
Mais, d'abord, est-ce bien là un poëme épique ?Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Ce voyage épique n'a cependant pas fait sourire les autorités australiennes, l'oiseau ayant ainsi enfreint les mesures très strictes d'entrée sur le territoire.Ouest-France, 15/01/2021
C'est précisément ce qu'on a fait dans le roman épique.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Le souffle, épique, des deux premiers tomes, a perdu de sa superbe.Ouest-France, 30/05/2016
Dans la pratique, toutefois, éléments mythiques et épiques sont souvent étroitement imbriqués.Ethnologie française, 2012, Zmago Šmitek (Cairn.info)
Son septième album (depuis 2015) réveille les échos des musiques de westerns, ce mélange de mélancolique et d'épique, tout en y apposant sa forte empreinte.Ouest-France, Philippe RICHARD, 08/01/2021
Le parcours du second, à l'inverse, est une main tendue vers le romanesque et l'épique.Ouest-France, 20/10/2019
Cependant, il fallait en finir et sortir de l'épique où nous étions tombés.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Les formes sont à peu près les mêmes que dans les autres romans épiques.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
C'est maintenant comme poëte épique que je dois le considérer.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Cependant, rien ne prouve que la langue épique ait systématiquement exclu les formations expressives ou familières.Revue de philologie de littérature et d'histoire anciennes, 2008, Audrey Mathys (Cairn.info)
Même les deux grandes batailles de cette ultime saison n'ont pas bénéficié de tirade épique et mémorable.Ouest-France, Pierre MACHADO, 17/05/2019
Dans ce cas précis, l'imagerie épique donnée à l'histoire de l'art est quelque peu hollywoodienne, ce qui sied à une superproduction culturelle.Études, 2003, Laurent Wolf (Cairn.info)
La grandeur épique du paysage nous plongeait dans une sorte de stupeur, contre laquelle réagissait notre gaieté un peu fébrile.Joseph Vilbort (1829-1911)
Dans cette première partie, le film emploie les codes du genre épique, le style de la fresque historique.La pensée de midi, 2005, Antonia Naïm (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de ÉPIQUE adj.

Qui appartient à la Poësie Heroïque, ou qui descrit quelque action signalée d'un Heros. L'Eneïde est le plus beau de tous les Poëmes Epiques. Ce mot vient du Grec epos, qui signifie vers, poësie, de eipo, dico.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.