froissement

définitions

froissement ​​​ nom masculin

Action de froisser, de chiffonner ; son résultat. —  par extension Le froissement d'un muscle, claquage.
Bruissement de ce qui est froissé.
littéraire Ce qui blesse qqn dans son amour-propre, sa sensibilité.

synonymes

froissement nom masculin

chiffonnement, plissement

frou-frou, bruissement, froissis (littéraire)

friction, heurt, accrochage (familier)

blessure, meurtrissure, vexation

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Presque toutes les banquettes étaient couvertes de femmes, qui faisaient un grand froissement d'étoffes remuées et un grand murmure de voix.Guy de Maupassant (1850-1893)
Une oreille exercée aurait pu y reconnaître le froissement produit par une personne qui se faufile au milieu des branches...Wenceslas-Eugène Dick (1848-1919)
On entendit ce froissement de fer qui ressemble au bruit de la soie qui se déchire : le coup était paré.Michel Zévaco (1860-1918)
Ce fut un heurt de petits bancs, un froissement d'étoffes, un cliquètement de machines à coudre.Victor Tissot (1845-1917)
Après quelques minutes d'attente, il entendit le froissement d'une robe, et son amante était dans ses bras.Philippe Aubert de Gaspé (1814-1841)
Il me sembla que cette dernière phrase redoublait sa tristesse et qu'en voulant écarter tout froissement de cette petite amie, je n'avais fait que gêner plus étroitement son cœur.Maurice Barrès (1862-1923)
Vues de la mer, ces falaises produisent une impression morne, augmentée par le froissement continuel des galets.Valentine Vattier d'Ambroyse (1835-1891)
Pour tout autre, pour moi-même, quelques mois auparavant, un échec n'eût été qu'un petit froissement d'amour-propre, qu'un retard de quelques semaines.Maurice Level (1875-1926)
Les billets de banque font dans la main un froissement si soyeux et si joli !Albert Delpit (1849-1893)
Il était temps, on entendait déjà dans l'antichambre un grand froissement de soie et de jupons empesés.Émile Gaboriau (1832-1873)
Il ne se faisait dans le bateau d'autre bruit que le va-et-vient de la rame, mêlé au froissement des mille plis de l'eau le long de la barque.Victor Hugo (1802-1885)
Et, quand ils se taisaient, le froissement des herbes, sous leurs pieds, produisait un sourd bruissement, semblable au roulement d'une inondation et très différent du frémissement continu des hélices.Jules Verne (1828-1905)
Des salutations retentirent, suivies d'un silence ; les cœurs étaient lourds ; on n'entendait que le ronflement léger des turbines et le froissement des pennes.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Bouchot sentit frémir la main de son ami ; il allait l'interroger lorsqu'un froissement d'étoffe lui fit tourner la tête : la marquise se tenait immobile à l'entrée du cabinet.Lucien Biart (1828-1897)
On entendit la voix du banquier criant les coups, les imprécations des perdants, le tintement de l'or, le froissement des dollars-papier.Jules Verne (1828-1905)
L'éclair ne les frappa point, mais ils entendirent un cri sourd, un sanglot, un froissement dans les broussailles derrière eux.Georges Eekhoud (1854-1927)
On entendait le froissement de leurs chapelets, et le bruit d'un marteau cognant des pierres.Gustave Flaubert (1821-1880)
Tout à coup, parmi les faînes tombées à terre, un léger froissement révèle de petits animaux qui passent et repassent...Henri de La Blanchère (1821-1880)
Une voix, au-dedans d'elle-même, plus forte que tous les raisonnements, lui affirmait que cette lettre, dont elle entendait le froissement, mettait en question son honneur, son avenir, peut-être sa vie !...Émile Gaboriau (1832-1873)
Le silence est profond ; aucun bruit ne monte de la rue : rien que le froissement du parchemin qui glisse sous le pouce et la plume qui crie.Marcel Schwob (1867-1905)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FROISSEMENT » s. m.

Action par laquelle on brise, on froisse. On explique en Physique la plus-part des effets de la nature par le moyen du froissement des parties.
Vidéos Interloqué, par Karim Duval Interloqué, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

15/04/2020