feuillée

 

définitions

feuillée ​​​ nom féminin

littéraire Abri que forme le feuillage des arbres. ➙ ramée.
au pluriel Les feuillées : tranchée destinée à servir de latrines aux troupes en campagne, aux campeurs.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Partout des fleurs, des eaux vives, des oiseaux sous la feuillée, une verdure exubérante, de frais ombrages, de tièdes rayons, de splendides étoiles.Edmond Biré (1829-1907)
Puis des ombres de nuage, des ombres de feuillée, avec des feuillées et des nuages, sans qu'on pût savoir bien où commençait l'image de la réalité et celle de l'ombre.Berthe de Buxy (1863-1921)
Partout les grands banquets, et la table sous la feuillée pour quelques milliers de convives.Jules Michelet (1798-1874)
C'était sous une feuillée toute verdoyante et comme printanière, malgré la saison où nous sommes.Armand Silvestre (1837-1901)
Je m'échappe et gagne un des bouts de la feuillée, cherchant un endroit où je pusse m'asseoir et rêver.Jacques Cazotte (1719-1792)
Il ne faisait point clair de lune ; mais les étoiles brillaient dans le ciel, qui n'était embrouillé d'aucune nuée ; et mêmement, sous la feuillée, je voyais très-bien à me conduire.George Sand (1804-1876)
Si, de temps en temps, un petit vent nous secoue la feuillée humide sur la tête, n'en vois-tu pas pleuvoir des diamants qui nous couronnent ?George Sand (1804-1876)
De la musique enchanteresse que font sous la feuillée les fauvettes, les chardonnerets et le roi des ténors ailés, l'oiseau moqueur, pourquoi parler ?Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Les maisons, cachées sous la feuillée des grands zapotes, des pacaniers et des grenadiers couverts de fruits, respiraient le bien-être et le mystère.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Le couteau disparaît dans l'épaisseur de la feuillée, et notre jeune superstitieux ne peut savoir si les rameaux des saules l'ont retenu, ou s'il est emporté au courant du fleuve.Marie d'Agoult (1805-1876)
La nouvelle se répandit à petit bruit dans le village, comme une pluie qui filtre à travers la feuillée épaisse du bois.André Theuriet (1833-1907)
Une fois, – la guérite n'était qu'en terre et en feuillée dans ce temps-là, – j'ai été emporté avec sur cette pointe de rocher que vous voyez là-dessous.George Sand (1804-1876)
Un ruisseau aimable y gazouille et folâtre, et, par-ci par-là, des sentiers discrets s'enfoncent sous la feuillée.Laure Conan (1845-1924)
Mais quand vinrent les jours pluvieux de septembre, adieu la riche feuillée des grands arbres, adieu les corbeilles de fleurs.Paul Féval (1816-1887)
La table est dérangée, les planches qui la forment, les futailles dont elle est soutenue, sont repoussées au fond de la feuillée ; devenues tréteaux, elles servent d'amphithéâtre aux symphonistes.Jacques Cazotte (1719-1792)
Tout le pourtour de cette place, de vingt-six toises de large, estoit de treillage de feuillée.Léon Gozlan (1803-1866)
Sous la feuillée épaisse, sous la voûte continue des frondaisons de la célèbre promenade, la foule était dense.Fernand Kolney (1868-1930)
Caché sous la feuillée, le coucou poussait son cri prolongé ; dans les clairières, des moucherons bourdonnaient en tournoyant leurs ailes.Gustave Flaubert (1821-1880)
Dans le milieu de ce rond on avoit eu soin d'élever une feuillée, dont la forme suivoit le mesme plan.Léon Gozlan (1803-1866)
Les oiseaux, s'éveillant sous la fraîche feuillée des grands bois de la vallée, préludaient par quelques gazouillements isolés à leur concert matinal.Eugène Sue (1804-1857)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FEUILLÉE » subst. fem.

Un couvert d'arbres, soit qu'ils soient sur pied, soit qu'on les ait fraischement coupez, pour orner ou couvrir quelque lieu de feuilles, & y servir de tapisserie ou d'ombrage. Ils dansoient sous la verte feuillée.
Les mots du bitume Ambiancer Ambiancer

v. transitif / pronominal : 1. Mettre de l’animation, séduire, chauffer 2. Se disposer à faire la fête.

Aurore Vincenti 17/02/2020