galop

 

définitions

galop ​​​ nom masculin

Allure la plus rapide que prend naturellement le cheval (et certains animaux de la même famille). Cheval qui part au grand galop.
locution Galop d'essai : entraînement. —  Au galop : vite.
Ancienne danse au mouvement très vif.
 

synonymes

galop nom masculin

galopade

galop d'essai

canter

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ceux-ci suivirent son exemple, firent volte-face ; mais avant qu'ils eussent regagner la ravine, les cavaliers cachés, sortant du milieu des rochers, arrivaient sur eux au galop.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Georget remonta sur mon dos ; je repartis au galop, et nous marchâmes, demandant de porte en porte à qui j'appartenais.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Marchons, et, si vous voyez du monde sur le chemin, ne vous gênez pas pour prendre un joli petit galop.George Sand (1804-1876)
Pourquoi cet orgue cruel joue-t-il toujours le vieil air de galop qui rythmait jadis vos entrechats sur le dos du cheval truffé ?François Coppée (1842-1908)
Quand les cavaliers, bien diminués par nos coups, s'aperçurent de cette manœuvre, ils se dirigèrent au triple galop vers la mer, dans l'intention d'intercepter notre passage.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Elle retourna aussitôt sur ses pas, jugeant qu'elle s'était fort éloignée, et s'arrêta de nouveau pour écouter, après avoir fait un temps de galop sans rencontrer personne.George Sand (1804-1876)
Cependant les deux cavaliers se détachèrent du nuage et vinrent au grand galop du côté de la maison.Mayne Reid (1818-1883), traduction Émile Gigault de La Bédollière (1812-1883)
Après quelque temps de galop, j'avais dépassé l'angle réflecteur, et l'ombre du géant disparut instantanément dans l'air.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Ils s'étaient formés en deux corps, et tenaient leurs arcs prêts à lancer une grêle de flèches au moment où ils prendraient le galop.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Quand je me fus assuré du fait, il me serra la main et partit au galop avec le dangereux fardeau dont il avait le courage de se charger.George Sand (1804-1876)
Il faut marcher, marcher vite ; voici la nuit qui accourt sur son cheval noir, lancé au grand galop.Joseph Vilbort (1829-1911)
Les chiens se précipitèrent sur ses traces, et les chasseurs les suivirent au grand galop malgré l'inégalité du terrain.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Au même instant, un cheval déboucha à plein galop du tournant des rochers, venant dans notre direction.Mark Twain (1835-1910), traduction François de Gail (1874-1947)
On ne voyait rien encore, seulement on entendait le galop qui allait toujours se rapprochant.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Bonaparte arrivait seul au galop au moment de cette action : il manqua être pris, et se sauva en toute hâte.Adolphe Thiers (1797-1877)
Aux premiers rayons du soleil, les ordres furent donnés, et chaque maréchal rejoignit son corps au grand galop.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Comme j'approchais de la ville, je vis une voiture de louage qui en sortait et qui venait vers moi au galop.George Sand (1804-1876)
À ces mots, il partit au galop, tenant une main sur sa poche, et fut bientôt hors de la vue.Alexandre Pouchkine (1799-1837), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Il y eut un moment de silence ; puis, j'entendis le murmure de plusieurs voix et le bruit du galop des chevaux qui venaient vers moi.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Il me semble voir deux hommes à cheval ; en voici un troisième, et les voilà qui se dirigent, vers nous au grand galop.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « GALOP » s. m.

Alleure d'un cheval qui court en faisant un saut en avant, & levant presque en même temps les deux jambes de devant, & ensuitte celles de derriere. Grand galop ou galop de chasse, galop estendu, c'est une course de vistesse à toutes jambes. Petit galop, c'est celuy qui est plus lent. Galop à l'Angloise, ou qui rase le tapis, c'est un galop prés de terre, quand le cheval ne leve gueres les jambes. On dit aussi Galop raccourci, galop escouté, galop d'escole. Ce mot vient de calupare ou calpare, que les Latins ont dit pour courir, comme monstre Saumaise cité par Menage. Quelques-uns le derivent du Latin caballicare. Il peut venir aussi du Grec Kalpazein, qui signifie, picquer un cheval.
 
On dit proverbialement, qu'un homme va le grand galop à l'Hospital, pour dire, qu'il despense beaucoup ; &, Il s'en va le grand galop, pour dire, Il mourra bientost.
Déjouez les pièges ! « On est raisonnable » ou « raisonnables » ? « On est raisonnable » ou « raisonnables » ?

Vous hésitez souvent sur l'accord de l'adjectif qualificatif avec on ? Suivez le guide !

17/07/2020