genou

 

définitions

genou ​​​ | ​​​ nom masculin

Partie du corps humain où la jambe s'articule avec la cuisse. ➙ rotule. Fléchir le genou, mettre un genou en terre. ➙ génuflexion. Pantalon usé aux genoux, à l'endroit des genoux.
Prendre un enfant sur ses genoux (➙ giron).
familier Être sur les genoux, très fatigué.
À genoux locution adverbiale : les genoux posés au sol. Se mettre à genoux. ➙ s'agenouiller.
Faire du genou à qqn (invitation amoureuse).
chez les quadrupèdes Articulation du membre antérieur. Un cheval à genoux couronnés.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il le prit, et, comme la veille, il le présenta à la marquise, en fléchissant le genou devant elle.Alfred de Musset (1810-1857)
Mais pour en revenir à une peine que nous connaissons tous deux, l'histoire de mon genou, qui est devenu le vôtre par votre chute...Denis Diderot (1713-1784)
De tous les personnages qui lui avaient témoigné leur zèle, un seul croyait n'avoir pas assez plié le genou devant son nom et devant son titre.George Sand (1804-1876)
Il voulut l'attirer à lui par des paroles trompeuses, en se tapotant le genou du bout des doigts.Jules Renard (1864-1910)
En d'autres termes, son genou gauche n'est plus en mesure de voir son genou droit et il ne peut être présent aujourd'hui.Europarl
Sur l'ordre des chefs, répété de rang en rang, ils mirent tous un genou en terre.Albert Delpit (1849-1893)
Alors je sentis que celui qui me soutenait retirait son genou et posait doucement ma tête sur une pierre.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
L'homme était tombé du mât, de sorte que l'os du genou était passé au travers des téguments.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Au lieu de conserver sa position dans la gorge, il courut au lac et y entra jusqu'au genou.Mayne Reid (1818-1883), traduction Émile Gigault de La Bédollière (1812-1883)
Leurs culottes sont de toile pareille, et ne passent pas le genou, en sorte que le reste de la jambe est nu.Hippolyte Taine (1828-1893)
Aussi, un été, j'avais en même temps quatre clous dans le dos, deux plus bas, trois sur le genou gauche, un dans la tête et cinq sur la poitrine.Charles Des Écores (1852-1905)
Un homme nage contre un courant rapide ; il lutte avec des efforts inouïs, il frappe le flot du poing, du front, de l'épaule et du genou.Victor Hugo (1802-1885)
Mais il eut beau s'aider du genou, le jonc plia et ne voulut point rompre.George Sand (1804-1876)
Je ne pouvais pas même pleurer, tant ma douleur était cruelle ; je restais le nez en l'air, mes grosses lèvres retroussées, et mes deux mains croisées autour d'un genou.Erckmann-Chatrian (1822-1899, 1826-1890)
Il était vêtu de guenilles et marchait en pliant le genou et en traînant le pied.Victor Hugo (1802-1885)
Il voulut, avec mon aide, essayer de se relever ; mais il s'aperçut alors que sa blessure au genou était plus fâcheuse qu'il ne l'avait pensé.Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Il fut rapporté chez lui, avec un genou fortement contusionné, qui devait le garder à la chambre pendant six semaines.Auguste Angellier (1848-1911)
Il portait un pantalon de casimir blanc, avec de courtes bottes plissées qui lui montaient au-dessous du genou.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Une pousse rugueuse et noire en sortit violemment, noueuse, au milieu, comme une jambe au genou.Armand Silvestre (1837-1901)
Mais je fus terrassé, et tandis qu'il me maintenait sous son genou, le fou coupait les cordes de la nacelle.Jules Verne (1828-1905)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « GENOU » s. m.

La partie de l'animal où finit la cuisse, & où commence la jambe. Il y a de l'eau à ce gué jusqu'au genou. On disoit autrefois genouil. Ce mot vient du Latin geniculum ou genuculum, diminutif de genu.
 
On appelle le genou d'un cheval, la jointure du train de devant qui assemble le bras & le canon.
 
On dit, Plier les genoux, pour dire, S'humilier, faire une action d'adoration, demander une chose en posture de suppliant. Il n'a point plié les genoux devant la fortune. les gens du tiers Estat ne haranguent le Roy qu'à genoux.
 
GENOU, est aussi un terme de Marine, & signifie, la piece de bois courbe qui est entre les varangues & les allonges pour former la rondeur & la coste d'un navire. Il y a des genoux de fond qui font partie du fond du bastiment, & des genoux de revers, qui servent vers les extremitez au dessus des varangues le plus acculées, & fourcats. Ils font le même effet que les autres. on les appelle sur la Mediterranée stamenay.
Drôles d'expressions Noter sur ses tablettes Noter sur ses tablettes

Noter sur ses tablettes : prendre bonne note de quelque chose.

Alain Rey 28/09/2020