gantier

 

définitions

gantier ​​​ , gantière ​​​ nom et adjectif

Personne qui confectionne, qui vend des gants. —  adjectif Artisan gantier.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
C'était une pauvre demeure, meublée sans faste ; une retraite de gantier ou de forgeron retiré bien plus qu'une habitation royale.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Chaque maîtrise de gantier lui rapportait 17 den.Gustave Fagniez (1842-1927)
Il est venu jusqu'à un gantier qui a pris mesure de ma main.Honoré de Balzac (1799-1850)
Il vendait les métiers de savetier, de basanier, de sellier, de lormier, boursellier, gantier.Pierre-Louis Roederer (1754-1835)
Il y avait, entre lui et le gantier, une rivalité de jolis hommes, qui tous deux affectaient de coqueter avec les clientes.Émile Zola (1840-1902)
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « GANTIER, IERE »

Marchand qui fait ou qui vend des gants.
Le mot du jour Déconfinement Déconfinement

Retrouvez ici les mots récemment inclus à notre dictionnaire gratuit Dico en ligne Le Robert - et notamment, les mots de la crise sanitaire du coronavirus. 

10/06/2020