fretter

définitions

fretter ​​​ verbe transitif

Technique Garnir d'une frette.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je frette

tu frettes

il frette / elle frette

nous frettons

vous frettez

ils frettent / elles frettent

imparfait

je frettais

tu frettais

il frettait / elle frettait

nous frettions

vous frettiez

ils frettaient / elles frettaient

passé simple

je frettai

tu frettas

il fretta / elle fretta

nous frettâmes

vous frettâtes

ils frettèrent / elles frettèrent

futur simple

je fretterai

tu fretteras

il frettera / elle frettera

nous fretterons

vous fretterez

ils fretteront / elles fretteront

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FRETTÉ » adj. m.

Terme de Blason, qui se dit des barres ou barreaux entrelassez, ou des chassis posez obliquement sur l'Escu. Il porte d'argent fretté de gueules. On appelle autrement les Escus de cette sorte, coticez & recoticez, quand il y a six cotices mises en bandes & en barres, qui se brisent & se traversent, formant un vray treillis fait en losange. Ce mot vient de ce qu'on appelloit autrefois frette, le comble d'un toit qui se fait le plus souvent de perches croisées & entrelassées comme les frettes du Blason : ou il vient de fret, qui en vieux François signifioit rompu, & estoit derivé de fractus. Du Cange tesmoigne qu'on a appellé autrefois frettes, une espece de flesches, & que de là on a appellé des Escus frettez, ceux qui estoient chargés de ces frettes croisées.

Définition de « FRETTER » v. act.

Loüer, ou donner à loüage un vaisseau pour voiturer. C'est le proprietaire ou maistre du navire qui frette ; & celuy qui le prend à loüage est celuy qui affrette. Menage derive ce mot de l'Anglois fraight, qui signifie la même chose. Il vient plûtost du Latin fretum, destroit, ainsi dit, eò quòd fremat, vel quòd ferveat.
Le mot du jour « Abruti ! » « Abruti ! »

Abruti est le participe passé du verbe abrutir.

Arnaud Hoedt et Jérôme Piron 18/06/2021