esplanade

définitions

esplanade ​​​ nom féminin

Terrain plat, aménagé en vue de dégager les abords d'un édifice, de ménager une perspective.

synonymes

esplanade nom féminin

place, parvis

terrasse

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Aux extrémités, deux petits édifices semblables, sur une esplanade de six mètres de hauteur, devaient servir aux juges, ou d'habitation aux gardiens du gymnase.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Mais qu'est-ce que cette mosaïque colossale, ou ce tapis fantastique étalé, en plein air, sur une si vaste esplanade ?George Sand (1804-1876)
L'esplanade, pendant le banquet, s'est considérablement peuplée d'uniformes et de dorures : quelques centaines d'officiers de tout pelage, de toute couleur conviés à la soirée.Pierre Loti (1850-1923)
Elle fut transportée sur l'esplanade qu'on venait de si bien nettoyer, et on la dressa debout, contre le mur du pavillon, près de la porte.Michel Zévaco (1860-1918)
A la fin, ils se trouvèrent sur une petite esplanade, où les muletiers arrêtèrent leurs mules.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
Une palissade le fermait des deux côtés, et une autre entourait pareillement l'esplanade située en face des tentes.Walter Scott (1771-1832), traduction Albert Montémont (1788-1861)
L'esplanade entourant le château aboutit, de ce côté, à la terrasse qui surplombe la mer, car c'était ici l'aile extrême de l'édifice.Daniel Lesueur (1854-1921)
Khéphrên a deux issues, toutes deux tournées vers le nord, l'une sur l'esplanade, l'autre à 15 mètres au-dessus du sol.Gaston Maspero (1846-1916)
Et le nabab montrait l'énorme pièce, longue de plus de cinq mètres, qui occupait le centre de l'esplanade.Jules Verne (1828-1905)
Devant le bureau de la compagnie il y avait une esplanade, et sur cette esplanade trois grands chênes, dont les membres squelettiques pliaient et gémissaient douloureusement aux rafales du nord-ouest.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
A peine fut-il en selle qu'il alla se placer à la tête des deux mille cavaliers rassemblés sur une esplanade.Michel Zévaco (1860-1918)
A l'extrémité de la salle, le président, assisté de quatre secrétaires, occupait une large esplanade.Jules Verne (1828-1905)
L'un après l'autre, les rêveurs se lèvent, entrent dans la zone d'ombre où l'esplanade est encore plongée, la traversent et se dirigent lentement vers la sainte porte.Pierre Loti (1850-1923)
Sur l'esplanade presque déserte, quelques baraques s'obstinaient à faire tapage, appelant en vain les curieux clairsemés.Paul Féval (1816-1887)
Il y a déjeuné avec appétit, et quand je me suis promenée à midi sur l'esplanade, il est descendu de son lierre, et il est venu voltiger autour de moi.George Sand (1804-1876)
Cela dépend de toi ; tu peux prendre les clefs de sa chambre sous l'oreiller de ta mère, lui faire traverser votre cuisine, et l'amener jusqu'ici, au bout de l'esplanade.George Sand (1804-1876)
Il se dirigea donc vers l'esplanade, le quartier le plus élégant de la cité corfiote.Jules Verne (1828-1905)
Il donnait sur une assez vaste esplanade où l'on descendait par un grand escalier de pierre.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Laure se précipita à la fenêtre, ses regards se rivèrent sur l'esplanade qui longeait le pont-levis de l'entrée principale.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Les maisons étaient toujours groupées en désordre au pied des hautes murailles de l'esplanade du château du côté du midi, et se chauffaient au soleil toute l'après-dînée.Eugène Le Roy (1836-1907)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ESPLANADE, ou Glacis » s. f.

Terme de Fortification. C'est ce qui sert de parapet au corridor, une pente de terre qui commence du haut de ce parapet, & qui se perd insensiblement jusqu'au niveau de la campagne.
 
ESPLANADE, signifie aussi le terrain qu'on a applani depuis le glacis de la contrescarpe jusqu'aux premieres maisons.
 
On le dit encore de tout autre terrain qu'on a applani, quand il y avoit quelque éminence qui incommodoit une place.
 
On appelle aussi esplanade, planchis, & platteforme, les planches, ou madriers sur lesquels on fait les batteries de canon. La premiere planche joignant la barbe de la trosniere doit estre de neuf pieds ; la seconde de neuf & demi ; & la troisiéme en augmentant à proportion jusques à vingt. Elles doivent avoir un pied & demi de large, & quatre doigts d'épaisseur. L'esplanade doit être eslevée au derriere d'un pied & demi, & avoir trente pieds pour le recul.
 
ESPLANADES, en termes de Fauconnerie, signifie les routes que tient l'oiseau quand il plane en l'air.
So British... ou pas ! Glamour Glamour

Synonyme de charme, sensualité, élégance, le terme glamour est facilement identifié comme un mot provenant de l’anglais ; il est d’ailleurs récent en...

Dr Orodru 15/09/2021