Email catcher

forer

Définition

Définition de forer ​​​ verbe transitif

Percer un trou dans (une matière dure) par des moyens mécaniques. Forer une roche.
Former (un trou, une excavation) en creusant mécaniquement. Forer un puits.

Conjugaison

Conjugaison du verbe forer

actif

indicatif
présent

je fore

tu fores

il fore / elle fore

nous forons

vous forez

ils forent / elles forent

imparfait

je forais

tu forais

il forait / elle forait

nous forions

vous foriez

ils foraient / elles foraient

passé simple

je forai

tu foras

il fora / elle fora

nous forâmes

vous forâtes

ils forèrent / elles forèrent

futur simple

je forerai

tu foreras

il forera / elle forera

nous forerons

vous forerez

ils foreront / elles foreront

Synonymes

Synonymes de forer verbe transitif

percer, creuser

Exemples

Phrases avec le mot forer

En fait, de nombreux agriculteurs ont investi d'énormes sommes d'argent pour forer des puits tubulaires et les entretenir, et ils se sont retrouvés surendettés.Revue internationale des sciences sociales, 2008, Ashok Kumbamu (Cairn.info)
Ce système novateur présente l'avantage de forer droit dans les formations difficiles et le substrat rocheux et augmente considérablement la vitesse de travail.Ouest-France, 28/11/2017
Ils disposent également d'un grand espace géographique qui permet de forer plusieurs centaines de milliers de puits.Responsabilité et environnement, 2011, Daniel Champlon, Didier Favreau (Cairn.info)
Des fonds de développement internationaux ont été dépensés pour forer de nombreux puits profonds.Europarl
En lieu et place de la rupture annoncée entre les textes, paraît une volonté de forer l'intuition phénoménologique initiale.Rue Descartes, 2019, Claire Dodeman (Cairn.info)
Et quand il aborde un terrain, il ne lui faut pas longtemps pour repérer le meilleur endroit pour forer.Ouest-France, 15/09/2019
En effet, on ne pouvait forer dans cette matière mouvante.Jules Verne (1828-1905)
Le forage a d'ailleurs été décevant mais le groupe français est tenu de forer un autre puits.Hérodote, 2011, Benjamin Augé (Cairn.info)
An talar, c'est la tarière, la chignole, l'outil qui sert à forer.Ouest-France, 28/07/2012
Il faut d'abord forer huit trous par barrière, sur une profondeur de 20 centimètres.Ouest-France, 21/08/2021
Le fils introduit les cultures irriguées après avoir obtenu l'autorisation de forer en 1990.Ouest-France, Marylène CARRE, 20/06/2020
Aujourd'hui, c'est un simple manœuvre, qui ne fabrique jamais qu'une seule pièce, passe sa vie à forer des trous semblables, polir le même organe, conduire la même machine.Gustave Le Bon (1841-1931)
Cependant, les travaux ont pris du retard à cause des fonds marins, particulièrement difficiles à forer.Ouest-France, 27/08/2021
Un bloc à forer pour toujours nourrir l'objectif annoncé, et qui, au deux-tiers de ce parcours, est sacrément fendu.Ouest-France, 19/10/2020
Aujourd'hui, on est sur le point de forer deux puits dans ce secteur.Le Monde Juif, 1947, Ernest Aschner (Cairn.info)
Pour se faire une idée des dépenses engagées, un jour d'opération d'une sonde utilisée pour forer un puits coûte environ 500 000 dollars.Sécurité globale, 2011, Bruno Muxagato, Bruna Le Prioux (Cairn.info)
Là des chariots enlevèrent les blessés criant sur la paille rougie que piétinaient les chirurgiens, qui retroussaient leurs manches pour forer les chairs souffrantes.Paul Adam (1862-1920)
Il ne s'agit pas de forer un nouveau boyau en centre-ville.Ouest-France, Bruno RIPOCHE, 15/06/2021
Les équipes s'affairent désormais à forer le sol schisteux sur 15 à 20 m de profondeur.Ouest-France, 29/11/2016
Pour cela, le robot devra forer le sol à plus de 1,50 mètre, là où les radiations ne passent plus.Ouest-France, 29/03/2017
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de FORÉ, ÉE adj.

Cette clef n'a pas esté forée assez avant.

Définition ancienne de FORER v. act.

Percer, faire un trou qui le plus souvent ne perce pas de part en part, Forer une clef, un canon de mousquet, de fusil, un gros canon. on fore avec le tour & avec des moulins & autres machines. forer des tuyaux d'aulne pour conduire des eaux. Ce mot vient du Latin forare, signifiant percer.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.