faucon

définitions

faucon ​​​ nom masculin

Oiseau rapace diurne au bec court et crochu. Faucon dressé pour la chasse.
au figuré, Politique Partisan de la force dans le règlement d'un conflit. Les faucons et les colombes.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Son nez se recourbait en bec de faucon, et sa bouche, affaissée dans les mille plis que creuse la vieillesse, gardait une inconcevable expression d'énergie.Paul Mahalin (1838-1899)
Le cri du faucon déchire l'air ; il est répété trois fois à intervalles réguliers, avec des cadences particulières.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
De son salut cauteleux et de son dernier regard, il enveloppa la princesse comme un faucon envisageant sa proie.Octave Féré (1815-1875)
En effet, la lutte fut curieuse ; les deux oiseaux se rapprochaient l'un de l'autre, ou plutôt le faucon se rapprochait du héron.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
En effet, le faucon tomba comme la foudre sur sa victime, l'enveloppa de ses ailes, et tous deux tombèrent à terre.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Le faucon, emporté par son vol, passa sous le ventre du héron qu'il eût dû dominer.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Le lendemain, au matin, la reine dit qu'elle voulait chasser au faucon et fit préparer ses chiens et ses oiseaux.Joseph Bédier (1864-1938)
Notre roi s'inquiétera fort peu que tu aies volé un faucon ; mais il a en horreur tout ce qui ressemble à un moine qui a jeté le froc aux orties.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Pourquoi vous montrer aussi peu sûr que notre faucon, qui perdit hier le héron sur lequel nous l'avions lancé et qui est parti à tous les vents ?Alfred Tennyson (1809-1892), traduction Francisque Michel (1809-1887)
Le faucon, qui, après tout, avait fait une bonne affaire, se gorgea de sa chair.Ernest Renan (1823-1892)
Pendant cinq années entières, mon seul bonheur a été de penser que mon faucon était quelque part, là-bas derrière les montagnes, qu'il vivait, qu'il volait en regardant le soleil...Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Il partage une proie entre un lion, un loup et un faucon, qui ici lui promettent simplement de venir à son aide en cas de besoin.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
Elle lui dit d'empêcher son cheval, son lévrier et son faucon de lui faire du mal.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
L'œil de faucon du jeune homme lui permit de distinguer une femme au fond de cette voiture.Honoré de Balzac (1799-1850)
Un faucon, suspendu au balcon dans une cage dorée, figurait aussi parmi les spectateurs ; le bec tourné de travers et la patte levée, il examinait aussi le peuple avec attention.Nikolaï Vassilievitch Gogol (1809-1852), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Le héron n'était pas plus gros qu'une alouette, et le faucon semblait un point noir qui, à chaque instant, devenait plus imperceptible.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Le faucon ne tardait pas à descendre en déchirant quelque oiseau, et revenait se poser sur le gantelet, les deux ailes frémissantes.Gustave Flaubert (1821-1880)
Détendue et dégingandée, l'aile humaine manquait spécialement du muscle tout-puissant qui lie l'épaule à la poitrine (l'humérus au sternum), et donne le violent coup d'aile au vol foudroyant du faucon.Jules Michelet (1798-1874)
Le faucon est la part infiniment plus forte d'égoïsme et de grossièreté qui constitue le train du monde.Ernest Renan (1823-1892)
Andret laissa aller un faucon pour le prendre, mais le temps était clair et beau, le faucon s'essora et disparut.Joseph Bédier (1864-1938)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FAUCON » s. m.

Oiseau de leurre, qui a le plus beau vol, & qui est le plus noble & le plus estimé entre les oiseaux de proye. C'est pourquoy il donne le nom à la Fauconnerie. Il a les pieds jaunes, la tête noire, & est semé sur le dos de plusieurs taches. Le bon faucon a la tête ronde, le bec court & gros, le col long, les épaules larges, les pennes des ailes subtiles & deliées, les cuisses longues, les jambes courtes, les pieds, ou mains, longs, larges & grands. Il y a des faucons riviereux, d'autres champestres, propres à voler sur les rivieres, ou les campagnes : en Latin falco, triorches, buteo, & en general accipiter, qui est le nom de la meilleure espece, qui a donné le nom aux autres.
 
Jean de Janua dit que ce nom vient de ce qu'il a les ongles recourbés qui ressemblent à une faulx silvestre. Giraldus le derive à falcando, parce qu'il vole en tournant comme une faulx. Frideric Lempereur a bien écrit des faucons en son Art de la Chasse. Albert le Grand, Jacques Auguste de Thou dans sa Fauconnerie, &c.
 
Faucon pelerin, est celuy qui vient des pays lointains, dont on ne trouve point l'aire, qui est pris depuis le mois d'Octobre jusqu'en Janvier. En Latin falco peregrinus, ou estranger.
 
Faucon gentil, de passage, qui vient des pays circonvoisins, le plus aisé à dresser, qui est pris en Aoust ou en Septembre. Ce mot vient de gentilis.
 
Faucon niais, qui n'a jamais esté à soy, qui est pris au nid, ou dans le roc quand il est fort petit. On l'appelle aussi, Faucon Royal, parce qu'on l'éleve facilement. En Latin nidasius ou nidularius.
 
Faucon sor. C'est un faucon qui a encore son premier plumage, les pennes du premier an. En Latin homotinus.
 
Faucon hagard, c'est à dire, fier & bisarre. Celuy qui n'est plus sor quand on le prend, qui a mué ou changé de plumes. On l'appelle aussi, faucon de repaire. Faucons branthiers, en Latin ramales & ramagii.
 
Faucon antanaire, ou antenaire, qui est pris au printemps avant la muë.
 
Faucon mué en main d'homme, se dit simplement faucon mué : quand il est mué des champs, & puis pris au passage, il se dit ardoisé, madré ou fleuri, hors de connoissance, & vieu faucon.
 
Faucon tagarot. C'est un oiseau fort long & floüet, d'une espece particuliere. On l'apporte du côté d'Egypte.
 
Faucon Tartaret, qui vient de Tartarie, est un grand oiseau dit de haute maille, appellé des Turcs faucon sahin.
 
Faucons balarins, qui viennent de Hongrie, sont des faucons communs, petits, de pennage brun & la tête noire.
 
Faucon familleux. C'est un faucon famelic, ou sujet à la faim.
 
Le faucon montanier, est brun & hardi, & se doit entretenir entre gras & maigre.
 
Le faucon Thunisien, qui vient de Thunis, nommé autrement alphanet de alpha, parce que les Grecs le mettent au premier rang des faucons.
 
Il y a des faucons qu'on appelle du Perou, & autrement neblies, qui volent plus haut que les autres, qui ont des serres fortes, & une couleur tirant sur le noir.
 
Le gerfaut, le sacre, le lanier sont des especes de faucons.

Définition de « FAUCON »

Terme d'Artillerie. Espece de canon qui a trois pouces de diametre, & qui porte une livre & demie de balle.