galet

 

définitions

galet ​​​ nom masculin

Caillou usé et poli par le frottement de l'eau (au bord de la mer, d'une rivière…). Plage de galets.
Technique Disque, petite roue. ➙ roulette. Mécanisme à galets.
 

synonymes

galet nom masculin

caillou

roulette

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les vastes filets tannés séchaient toujours, accrochés devant les portes, ou bien étendus sur le galet.Guy de Maupassant (1850-1893)
Les vastes filets tannés séchaient toujours, accrochés devant les portes ou bien étendus sur le galet.Guy de Maupassant (1850-1893)
En vain il visite sa cellule, son œuvre ; il l'abandonne, ne la prenant pas pour sienne du moment que l'endroit où repose le galet n'est plus le même.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Il prit à terre, dans la neige, un galet et heurta à la porte basse.Victor Hugo (1802-1885)
Aussi n'ai-je pas souvenir d'avoir vu deux maçonnes travailler à la fois sur le même galet.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Sur le galet roulant, les quatre porteurs s'arrêtèrent quelques secondes pour reprendre haleine, puis repartirent ; ils allaient maintenant à tout petits pas, pliant sous la charge.Guy de Maupassant (1850-1893)
Mais les murs de pierre et de galet présentent l'aspect d'un damier et rappellent ainsi les vieux édifices normands.Anatole France (1844-1924)
La lourde barque, en montant, heurte de galet en galet, d'obstacle en obstacle, et ne les franchit que par sauts.Jules Michelet (1798-1874)
Et de nouveaux corps paraissaient sur les eaux, et ils devinrent nombreux comme le galet de la mer.Alphonse Karr (1808-1890)
Le galet est déposé en lieu découvert et se trouve bien en vue comme il l'était sur son emplacement naturel.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Le ricochet du galet sur l'eau est réussi ou n'est pas réussi, cela n'a aucune importance en soi, et il n'en sera rien de plus, rien de moins.Remy de Gourmont (1858-1915)
Que la cellule lui appartienne ou non, il y travaille avec ferveur pareille, pourvu que le support de l'édifice, le galet, occupe toujours le primitif emplacement.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Pourvu qu'il trouve à proximité du galet adopté comme emplacement du nid, de la terre sèche, riche en menus graviers, cela lui suffit.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Le galet s'agitait au fond de la mer et faisait entendre comme un bruit de chaînes.Alphonse Karr (1808-1890)
Le soir, à la jetée ; je suis descendu, au clair de lune, m'asseoir sur le galet tout auprès de la mer.Eugène Delacroix (1798-1863)
La mer paraissait noire et roulait le galet avec un bruit sourd, quoique aucune agitation ne parût à sa surface ; – par moments, des bouffées de vent venaient du sud-ouest.Alphonse Karr (1808-1890)
Puis, brusquement, je fus entraîné, renversé par une vague de fuyards qui me roulèrent comme un galet.Louis Dumure (1860-1933)
Prenant ensuite un galet légèrement raboteux, il l'essuya avec soin, et, non sans que le cœur lui battît, il frotta doucement l'allumette, en retenant sa respiration.Jules Verne (1828-1905)
Les jeunes garçons nus sortaient du bain ; ils allaient s'habiller sur le galet où ils avaient laissé leurs vêtements et, de leurs pieds qui n'osaient, s'avançaient sur les cailloux.Gustave Flaubert (1821-1880)
Dépourvues de racines, indifférentes au corps solide, sable, coquillage, test ou galet, qui les supporte, elles ne lui demandent qu'un point d'appui, non la vitalité.Jules Verne (1828-1905)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « GALET » s. m.

Jeu où l'on pousse un palet ou une clef sur une longue table, qui est entourée d'une grande raynure ou creux, où si l'on tombe, on perd le coup, aussi-bien que quand on est le plus loin du bord. Ce mot en ce sens vient de jaculum.
 
GALET, signifioit autrefois le garrot du cheval.
 
GALET, est un caillou de riviere, rond ou plat & fort poli, qui est sujet à combler les ports & havres, à cause que la mer le pousse d'un costé, & le courant de la riviere de l'autre. Ce mot, selon Bochart, vient du mot Celtique Kaled, ou de l'Hebreu Galad, qui signifie dur. Les autres disent qu'il vient par corruption de Calais, à cause qu'il y en a grande quantité en cet endroit-là. On a appellé Galette, les tourteaux plats qui ressemblent à ces pierres ; & le jeu de galet, parce qu'elles servoient à y joüer.
Les mots du bitume Ambiancer Ambiancer

v. transitif / pronominal : 1. Mettre de l’animation, séduire, chauffer 2. Se disposer à faire la fête.

Aurore Vincenti 17/02/2020