épousseter

 

définitions

épousseter ​​​ verbe transitif

Nettoyer, en ôtant la poussière avec un chiffon, un plumeau, etc.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'époussette / ro j'époussète

tu époussettes / ro tu époussètes

il époussette / ro il époussète / elle époussette / ro elle époussète

nous époussetons

vous époussetez

ils époussettent / ro ils époussètent / elles époussettent / ro elles époussètent

imparfait

j'époussetais

tu époussetais

il époussetait / elle époussetait

nous époussetions

vous époussetiez

ils époussetaient / elles époussetaient

passé simple

j'époussetai

tu époussetas

il épousseta / elle épousseta

nous époussetâmes

vous époussetâtes

ils époussetèrent / elles époussetèrent

futur simple

j'époussetterai / ro j'époussèterai

tu époussetteras / ro tu époussèteras

il époussettera / ro il époussètera / elle époussettera / ro elle époussètera

nous époussetterons / ro nous époussèterons

vous époussetterez / ro vous époussèterez

ils époussetteront / ro ils époussèteront / elles époussetteront / ro elles époussèteront

 

synonymes

épousseter verbe transitif

dépoussiérer, essuyer, nettoyer

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elle en remontre à sa cuisinière dans l'art de bouillir le pot au feu, et au domestique dans celui d'épousseter les meubles.Georges Eekhoud (1854-1927)
Aussitôt le complice retire sa casquette, et s'en sert pour épousseter la neige qui se trouvait sur le madrier.Émile Gaboriau (1832-1873)
Celui-ci, qui était un cornette de chevau-légers, le repoussa et se mit très gravement à épousseter la manche de son habit.Amédée Achard (1814-1875)
Et l'on avait reçu l'ordre de ne jamais rien enlever, de ne toucher à rien, de n'épousseter rien.Gustave Coquiot (1865-1926)
Là je pourrai épousseter les pupitres et les tabourets, en attendant que je devienne juge ou procureur-général.Madame Leprohon (1829-1879), traduction Joseph Auguste Genand (1839-1902)
Stevens avait peint, par fantaisie, à côté d'elle, sur le tapis, un plumeau à épousseter.Théodore Duret (1838-1927)
De petits sourimonos où sont des poissons, des coquilles, des plumes de faucon pour épousseter les choses délicates.Edmond de Goncourt (1822-1896)
Mais arrêter des femmes mises en action par cet instinct violent qu'elles ont d'épousseter ou de nettoyer ce qu'elles croient faire tache !...René Boylesve (1867-1926)
Une fois par hasard, pendant qu'une vieille femme, chargée de tenir la chapelle propre, avait ouvert, pour l'épousseter, l'espèce d'armoire qui le renfermait.George Sand (1804-1876)
Hélène me montra comment il fallait s'y prendre pour cirer le parquet de l'arrière-chœur, pour épousseter et frotter à la serge les stalles des nonnes.George Sand (1804-1876)
Joson se mit à épousseter, parce que le pas lent et lourd de mon père se faisait entendre sous le vestibule.Paul Féval (1816-1887)
Ma nourrice, pendant que j'étais au spectacle, venait visiter ma chambre, l'épousseter : elle était très propre, ma nourrice, et très maladroite.Mademoiselle George (1787-1867)
Vite, va faire épousseter ton dos (il s'était tout sali dans la cale aux fers), et allons-nous-en.Pierre Loti (1850-1923)
Il lui ordonnait d'épousseter, d'essuyer, de frotter tel ou tel meuble et de ranger son contenu.Eugène Chavette (1827-1902)
A deux mois de là, un matin qu'il était monté sur une haute échelle pour épousseter un tableau, il tomba.Émile Gaboriau (1832-1873)
Comment une pauvre paysanne saura-t-elle épousseter et soigner de beaux meubles, si personne ne le lui apprend ?Louise d'Alq (1840-1910)
Rentrés, en attendant l'heure du dîner, les dames montèrent s'épousseter et se rafraîchir, et les hommes visitèrent « la propriété ».Georges Eekhoud (1854-1927)
Puis elle passait dans la pièce du fond ; je l'entendais remuer de grosses clefs, tourmenter des serrures, fouiller dans la huche au pain, souffler, épousseter, laver des assiettes.Alphonse Daudet (1840-1897)
Elle a tant brossé d'habits dans son jeune temps, que sa joie est d'épousseter mon mackintosh, le matin, quand je sors de chez elle.Jules Claretie (1840-1913)
Béjard le vit se ramasser, s'épousseter et se traîner, en longeant les murailles, avec des façons de limace.Georges Eekhoud (1854-1927)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ESPOUSSETER » v. act.

Oster la poudre des meubles & des habits avec des espoussettes. On dit plus communément evergeter.
 
ESPOUSSETER, signifie aussi en langage populaire, Battre quelque personne de neant. On a bien espousseté cet insolent, on luy a donné vingt coups de canne.
 
ESPOUSSETÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots d’Halloween Top 10 des mots d’Halloween

Chaque année, le 31 octobre, des enfants de nombreux pays se déguisent en des personnages fantastiques et vont récolter des friandises de porte en porte tandis que des citrouilles sculptées arborent des sourires effrayants… C’est Halloween ! Cette fête païenne d’origine celte est répandue depuis longtemps dans les pays anglo-saxons. Popularisée par les films d’horreur, elle s’est propagée dans le courant des années 1990, assortie de toute son imagerie gentiment effrayante. Squelette, fantôme, lanterne, sorcière, autant de mots associés à cet évènement et dont je vous propose de découvrir l’origine. Tremblez !

Édouard Trouillez 26/10/2020