fiévreusement

 

définitions

fiévreusement ​​​ adverbe

D'une manière fiévreuse ; avec agitation. Se préparer fiévreusement pour un voyage.
 

synonymes

fiévreusement adverbe

fébrilement, fougueusement, furieusement

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elle ne vécut pas tout l'après-midi, attendant fiévreusement l'heure du repas du soir, pour se convaincre qu'il était vivant.René Boylesve (1867-1926)
Fiévreusement, elle passait la main sur sa bouche comme pour en rejeter l'empreinte des lèvres qui venaient de les brûler, ainsi que le feu même.Henri Ardel (1863-1938)
De retour chez lui, il commença par s'enfermer dans sa chambre, ensuite il procéda fiévreusement à ses préparatifs de départ.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
J'en ai tiré une ordonnance de médecin que je lui ai rendue et une longue lettre de la même écriture, que je me suis mise à parcourir fiévreusement.Marie Quinton (1854-1933)
Quant à ces pièces-là, elles fourmillaient de monde, et le cœur de la vie y battait fiévreusement.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Et, pour le garnir, elle cherchait fiévreusement dans ses provisions ; elle ne trouvait rien d'assez beau.Pierre Sales (1854-1914)
Dès les premiers mots, ma belle-mère, comme toutes les dames qui nous entouraient, avait ouvert son portefeuille, arboré du papier blanc, et s'était mise à écrire fiévreusement.Henry Gréville (1842-1902)
On la rencontre toujours irritée ou animée par quelque passion de l'âme, en bas, en haut, dans les coins, – cela donnant au regard un caractère fiévreusement étrange.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Quand le premier échelon arriva à hauteur d'homme, le vieillard galvanisé fit un effort surhumain : il se releva sur sa seule jambe valide et saisit fiévreusement le pied de l'échelle.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Si courte qu'eût été l'absence de son compagnon, le jeune peintre n'avait pas eu la patience de l'attendre dans la voiture ; il piétinait fiévreusement sur le trottoir.Émile Gaboriau (1832-1873)
D'un geste brusque, elle prend le document, le parcourt fiévreusement, puis, l'ayant froissé, elle le jette à ses pieds !Jean-Baptiste Caouette (1854-1922)
Et les pages du carnet se couvrent de notes ; le porte-mine court fiévreusement sur le papier.Paul d'Ivoi (1856-1915)
Il tournait fiévreusement, métrait les murs de sa maison, la regardait du milieu de la rue, avec des airs d'architecte.Émile Zola (1840-1902)
Cependant, à mesure que j'avançais, je remarquai une certaine animation ; des groupes se formaient dans lesquels on discutait fiévreusement, mais sans crier.Hector Malot (1830-1907)
Quelques minutes après on apportait à la duchesse une lettre dont elle reconnut l'écriture et qu'elle décacheta fiévreusement.Léonce de Larmandie (1851-1921)
Peut-être que cette végétative idole, languissant sous l'écorce des soies et les pierres de ses colliers barbares, le consolait d'être lui-même aussi fiévreusement mal vêtu.Paul-Jean Toulet (1867-1920)
Les uns s'excitent fiévreusement à l'espérance, les autres se sacrifient sans le moindre espoir de salut.George Sand (1804-1876)
Il se mit à marcher avec agitation dans le foyer, en passant fiévreusement ses mains dans ses rares cheveux.Théodore de Banville (1823-1891)
C'était un homme qui, par sa démarche, sa voix, ses gestes, semblait être pour ainsi dire un type fiévreusement nerveux.Henri Sévérin Béland (1869-1935)
Du reste, les hommes, tenus en haleine par leurs travaux menés fiévreusement, n'ont point trop à souffrir.Louis Boussenard (1847-1910)
Afficher toutRéduire
Le dessous des mots En selle, Gisèle ! En selle, Gisèle !

La grande boucle est l’un des événements sportifs majeurs en France.

Marie-Hélène Drivaud 17/09/2020