essuyer

définitions

essuyer ​​​ verbe transitif

Sécher (ce qui est mouillé) en frottant avec un linge sec, sur une chose sèche. Laver et essuyer la vaisselle. S'essuyer les pieds, frotter ses semelles sur un paillasson. —  pronominal S'essuyer en sortant du bain. —  locution, familier Essuyer les plâtres : occuper une habitation qui vient d'être achevée ; au figuré subir le premier les conséquences d'une situation fâcheuse.
Ôter (ce qui mouille qqch.). Essuyer l'eau répandue. ➙ éponger. Essuyer ses larmes.
Ôter la poussière de (qqch.) en frottant. ➙ épousseter. Essuyer les meubles avec un chiffon.
Enlever (ce qui salit). Essuyer la poussière.
au figuré Avoir à supporter (qqch. de fâcheux). ➙ éprouver, subir. Le navire a essuyé une tempête. Essuyer un refus.

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'essuie

tu essuies

il essuie / elle essuie

nous essuyons

vous essuyez

ils essuient / elles essuient

imparfait

j'essuyais

tu essuyais

il essuyait / elle essuyait

nous essuyions

vous essuyiez

ils essuyaient / elles essuyaient

passé simple

j'essuyai

tu essuyas

il essuya / elle essuya

nous essuyâmes

vous essuyâtes

ils essuyèrent / elles essuyèrent

futur simple

j'essuierai

tu essuieras

il essuiera / elle essuiera

nous essuierons

vous essuierez

ils essuieront / elles essuieront

synonymes

essuyer verbe transitif

éponger, nettoyer, torcher (familier, vieilli)

[cheval] bouchonner

dépoussiérer, épousseter

éprouver, endurer, recevoir, subir, souffrir (littéraire), encaisser (familier)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Marillac étouffa un sanglot et deux larmes, qu'il ne songea pas à essuyer, coulèrent de ses yeux.Michel Zévaco (1860-1918)
Vois donc de quel œil il la couve, et comme il la fait essuyer, pour qu'elle n'ait pas trop chaud !Émile Zola (1840-1902)
Oui, j'y ai déjà pensé ; mais, au lieu de nous moucher, ce qui salirait nos mouchoirs, il faudra seulement les tirer souvent de nos poches et nous essuyer le front.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Sur leur passage, ils eurent à essuyer les invectives de leurs ennemis, et surtout des femmes, qui les accablèrent de mauvais traitements.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
En revanche, ce faisant – et il arrive que notre approche soit mue par le pragmatisme -, la procédure ne doit pas soudainement essuyer une pluie de critiques trois mois plus tard.Europarl
Elles prirent le mouvement qu'on leur faisait faire pour un mouvement de retraite qui, du reste, paraissait commandé par le revers qu'elles venaient d'essuyer.Anne-Jean-Marie-René Savary (1774-1833)
Ces jours-là il se levait de bonne heure, partait au galop, poussait sa bête, puis il descendait pour s'essuyer les pieds sur l'herbe, et passait ses gants noirs avant d'entrer.Gustave Flaubert (1821-1880)
Il doivent essuyer des pertes importantes, sans en porter la responsabilité et, en outre, c'est à eux que revient la tâche de regagner la confiance perdue des consommateurs.Europarl
Ce rapport donne les pleins pouvoirs à l'industrie et ne peut dès lors qu'essuyer notre refus.Europarl
Marais respira et prit même le temps d'essuyer son front, où perlaient déjà quelques gouttes de sueur.Paul Féval (1816-1887)
À peine j'apprends ton départ pour les îles, et notre séparation, qu'il me faut essuyer une autre perte.Sylvain Maréchal (1750-1803)
J'ai à essuyer de rudes remontrances de la part de nos amis ; mais je ne me laisse aller à aucune faiblesse.François Guizot (1787-1874)
J'ai accepté, heureux d'essuyer avec cette promesse et de laver avec ce sacrifice les yeux de la pauvre femme !Jules Vallès (1832-1885)
Une consolation pareille coûte toujours bien des larmes ; aussi la jeune femme eut-elle à peine le temps d'essuyer ses yeux avant que son mari fût près d'elle.Eugène Sue (1804-1857)
Les cris de gorge qui lui servoient de langage, ne furent pas, je pense, le plus rare sujet des mauvais traitemens qu'elle eut quelquefois à essuyer.Charles Marie de La Condamine (1701-1774)
Les conjectures formées de nos jours sur les révolutions qu'a pu essuyer cette partie du globe doivent en rendre l'examen plus important.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Il semble que ce dût être le sort de presque tous ces conquérans d'essuyer cette humiliation.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
On lui présentait de temps en temps des morceaux de papier, qu'il prenait pour s'essuyer le visage.Adolphe Thiers (1797-1877)
Enfin, une dernière réflexion à propos du tapis : ce tapis est un accessoire utile, qui rend service ; on peut même s'essuyer les pieds dessus.Europarl
Qu'après la bataille la femme que tu auras choisie le prenne par la tête, et détache son haik pour essuyer la sueur de sa face.Hector France (1837-1908)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ESSUYER » v. act.

Passer un linge par dessus un corps mouillé ou suant pour en emporter l'humidité. Essuyez cette table, cette assiette avec un torchon. Essuyez vous la bouche avec vostre serviette. Les joüeurs de paume se font suer, frotter & essuyer.
 
ESSUYER, se dit figurément en Morale. Les amants essuyent aisément les larmes des veuves, & les consolent.
 
ESSUYER, se dit aussi des perils & des difficultez où on s'expose, & qu'il faut souffrir ou surmonter. Pour aller à cette attaque il a fallu essuyer tout le feu de la courtine. Il a bien essuyé en sa vie des canonades & des mousquetades. Il faut souvent essuyer les reprimendes, les mauvaises humeurs de nos Maistres ; essuyer un affront, une incartade d'un yvrogne, d'un brutal.
 
ESSUYER, se dit aussi de la terre sechée par le vent ou la chaleur. En esté il a beau pleuvoir, les chemins sont bientost essuyez.
 
ESSUYÉ, ÉE. part. pass. & adj.
 
Tous ces mots viennent du Latin exsudare, qui signifiera en cette occasion sudorem extergere.
Les deux font la paire Canicule et chenille Canicule et chenille

L’automne est là : finie la saison des vacances, des canicules… et des chenilles ?

Dr Orodru 27/09/2021