Email catcher

froissement

Définition

Définition de froissement ​​​ nom masculin

Action de froisser, de chiffonner ; son résultat. par extension Le froissement d'un muscle, claquage.
Bruissement de ce qui est froissé.
littéraire Ce qui blesse qqn dans son amour-propre, sa sensibilité.

Synonymes

Synonymes de froissement nom masculin

chiffonnement, plissement

frou-frou, bruissement, froissis (littéraire)

friction, heurt, accrochage (familier)

blessure, meurtrissure, vexation

Exemples

Phrases avec le mot froissement

Le bruit du froissement de la monnaie est tellement agréable et nous pourrions ainsi soutenir valablement un produit très intéressant.Europarl
Même le froissement d'un journal impose le silence, puis des pots de confiture chanteurs soulèvent une vague de rires.Ouest-France, 06/06/2017
Les tout-petits pourront alors s'émerveiller et réveiller leurs cinq sens, avec le froissement des feuilles et tant d'autres gestes poétiques.Ouest-France, Léa COUPAU, 03/10/2019
J'entendis les froissements et les piétinements d'une lutte entre eux, mais vous devinez bien que le major fut plus fort que sa femme.Jules Barbey d'Aurevilly (1808-1889)
Chacun connaît la parabole du paralytique qui guette dans une piscine un froissement de l'eau, encore qu'aucun signe visible ne l'ait déclenché.Essaim, 2014, Jean-Pierre Cléro (Cairn.info)
Mais, malgré ses froissements intérieurs, elle affectait envers lui des manières pleines d'égard et de cordialité.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Des jalousies ont été suscitées, des froissements ont été ressentis, susceptibles de provoquer des oppositions sourdes et d'affecter les relations villageoises en général.Autrepart, 2005, Sophie Caratini (Cairn.info)
Presque toutes les banquettes étaient couvertes de femmes, qui faisaient un grand froissement d'étoffes remuées et un grand murmure de voix.Guy de Maupassant (1850-1893)
En graphite, elle a dessiné toutes ces textures, les plis, les froissements, l'usure et les réparations.Ouest-France, 22/07/2021
Sans être encore arrivés au sommet, on entend déjà des roucoulements et des froissements d'ailes, des bruits de clochettes également.Études rurales, 2021, Perrine Lachenal (Cairn.info)
On n'entend que le bruit de leurs baskets sur le sol et le froissement du papier journal qui enveloppent de la vaisselle.Ouest-France, Philippe RIDOU, Charlène TORRES, 14/11/2018
Ou à piler brusquement, au risque de provoquer du froissement de tôle.Ouest-France, Agnès CLERMONT, 14/02/2017
Il y eut un froissement de papier et une autre pause, au-dessous d'elles.La pensée de midi, 2001, Bahiyyih Nakhjavani (Cairn.info)
D'autres le tirent des mots anglais make, break (faire, briser), unis ensemble pour imiter le bruit du froissement et du craquement des os.Jules Michelet (1798-1874)
De plus, la société exerce une compression sociale, qui est une cause pour lui de perpétuels froissements et de révoltes.Sociétés Revue des Sciences Humaines et Sociales, 2004, Jean-Luc Roques (Cairn.info)
Le moindre froissement de papier est parfois un bang insoutenable.Ouest-France, Philippe GAMBERT, 15/11/2019
Les meilleurs époux ne sont mariés véritablement qu'après plusieurs années de vie commune, non exempte de froissements d'amour-propre.Charles Turgeon (1855-1934)
Tout à coup, parmi les faînes tombées à terre, un léger froissement révèle de petits animaux qui passent et repassent...Henri de La Blanchère (1821-1880)
Ressentir le noir, troué à quelques reprises de lumière blanche diffuse ou fugitive, de présences tels des fantômes à peine discernables ou de froissements.Les temps modernes, 2015, Micheline B. Servin (Cairn.info)
Des froissements d'étoffe, des soupirs d'ennui ou de lassitude, des bâillements, des craquements de chaise éclataient sonores dans le silence brusque.Victor Tissot (1845-1917)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de FROISSEMENT s. m.

Action par laquelle on brise, on froisse. On explique en Physique la plus-part des effets de la nature par le moyen du froissement des parties.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots « Novlangue », « orwellien » : George Orwell aurait-il pu prédire leur destin ? « Novlangue », « orwellien » : George Orwell aurait-il pu prédire leur destin ?

Quand on évoque l’écrivain britannique George Orwell, on pense automatiquement à 1984, son roman dystopique publié en 1949 et fréquemment salué comme...

Florent Moncomble 05/03/2024
sondage de la semaine