fenaison

définitions

fenaison ​​​ nom féminin

Coupe et récolte des foins.

synonymes

fenaison nom féminin

fanage, récolte des foins

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Nous étions aux beaux jours de juillet, c'est-à-dire que c'était le temps de la fenaison.Charles Deguise (1827-1884)
Un soir la fenaison se prolongea fort tard dans la soirée.George Sand (1804-1876)
La petiote finissait par s'endormir, assoupie par cette atmosphère plus capiteuse que les bouffées de la fenaison.Georges Eekhoud (1854-1927)
La nouvelle lui parvint au temps de la fenaison.Pierre Duchaussois (1878-1940)
C'était le temps de la fenaison, et le vieux fermier avait une abondante récolte à faire.Jean-Baptiste Caouette (1854-1922)
La fenaison avait un tout autre aspect que dans nos prairies.George Sand (1804-1876)
Pendant la fenaison en août, voici que précisément au plus fort de la besogne, un des ouvriers fut pris de fièvre et ne put continuer son travail.Jules Verne (1828-1905)
Dans la matinée, malgré une chaleur accablante, on alla se promener dans les champs où l'on commençait la fenaison.Arsène Bessette (1873-1921)
Ceux de la fenaison vous envoyaient au passage une bonne et fine odeur de foin coupé.Michel Corday (1869-1937)
Le dernier jour de la fenaison se trouvait un samedi.Honoré Beaugrand (1848-1906)
Mais on était au temps de la fenaison.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Si le foin était coupé, elles éloignaient les nuées qui auraient pu gâter la fenaison...Eugène Sue (1804-1857)
Quelquefois il n'y a personne dans les maisons, pendant la moisson, ou bien en temps de fenaison.Zulma Carraud (1796-1889)
Ceux-ci venaient au fourrage, et certes ils ne pouvaient trouver ailleurs de plus noble fenaison.Paul Féval (1816-1887)
La cuisine n'était pas moins homérique que l'étable, que le labour, que la fenaison, que la moisson ou que le battage des gerbes sur l'aire.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
La saison ayant été favorable, on fit les préparatifs pour les travaux de fenaison dès la dernière semaine de juillet.Jules Verne (1828-1905)
Elle reçut en pleine figure la tiède caresse d'un soir de fenaison.Guy de Maupassant (1850-1893)
Les semailles et la moisson, la fenaison, les labours, tous les grands travaux des saisons l'occupèrent.Paul Margueritte (1860-1918)
Certes, les soins de propreté, le paysan pourra les négliger dans le coup de feu d'une rentrée de récoltes, pendant la fenaison, la moisson... mais qui pourrait le lui reprocher ?Anatole France (1844-1924)
Les périodes affectées aux travaux de la fenaison et de la moisson présentèrent des conditions moins favorables que l'année précédente.Jules Verne (1828-1905)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FENAISON » subst. fem.

Le temps où l'on fene ou fane les foins, & l'action de fener. L'esté est fort sec, voilà un beau temps pour la fenaison.
Déjouez les pièges ! « Les efforts qu'il a fallu » ou « fallus » ? « Les efforts qu'il a fallu » ou « fallus » ?

Un doute sur l'accord du participe passé des verbes impersonnels ? Suivez le guide !

12/03/2020