gisant

 

définitions

gisant ​​​ adjectif et nom masculin

adjectif littéraire Qui gît, est étendu immobile.
nom masculin Statue funéraire représentant le défunt étendu. (s'oppose à orant). Un gisant de pierre.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Peut-être même, dans les ténèbres où elle décampait, son pied n'avait-il pas heurté le corps gisant à terre.Eugène Chavette (1827-1902)
J'aurais mieux aimé voir les choses gisant toutes à terre, et foulées sous les pieds.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
La vue de son mari gisant tout au fond la frappa d'épouvante, et le vertige l'empoigna et la précipita du haut en bas du rocher.Joseph Marmette (1844-1895)
Ainsi effarouchés du seul mouvement de l'homme, tous les compagnons ou plutôt les parasites du comte s'enfuirent et le laissèrent gisant an milieu de la route.Alfred Tennyson (1809-1892), traduction Francisque Michel (1809-1887)
Nous étions ainsi, gisant la face en l'air, comme des peaux mises au soleil pour sécher.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Au premier bruit, la masse noire, gisant sur le pavé, avait remué ; le dogue s'était dressé sur ses quatre pattes.Paul Féval (1816-1887)
Tout dans ces belles harangues aujourd'hui est gisant à terre, à plat sur le sol.Victor Hugo (1802-1885)
Il était là gisant dans la gouttière précisément sous mon nez, et les airs qu'il se donnait auraient été risibles, s'ils n'avaient pas été révoltants.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Félix Rabbe (1834-1900)
Puis les volailles deux par deux, les pattes liées et rouges, poules, pintades, gisant aux pieds de leurs marchandes alignées, avec des battements d'ailes à terre.Alphonse Daudet (1840-1897)
Les lointaines espérances qui pour elle commençaient à poindre dans son cœur fleurirent soudain, se réalisèrent et formèrent un faisceau de fleurs qu'elle vit coupées et gisant à terre.Honoré de Balzac (1799-1850)
Je le vois très bien sur le dos, gisant sous les eaux vertes avec de lourdes péniches passant sur lui et de longues herbes dans les cheveux.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
J'ai essayé de la lui arracher en frappant son cheval que vous voyez là gisant à terre.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Nous l'y trouvâmes gisant, la gorge coupée si largement qu'on voyait la blancheur de l'os.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Henry comprit que ce malheureux, gisant là, avait dû être secoué par une de ces effrayantes tempêtes morales qui brisent un homme comme la tempête maritime brise un vaisseau.Albert Delpit (1849-1893)
Entre-t-on dans les maisons, on passe devant la loge du concierge, casematée avec des matelas, posés sur des échelles, et on trouve le quatrième étage, gisant dans la cour.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Le lendemain matin en faisant la visite du bord, le capitaine remarqua d'abord la disparition d'une chaloupe, puis il aperçut le timonier gisant sur le pont.Jean-Baptiste Caouette (1854-1922)
Elle éclairait juste assez pour qu'on pût traverser la salle sans marcher sur les hommes du poste, gisant à terre sur de la paille, et la plupart endormis.Victor Hugo (1802-1885)
On vint lui dire qu'il ne manquait personne parmi les moines, mais qu'un malheureux mercenaire, qu'on avait chargé de voiturer du bois, était gisant auprès de la forêt.Jules Michelet (1798-1874)
Rien n'est plus navrant que ces mobiliers misérables, quand, à demi disloqués, déjà mordus par la flamme, ils sont là, gisant dans la rue, comme les épaves d'un naufrage.Jules Lermina (1839-1915)
Le cardinal, stupéfait de cette transfiguration soudaine, se demandait s'il voyait bien le même homme qui, quelques minutes auparavant, venait de tomber gisant sur son lit, presque sans connaissance.Eugène Sue (1804-1857)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « GISANT, ANTE » adj.

Qui est detenu au lit par maladie. J'ay veu nostre ami gisant en son lit, qui a bien la fievre.
 
On appelle dans les forests, Bois gisant, le bois abatu ou couppé, tandis qu'il est couché sur la terre.

Définition de « GISANT » s. m.

Piece de bois qui sert de brancard à un chariot ou à un tombereau, qui porte d'un bout sur l'aissieu de devant, & de l'autre sur celuy de derriere.
Le mot du jour Panacée Panacée

On la croit capable de tout résoudre, elle, la déesse Panakeia, herboriste et guérisseuse. La panacée, fidèle à son origine grecque, est remède (akos) universel (pan-) :  une plante imaginaire qui guérissait de tous les maux. Pour les druides, le gui était une panacée ! 

Aurore Vincenti 18/04/2020