garance

 

définitions

garance ​​​ nom féminin et adjectif invariable de couleur

nom féminin Plante herbacée des régions chaudes et tempérées, cultivée autrefois pour la matière colorante rouge extraite de sa racine.
adjectif invariable Du rouge vif de la garance. Les pantalons garance de l'ancienne infanterie de ligne française (jusqu'en 1915).
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Par l'effort de la journée délirante, la végétation est accablée, les arbres implorent, et les ajoncs, comme cuits, en garance fanée, presque éteinte, s'affaissent, exténués.André Gouirand (1855-1918)
Après la garance, invendable, le vin manquait complètement.Joseph Audibert (1854-1921)
Ce qu'il aurait fallu, pour peindre cela, de tubes de blanc d'argent, de laque, de garance et de cadmium, est réjouissant à calculer.André Gill (1840-1885)
Musiciens aux instruments de cuivre, fantassins aux pantalons garance, tambours, porte-drapeau.André Hellé (1871-1945)
Et quand vous passiez près de lui, – fussiez-vous un pauvre petit tireur de garance ou le grand viguier de la ville, – il vous donnait sa bénédiction si poliment !Alphonse Daudet (1840-1897)
Mais que vient faire ce pantalon garance dans ce pêle-mêle ?Henri Durand-Brager (1814-1879)
Un bouton de rose sur une pomme d'ivoire n'eût paru auprès que de la garance sur du buis, et les agneaux sortant du lavoir auraient semblé d'un jaune brun.Mercier de Compiègne (1763-1800)
Elles sont enduites partout de cette teinture de garance foncée, que les livrets continuent à garantir vrai rouge antique.Gérard de Nerval (1808-1855)
La bonne d'enfant, – ornée de son inséparable pays en pantalon garance, – y coudoie l'étudiant, – le provincial y heurte le poëte, la foule y côtoie le désert.Alfred Delvau (1825-1867)
Janvier est le vrai séminariste en pantalon garance.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Je crois qu'il enfonce des épingles dans la tête des lapins, qu'il fait manger de la garance aux poules et qu'il repousse avec des baleines la moelle épinière des chiens.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il était toujours le même, plein de cris, de fumée, de pantalons garance ; les mêmes shakos, les mêmes ceinturons pendaient aux mêmes patères.Alphonse Daudet (1840-1897)
On voyait çà et là des grappes de pantalons garance sur les plates-formes et les marchepieds, ceux-ci debout, ceux-là couchés.Amédée Achard (1814-1875)
Les commérages seront interdits ; les conversations sur la garance, l'oïdium, la maladie des vers à soie et le drainage, sévèrement défendues.Armand de Pontmartin (1811-1890)
Ensuite vous prendrez de la garance, en quantité double de chacune des quatre autres plantes.Charles-Victor Langlois (1863-1929)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « GARENCE » s. f.

Racine servant aux teintures en rouge. Elle vient naturellement en France & en Flandres, & sur tout auprés de Lisle. Elle croist dans des terres mediocrement humides, & se seme en Mars au decours de la lune. On l'arrache 18. mois aprés, on la fait secher au soleil, & on la reduit en poudre avec un moulin, puis on l'enferme soigneusement dans des sacs. Les billons de Garence sont souvent falsifiez par les estrangers, qui meslent la terre rougeastre avec quelque poussiere de Garence. Les tiges de la Garence sont longues, rudes, quarrées, & semblables à celles du grateron, quoy que plus roides & plus grandes. Ses feuilles sont disposées alentour des tiges noeud par noeud, & par certains intervalles en croix de Bourgogne & en maniere d'estoiles. Sa graine est ronde, qui est verde d'abord, qui ensuitte devient rouge, & qui est toute noire estant mûre. Sa racine est menue, longue & rouge. Il y en a une sauvage qui croist d'elle-même, que quelques-uns appellent la petite Garence ou Alyssum. Il faut donner un pied de Garence à la plus-part des estoffes du bon teint. Il y en a de deux sortes : la Garence de pipe, qui est la plus grossiere ; & la Garence en balle, qu'on appelle autrement Garence de crap, qui teint en nouvelle escarlate exquise. Ce mot vient de Varantia, qu'on a dit par corruption pour Verantia, pour dire, que cette couleur est vraye & de bon teint. Menage. En Latin Sandix, Rubia, Erythrodamis.
Déjouez les pièges ! « On est raisonnable » ou « raisonnables » ? « On est raisonnable » ou « raisonnables » ?

Vous hésitez souvent sur l'accord de l'adjectif qualificatif avec on ? Suivez le guide !

17/07/2020