Email catcher

étrenne

Définition

Définition de étrenne ​​​ nom féminin

vieilli Premier usage qu'on fait d'une chose. Avoir l'étrenne de qqch., être le premier, la première à l'utiliser. ➙ primeur.
(Présent, cadeau) surtout au pluriel
Présent à l'occasion du premier jour de l'année.
Gratification de fin d'année. Les éboueurs sont venus chercher leurs étrennes.

Exemples

Phrases avec le mot étrenne

Dans cette situation d'inégalité sociale, les étrennes correspondent au paiement différé d'un travail relationnel.Genèses, 2000, Marie Cartier (Cairn.info)
Dans sa famille, il y a aussi les petites étrennes.Ouest-France, 03/01/2015
Généralement, les facteurs n'avancent pas l'argent mais paient la facture en janvier après avoir reçu les étrennes.Capital, 26/12/2019, « Le business (très) lucratif du calendrier du facteur »
Le secteur de l'édition pour la jeunesse, qui se développe au xixesiècle entre beaux livres d'étrennes et romans populaires, en témoigne à lui seul.Romantisme, 2017, Amy Wigelsworth (Cairn.info)
J'ai besoin d'une bonne poussée avant la mise en vente des livres d'étrennes.Émile Zola (1840-1902)
Il était de tradition que les pauvres et les mendiants aillent chercher leurs étrennes le jour de l'an.Ouest-France, Bernez ROUZ, 31/12/2017
Les heureux se seront vu offrir ce beau livre aux étrennes de 2008 ou de 2009.Romantisme, 2010 (Cairn.info)
On lui apporte du ruban bleu ; il en donne à plusieurs pour étrennes.Jean Héroard (1551-1628)
Si nous demandions à maman et à ma tante de nous donner tout de suite l'argent de nos étrennes ?Comtesse de Ségur (1799-1874)
Pour les adultes, c'étaient les étrennes à la nouvelle année, avec une boîte de chocolats et quelque argent.Ouest-France, 19/12/2019
Au-delà du lien avec la lettre initiale, la notion de naissance peut se retrouver en substituant le terme d'étrennes à celui de cadeau.Revue du MAUSS, 2010, Dominique Bourgeon (Cairn.info)
Cela a été le cas, en particulier, des salaires et étrennes payés aux cautions.Revue historique, 2015, Joël Félix (Cairn.info)
C'est un objet de prix, un cadeau marquant qu'offrent les parents à l'occasion des étrennes.Revue historique, 2020, Sarah Maza (Cairn.info)
Les étrennes vont peu à peu se transformer en faux cadeaux puis en plaisanteries, de bon ou mauvais goût.Géo, 01/04/2021, « Quelle est l'origine du poisson d'avril ? »
On dirait qu'en sortant elle veut ainsi échapper au devoir de faire le bien et de donner des étrennes.Noémie Dondel Du Faouëdic (1834-1915)
L'étrenne du facteur prend, en effet, la forme bien particulière de la tournée des calendriers.Ethnologie française, 2005, Philippe Sahuc (Cairn.info)
Les étrennes ne sont, pour autant, pas pour tout le monde.Ouest-France, 23/01/2021
Nous avons toujours pensé que l’existence de ces lignes ne se justifiait pas vraiment et elles ont été comparées à des étrennes en liquide.Europarl
Mais attention aux chausse-trapes de ces étrennes faciles, notamment aux frais surprises.Capital, 15/12/2011, « Les mauvaises surprises des cartes bancaires prépayées »
Bien que dédiés aux femmes, ils sont en général achetés par des hommes, puis offerts pour étrennes aux bien-aimées.Romantisme, 2015, Eveline Deneer (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de ESTRENE s. f.

Present qui est souvent reciproque, qu'on se donne le premier jour de l'an par honneur, ou par amitié. La coûtume de se donner des estrenes est fort vieille. Les Poëtes donnent des estrenes en vers. Marot a fait un Livre d'estrenes. Les escoliers donnent des estrenes à leurs parents, à leurs Maistres en du papier d'estrenes, qui est une image où il y a un cartouche au milieu. Les enfants & les valets se réjouïssent fort le jour des estrenes. Les Jurisconsultes tirent l'étymologie de ce mot de ce que ces presents viris strenuis dabantur, comme dit Symmaque, lequel adjouste que cette coûtume a été introduite par le Roy Tatius compagnon de Romulus, lors qu'il alla le premier cueillir dans le sacré bocage de la Deesse Strenia les heureux rameaux qui estoient le presage de l'an nouveau. D'autres le derivent du Latin strenae, strenarum, dont on s'est servi dés le temps d'Auguste. On donnoit autrefois en estrene aux Empereurs le premier jour de l'année une livre d'or qui estoit de 72. sols d'or, comme l'explique Gronovius. Du Cange dit que le mot de strina ou strinna estoit une espece de tribut que les peuples de Dalmatie & de Croatie ont payé aux Venitiens ou aux Rois de Hongrie, auxquels ils ont obeï volontairement, strenarum nomine.
 
ESTRENE, chez les Marchands, se dit de la premiere marchandise qu'ils vendent chaque jour ; & chez les gueux, de la premiere aumosne qu'ils reçoivent. Un Marchand fait accroire qu'il fait bon marché, à cause que c'est son estrene. Il prend pretexte de ne faire point credit, parce que c'est son estrene.
 
ESTRENE, se dit aussi des choses neuves dont on commence à se servir. Vous aurez l'estrene de ces meubles, de cette chambre. Il a bien pleu sur cet habit neuf, c'est son estrene ; il a esté tout gasté pour son estrene.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots qui viennent du chinois Top 10 des mots qui viennent du chinois

Le samedi 10 février 2024, les communautés asiatiques du monde entier fêtent le Nouvel An chinois, placé sous le signe du dragon. À l’occasion de cet...

Marjorie Jean 07/02/2024
sondage de la semaine