filant

définitions

filant ​​​ , filante ​​​ adjectif

Qui coule en s'allongeant en une sorte de fil continu. Sirop filant.
Pouls filant, très faible.
Étoile* filante.
Balcon filant, s'étendant sur la façade d'un bâtiment.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Femme vaillante, cousant et filant, elle éleva son gamin, qui poussait intelligent, vif, très ambitieux.Henri Masers de Latude (1725-1805)
Le voilà filant vent-arrière et faisant clapoter sur ses larges flancs, la mer caressante qu'il refoule avec vitesse.Édouard Corbière (1793-1875)
Lisa lui dit de chanter ; et elle chante, tout en filant, un beau cantique de première communion.Émile Blémont (1839-1927)
Dans la cour, toute pavée d'argent, elle trouva les filles d'honneur, assises en rond et filant des étoupes d'or et de soie.Édouard Laboulaye (1811-1883)
De leurs larges pantalons cosaques, ils firent des voiles, et, filant avec promptitude, ils échappèrent au plus rapide des vaisseaux turcs.Nikolaï Vassilievitch Gogol (1809-1852), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Et les lièvres seuls lui échappaient, assez rares du reste, filant librement en plaine, où il était dangereux de les poursuivre.Émile Zola (1840-1902)
Ailleurs, ce sont les fées qui, descendant des montagnes en filant, ont apporté ces rocs dans leur tablier.Jules Michelet (1798-1874)
Comme la veille, elle trouva les filles d'honneur dans la cour, toujours filant leurs étoupes.Édouard Laboulaye (1811-1883)
Quelquefois il se reposait un peu, filant seulement deux ou trois sons légers qu'il terminait soudain par une note suraiguë.Guy de Maupassant (1850-1893)
Rougon s'était arrêté, songeur, et suivait le cortège filant dans le jaillissement des flaques, mouchetant jusqu'aux feuilles basses des arbres.Émile Zola (1840-1902)
On le rencontrait filant sans bruit, l'œil ouvert, l'oreille tendue, montant sans cesse les deux escaliers, où des locataires l'avaient même aperçu faisant des rondes de nuit.Émile Zola (1840-1902)
Aussi les hommes ne se pressaient-ils pas, s'attardant, filant un à un, poursuivis par les femmes qui les suppliaient de revenir tout de suite.Émile Zola (1840-1902)
Tous avaient tourné le dos, la galopade reprenait sur la route droite, filant à l'infini, au milieu des terres.Émile Zola (1840-1902)
C'est vraiment pitié de voir toutes ces pauvres estropiées tournant des mécaniques à peigner, dévidant, filant.Alexandre Privat d'Anglemont (1815-1859)
La grand-mère est sur un escabeau, filant à sa quenouille, la tête basse ; son air déjà devenu caduc et égaré.Pierre Loti (1850-1923)
Et pourtant rien ne me désespère plus que ces fiacres que l'on rencontre filant vers les gares.Émile Zola (1840-1902)
Il baissa la tête, pris d'une sorte de peur, ne s'expliquant pas cet acharnement, filant le long des maisons.Émile Zola (1840-1902)
Celle-ci, tout entourée de dames graves, de demoiselles austères, filant ou brodant tout le jour, tenait école de sagesse.Jules Michelet (1798-1874)
Les gardes se déployèrent en éventail sur la place et, filant au galop, sabrèrent tout ce qui se trouvait sur leur passage.Adolphe Retté (1863-1930)
Et il va, l'intrépide sauveteur, filant comme un poisson sur les flots glacés, se dressant parfois jusqu'à mi-corps, pour chercher la place où se débat le malheureux.Louis Boussenard (1847-1910)
Afficher toutRéduire
Le français des régions Le Top 15 des mots des régions ! Le Top 15 des mots des régions !

L'ouvrage Comme on dit chez nous a été construit sur la base d'enquêtes auxquelles des milliers de francophones ont participé.

26/10/2020