Email catcher

éternité

Définition

Définition de éternité ​​​ nom féminin

sans complément
Durée qui n'a ni commencement ni fin, qui échappe à toute détermination chronologique (surtout dans un contexte religieux).
Durée ayant un commencement, mais pas de fin ; Religion la vie future.
Temps qui semble extrêmement long. Il y a une éternité qu'on ne t'a vu.
De toute éternité : depuis toujours.
(L'éternité de…) Caractère de ce qui est éternel. ➙ pérennité. L'éternité de la matière.

Synonymes

Synonymes de éternité nom féminin

immortalité

Synonymes de de toute éternité

depuis toujours, de temps immémorial, de toute antiquité

Exemples

Phrases avec le mot éternité

C'est qu'en effet il y a de l'éternité dans le droit.Victor Hugo (1802-1885)
Une éternité pour un garçon habitué à jouer n°9 chez les jeunes, puis n°10 lors de ses années auxerroises.Ouest-France, Jérémy PROUX, 20/07/2020
Autant dire une éternité, à l'heure où les start-up qui innovent dans le digital ramènent du cash en quel­ques semaines !Capital, 23/05/2014, « Les géants de la pharmacie dépassés par l’infiniment petit »
Locataire et propriétaire ne sont pas liés pour l'éternité par le bail signé.Capital, 17/10/2016, « Préavis location : délais à connaître pour quitter son logement »
Mais les ossements des ancêtres rozéens s'y trouvent probablement encore pour l'éternité.Ouest-France, 12/11/2017
Cette nouveauté vient de la référence à l'éternité considérée comme critère ou comme discrimen.Revue des sciences philosophiques et théologiques, 2002, André Clair (Cairn.info)
Ce qui résiste à l'action corrosive du temps, en effet, ce n'est pas l'œuvre mais l'éternité du système problème / solutions.Le Télémaque, 2015, Luca Paltrinieri (Cairn.info)
Cette récusation prend ici la forme de définir l'éternité comme un rêve, et précisément le rêve du réveil.La Cause du désir, 2020, Jacques-Alain Miller (Cairn.info)
Nous constatons qu'il a fallu une éternité avant qu'un manquement ne soit signalé.Europarl
Mais ce n'est plus un parfum d'éternité œnologique qui flotte sur les 1 400 hectares de vignes angevines.Ouest-France, Éric de GRANDMAISON, 17/04/2021
Le livre est un élément d'éternité que l'on trouve nulle part ailleurs.Ouest-France, Jean-Marc PINSON, 16/06/2019
La présidente attend quelques secondes qui durent une éternité, avant de reprendre les débats.Ouest-France, Cédric ROGER-VASSELIN, 13/10/2020
D'un côté, encore quelques années d'une existence misérable puis une éternité de malheur.Jules-Paul Tardivel (1851-1905)
On n'en sort que pour entrer dans l'éternité.Amédée Achard (1814-1875)
Il faut un nom à transmettre pour s'inscrire dans l'éternité.Ça m'intéresse, 17/03/2020, « La famille va-t-elle disparaitre ? »
Cette opposition est en fait celle de l'histoire et de l'éternité.Revue philosophique de la France et de l'étranger, 2007, Jean-Louis Vieillard-Baron (Cairn.info)
Cette éternité est donc une réalité mobile, elle est une éternité en train de se faire, non une éternité toute faite, conceptuelle et immobile.L'enseignement philosophique, 2018, Charles Théret (Cairn.info)
Nous restâmes ainsi je ne sais combien de temps ; peut-être une heure, peut-être une éternité, je ne sais pas du tout...Alphonse Daudet (1840-1897)
Donner, recevoir : nous sommes faits pour cela, et l'éternité est liée à cette présence au présent.Études, 2005 (Cairn.info)
Dans un sport où cette course fait de plus en plus la pluie et le beau temps, ces trois années lui ont paru une éternité.Ouest-France, Gaspard BREMOND, 21/06/2021
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de ETERNITÉ s. f.

Durée que le temps ne peut mesurer, qui n'a ni commencement ni fin. Gloire soit à Dieu dans toute l'eternité. Les justes sont predestinez de toute eternité. On ne sçauroit trop mediter sur l'eternité.
 
ETERNITÉ, se dit hyperboliquement d'une longue durée. Voilà une estoffe de bon user, elle durera une eternité. Les Rois bastissent pour l'eternité, c'est à dire, ils font des bastiments bien solides. Nous avons jouï de ce privilege de toute eternité, de temps immemorial. Ce valet est musard, il est une eternité à revenir.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.