éponge

 

définitions

éponge ​​​ nom féminin

Substance légère et poreuse (d'abord faite d'une éponge, II), qui peut absorber les liquides et les rejeter à la pression ; objet fait de cette substance (➙ spongieux). Nettoyer avec une éponge. ➙ éponger.
locution Presser l'éponge, soutirer de qqn tout ce que l'on peut. —  Passer l'éponge sur une faute, la pardonner, n'en plus parler. —  Jeter l'éponge, abandonner un combat (d'abord en boxe), une lutte.
en apposition (invariable) Tissu éponge, dont les fils dressés absorbent l'eau. Des tissus éponge. Serviette éponge, en un tel tissu.
Animal marin, fixé, de forme irrégulière et dont le squelette léger et poreux fournit la matière appelée éponge (I, 1). Pêcheur d'éponges.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Et sans attendre de réponse, il plongea dans l'eau la toile grossière qui servait d'éponge, et le liquide ruissela sur ses épaules....Jules Lermina (1839-1915)
Elles sont l'égouttement de la pitié par l'éponge du cœur ; mais elles ne sont pas l'organe du courage.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Qu'on se figure un désert, non de sable, mais d'éponge calcinée, au-dessus duquel flotte perpétuellement une brume lourde et fétide.Émile Souvestre (1806-1854)
Mais si au contraire il traverse l'éponge, s'élève et gagne la région supérieure où l'air est moins dense, et peut, comme disent les chimistes, n'être pas saturé ?Denis Diderot (1713-1784)
Nous devons être réalistes mais confiants et nous ne devons pas envisager de jeter l'éponge.Europarl
C'est une éponge qu'il m'est impossible de presser sans faire couler à travers mes doigts le pus des passions sales.Georges Darien (1862-1921)
Avant de s'habiller, elle empoigna une éponge humide, la frotta sur son corps, de la tête aux pieds, et s'essuya d'un torchon propre.Pierre Louÿs (1870-1925)
Si nous ne parvenons pas à améliorer la rentabilité de la foresterie pour l'agriculture, les jeunes de mon pays jetteront l'éponge.Europarl
Il avait passé l'éponge sur ses fredaines, lui ; il ne gardait aucune rancune à personne de tout le mal qu'il avait fait.Edmond About (1828-1885)
Mais depuis quelques instants, il trempait coup sur coup sa plume dans l'encrier, puis l'essuyait obstinément sur l'éponge imbibée d'eau qui entourait le godet, sans parvenir à tracer une lettre.Guy de Maupassant (1850-1893)
Longtemps elle alla du miroir à son lavabo, une éponge à la main, se couvrant d'eau pour effacer les stigmates.Charles Flor O'Squarr (1830-1890)
De l'éponge pressée coulent sur elle des gouttes brillantes d'une eau naturelle ; sous cette pluie intelligente et radieuse, un visage naît, grandit et s'éclaire.Robert de la Sizeranne (1866-1932)
Je puis dire avec vérité qu'on tordrait aujourd'hui mon cœur comme une éponge sans qu'une goutte de haine ou même de fiel en tombât sur aucun nom vivant !Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Battue et rebattue sous le poids de cette énorme masse, elle exprimait comme une éponge toutes les matières impures dont elle s'était chargée, au milieu d'une pluie d'étincelles et d'éclaboussures.Jules Verne (1828-1905)
Les hommes serrés là, dos à dos, formaient, de loin, comme une vaste éponge grouillante.Henri Barbusse (1873-1935)
L'homme est un métazoaire, c'est-à-dire un animal à pluricellules différenciées, comme l'éponge, comme le rotifère, comme l'annélide.Remy de Gourmont (1858-1915)
Une éponge n'a guère plus de pertuis et de couloirs que la motte de terre de six lieues de tour sur laquelle repose l'antique grande ville.Victor Hugo (1802-1885)
On apportait, on remportait les opérés, dans un va-et-vient rapide, à peine le temps de donner un coup d'éponge sur la toile cirée.Émile Zola (1840-1902)
Il pleurait d'une façon désolante et ridicule, comme pleure une éponge qu'on presse, par les yeux, le nez et la bouche en même temps.Guy de Maupassant (1850-1893)
Les timbales seules entretiennent le rhythme en frappant avec des baguettes couvertes d'éponge de légers coups qui se dessinent sourdement sur la stagnation générale du reste de l'orchestre.Hector Berlioz (1803-1869)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ESPONGE » s. f.

Corps leger & fort poreux, facile à s'imbiber de liqueur. On le trouve attaché sur des rochers au bord de la mer. La comparaison ordinaire d'une chose qui boit se fait à une esponge. Il est leger comme une esponge. Dioscoride dit qu'il y a des esponges masles & femelles. Les masles sont espaisses, & ont des trous petits & serrez, dont les plus dures sont appellées par les anciens tragi, ou boucs. Aristote dit qu'il y en a de trois sortes, de claires, d'espaisses, & d'autres qu'il nomme achilleennes. Cette troisiéme espece est la plus fine, la plus espaisse & la plus forte. Toutes les esponges s'engendrent contre les pierres sur le bord de la mer, & sont nourries du limon. Les meilleures sont celles qui croissent où l'eau est la plus profonde. Plusieurs croyent qu'elles ont du sentiment, parce qu'elles se retirent quand on les veut arracher ; ce qu'on ne fait qu'avec peine. Les Imprimeurs se servent d'esponges pour mouiller leurs formes, quand ils font la distribution.
 
On appelle esponges pyrotechniques, celles qui se font avec de grands champignons qui viennent sur les vieux fresnes, chesnes ou sapins, qu'on fait bouillir aprés qu'ils ont été sechez & bien battus dans une forte lescive de salpestre, & derechef sechez au four.
 
ESPONGE, en termes de Manege, se dit de l'extremité du fer d'un cheval qui répond à son talon, & qui est l'endroit où on fait les crampons.
 
On dit proverbialement, qu'on passe l'esponge sur une chose, pour dire, qu'on l'efface, parce que les Peintres s'en servent pour effacer ce qu'ils ne trouvent pas bien. On dit aussi, qu'on presse l'esponge, quand on fait rendre gorge à celuy qui s'est enrichi par des voleries. On dit aussi pour se mocquer d'une entreprise impossible, C'est vouloir secher la mer avec des esponges. Ce mot vient du Latin spongia, du Grec spongos.
Déjouez les pièges ! « Combien d'entretiens as-tu passé » ou « passés » ? « Combien d'entretiens as-tu passé » ou « passés » ?

Maîtrisez l'accord du participe passé avec un adverbe de quantité.

12/03/2020