fusillé

définitions

fusillé ​​​ , fusillée adjectif et nom

(Personne) qui a été mise à mort par fusillade.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Au moment d'être fusillé, j'ai fait un vœu dans lequel tu es pour quelque chose, petite sœur.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il est donc certain que, si nous ne triomphons pas, je serai dans huit jours ou proscrit et fugitif, ou dans un cachot, ou fusillé.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Oui, il serait le premier dans son art, le fils du fusillé, le descendant des ouvriers misérables.Albert Delpit (1849-1893)
Tosia fut traduit à l'instant même à la commission militaire, qui était toujours en permanence, et fusillé deux heures après la dénonciation.Anne-Jean-Marie-René Savary (1774-1833)
Après que nous eûmes été dispersés, et notre chef fusillé, plusieurs d'entre nous se frayèrent des routes et s'installèrent par là.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Un autre, voulant forcer les factionnaires napolitains pour chercher son salut dans la fuite, fut fusillé par les siens qui le prirent pour un transfuge.Henri Durand-Brager (1814-1879)
L'autre avait risqué de passer pour un loup et d'être fusillé dans un parc, afin de se trouver à un rendez-vous nocturne.Honoré de Balzac (1799-1850)
Elle savait que le jeune officier devait être fusillé le lendemain, que le même sort serait réservé à son père !...Jules Verne (1828-1905)
A minuit, il était proscrit ; à deux heures du matin, proclamé empereur ; et à cinq heures du soir, fusillé par derrière.Paul de La Gironière (1797-1862)
C'était un homme fusillé, les pieds au mur, la tête au bord du trottoir, le bras rejeté étendant ses doigts raidis vers une croûte roulée au ruisseau.André Gill (1840-1885)
Je les aurais suppliés de m'écouter, j'aurais voulu m'expliquer avec calme, très-probablement j'aurais été fusillé, ce fut l'habitude du commandement militaire qui me sauva.Hector Malot (1830-1907)
Ma ruse avait réussi ; mes chenapans avaient cru que j'étais dans mon manteau et ils m'avaient fusillé.Hector Malot (1830-1907)
On me raconta qu'il avait essayé de s'évader dans la soirée, et que les sentinelles prussiennes l'avaient fusillé.Amédée Achard (1814-1875)
Le marinier tomba fusillé au milieu de la foule, sans que la foule, préoccupée maintenant d'autres intérêts, songeât à le défendre et à le venger.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Après ça, si vous aimez mieux me voir fusillé pour me garder plus près de vous, je suis prêt à rester.Joseph Marmette (1844-1895)
Malheur à celui qui laissait prendre sa dépêche, il courait le risque d'être fusillé comme espion.Gaston Tissandier (1843-1899)
Mourir fusillé, ou mourir sur le champ de bataille, ce n'en sera pas moins pour nous une fin glorieuse.Albert Delpit (1849-1893)
Un temps singulier que ce temps, où l'on est exposé à présenter le fusilleur au fusillé, le fusillé au fusilleur.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Un de mes grands oncles fut aussi fusillé ici, peut-être à cette même place où je me promène insoucieuse et tranquille...Noémie Dondel Du Faouëdic (1834-1915)
C'est affaire à vous de lui donner un soufflet et non à moi ; vous seriez pardonnés et moi fusillé.Jean-Roch Coignet (1776-1865)
Afficher toutRéduire
Déjouez les pièges ! « Les efforts qu'il a fallu » ou « fallus » ? « Les efforts qu'il a fallu » ou « fallus » ?

Un doute sur l'accord du participe passé des verbes impersonnels ? Suivez le guide !

12/03/2020