Email catcher

gober

définitions

gober ​​​ verbe transitif

Avaler brusquement en aspirant, et sans mâcher. Gober un œuf cru. locution, familier Gober les mouches : rêvasser.
au figuré et familier Croire sans examen. ➙ avaler. Elle gobe tout ce qu'on lui dit.
familier (surtout négatif) Estimer, apprécier. Je ne peux pas le gober.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je gobe

tu gobes

il gobe / elle gobe

nous gobons

vous gobez

ils gobent / elles gobent

imparfait

je gobais

tu gobais

il gobait / elle gobait

nous gobions

vous gobiez

ils gobaient / elles gobaient

passé simple

je gobai

tu gobas

il goba / elle goba

nous gobâmes

vous gobâtes

ils gobèrent / elles gobèrent

futur simple

je goberai

tu goberas

il gobera / elle gobera

nous goberons

vous goberez

ils goberont / elles goberont

synonymes

gober verbe transitif

manger, avaler

croire, avaler (familier)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Mais nous l'avertissons que si tu nous joues un mauvais tour, tu la goberas le premier, car nous ne voulons pas être trahis.Édouard Corbière (1793-1875)
Un certain esprit critique ne permet pas de tout gober sans discussion.Hegel, 2019, Yves Rouxeville (Cairn.info)
Pas d'os trop petit pour un grand chien qui risquerait de le gober tout rond.Ouest-France, Christel TRINQUIER, 28/04/2019
En réalité beaucoup de gens se refusent à gober tout ce que les médias leur disent sans méfiance ou scepticisme.L'Autre, 2012, François Giraud (Cairn.info)
Est-ce qu'il avait la prétention de les gober toutes deux ?Romain Rolland (1866-1944)
Le gobeur doit ensuite revenir à la table, ouvrir l'huître, et, enfin, la gober.Ouest-France, 06/08/2016
Ca ne vaut rien de tant remuer, et ce qu'on doit gober, on le gobe.Émile Zola (1840-1902)
Les techniciens intériorisent cette fable et s'en font les propagandistes, étonnés quand l'usager cesse de la gober.Vie Sociale et Traitements, 2002, Serge Vallon (Cairn.info)
Elle est par exemple capable de gober trois donuts empilés les uns sur les autres en une bouchée.Ouest-France, Maxime Fettweis, 03/08/2021
Le but étant de se mettre du rouge à lèvres, se brosser les dents, boire et pour finir, gober un petit-suisse.Ouest-France, 16/04/2018
Il s'agit dans ce cas de faire connaissance, gober anaoudegezh, et les esprits subtils auront saisi un air de famille entre dianav et anaoudegezh.Ouest-France, 21/07/2017
Il n'y a qu'au journal de 20 heures qu'on peut gober une chose pareille.Esprit, 2010, Stéphane Breton, Olivier Mongin (Cairn.info)
On leur donne à gober les légendes, les chimères, l'âme, l'immortalité, le paradis, les étoiles.Victor Hugo (1802-1885)
Et vous croyez que les agriculteurs vont encore gober que nous allons poursuivre ces choses ?Europarl
Dans cette commune, où l'ostréiculture est une activité majeure, l'huître est célébrée comme il se doit : en sacrant celui qui sera capable de gober un maximum de mollusques.Ouest-France, 08/08/2016
La musique expérimentale peut elle aussi gober le poème en bonne ogresse.Audimat, 2018, Fanny Quément (Cairn.info)
Mais je ne pouvais la gober entièrement, elle vous ressemble trop.Marie Bashkirtseff (1858-1884)
Refuser d'admettre que souffler est jouer, ne pas gober sans conserver un minimum d'esprit critique ?EMPAN, 2006, Philippe Mancone (Cairn.info)
Ceux-là ne viennent pas gober à la surface n'importe quel public.Ouest-France, Yann HALOPEAU, 26/10/2015
Ils vont donc gober les poissons et les avaler d'un seul morceau.Ouest-France, 18/03/2021
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « GOBER » v. act.

Terme populaire, qui signifie, Avaller tout d'un coup. Il a gobé ce verre de vin sans le savourer. Ce mot vient de cupare.
 
GOBER, signifie figurément, Croire de leger & sans y faire de reflexion. On luy a conté une histoire faite à plaisir, il a gobé cela comme si elle eust esté vraye.
 
On dit proverbialement, qu'on a laissé un homme gober des mouches, quand on l'a laissé long-temps attendre en quelque lieu où il n'avoit rien à faire.
Drôles d'expressions C'est de la daube C'est de la daube

D'où vient la mauvaise réputation de ce plat de viande cuit à l’étouffée ?

Marcelle Ratafia et Yves Camdeborde 26/01/2022