gamelle

 

définitions

gamelle ​​​ nom féminin

Récipient individuel pour la nourriture, que l'on peut faire chauffer. La gamelle du soldat, du campeur. —  La gamelle du chien. ➙ écuelle.
familier Ramasser une gamelle : tomber ; au figuré subir un échec.
 

synonymes

gamelle nom féminin

bento, boîte à lunch (Québec), boîte à tartines (Belgique)

[d'un chien] écuelle

[Nautisme] carré, mess

[familier] chute

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Lorsque les chats mangent à la même gamelle, ils restent en paix ; lorsque les chiens prennent leur repas en commun, ils se battent.Champfleury (1821-1889)
Il a fallu aller s'aligner, se mettre en rangs et défiler un par un devant la cuisine où chacun prend, en passant, une gamelle à moitié vide.Georges Darien (1862-1921)
Ici, seulement, le rêve de la gamelle pour tous et celui d'une vie complète pour quelques-uns sont simultanément réalisables.Jules Lemaître (1853-1914)
C'était dur, mais enfin l'inqualifiable action de brutaliser ainsi une gamelle inoffensive m'apparut dans toute sa noirceur.Charles Des Écores (1852-1905)
Il nous dit les mystères du rata, les secrets de la gamelle, les comiques misères du bloc.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Il portait, outre nos cantines, une tente avec ses montants, le sac aux piquets, les bidons, deux outres, une gamelle.Eugène Fromentin (1820-1876)
Ce jour-là, la gamelle paraît bien amère, et les parties de cartes sont sans intérêt.Marcel Mültzer (1866-1937)
Pour boire, on n'a qu'une gamelle, celle qui a servi à traire le lait ou à puiser l'eau.Eugène Fromentin (1820-1876)
On allait se mettre à table, c'est à dire se ranger autour de la gamelle.George Sand (1804-1876)
La gamelle ne contient qu'une chopine d'eau chaude sur laquelle flottent deux tranches de pain et qui recouvre un morceau de viande gros comme le pouce.Georges Darien (1862-1921)
Bientôt après, une grosse fille m'apporta une gamelle de bois sur laquelle je me jetai avec avidité.Eugène-François Vidocq (1775-1857)
Avec la couverture, le couvre-pied, la toile de tente, l'outil portatif, la gamelle et l'ustensile de campement, il grossit, grandit et s'élargit, et devient monumental et écrasant.Henri Barbusse (1873-1935)
Le placement de la gamelle individuelle, des outils portatifs et des ustensiles de campement reste le même que celui précédemment indiqué.Félix Chapuis (1853-?)
Et il lui passa un quartier de pain et une gamelle, où il y avait une cuisse de l'oie, sur six grosses pommes de terre.Émile Zola (1840-1902)
Puis, c'était le café, le délicieux café, la grande affaire, qu'on écrasait au fond d'une gamelle et qu'on passait au travers d'une ceinture rouge d'ordonnance.Émile Zola (1840-1902)
Que m'importaient alors la captivité, la livrée d'infamie, l'ignoble soupe mangée à la même gamelle que les scélérats, les éternelles nuits d'insomnie sans lumière !François Coppée (1842-1908)
L'un des juges tenait un morceau de chandelle allumé à la main, et le greffier écrivait sur une gamelle renversée entre ses genoux.Joseph de Bonnefoux (1782-1855)
Alors un bonhomme demande à parler au capitaine et lui porte sa gamelle sous l' nez.Henri Barbusse (1873-1935)
Ce qui reste au fond de la gamelle est une poudre jaune et pesante, qui est quelquefois mêlée de grains beaucoup plus gros : c'est ce qu'on appelle l'or lavé.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Il dut vivre cinq semaines au milieu de ces bandits, vêtu comme eux de toile à voile, mangeant à leur gamelle.Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « GAMELLE » s. f.

Terme de Marine, est une jatte de bois dans laquelle on met le potage destiné pour chaque plat de l'équipage. Du Cange derive ce mot de gamelum, qu'on a dit dans la basse Latinité pour signifier la même chose. Il vient du Latin camella, qui signifie une panier fait d'un ozier fort serré. Il se trouve en cette signification dans le IV. des Fastes.
 
Dum licet apposita, veluti cratêre, camella,
 
Lac niveum potes, purpureámque sapam.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots des politiques Top 10 des mots des politiques

Travailleur, dégagisme, abracadabrantesque... Choisis délibérément, employés à l'improviste ou totalement inventés, certains mots marquent durablement le discours des femmes et des hommes politiques français. Qu'ils soient surprenants, brutaux, décalés, peu connus ou utilisés mal à propos, ils ont tous pour point commun d'être largement repris dans les médias et commentés à l'infini. De la chienlit du général de Gaulle au perlimpinpin d'Emmanuel Macron, voici dix mots qui prouvent que le lexique des politiques n'en finit pas de nous étonner.

Édouard Trouillez 10/06/2020