Email catcher

gourmandise

Définition

Définition de gourmandise ​​​ nom féminin

Goût de la nourriture.
au pluriel Mets délicieux, friandises. ➙ gâterie.

Synonymes

Synonymes de gourmandise nom féminin

voracité, gloutonnerie, goinfrerie

friandise, douceur, chatterie (familier), gâterie (familier)

Exemples

Phrases avec le mot gourmandise

Elle lisait les manuscrits qui se présentaient pour une publication dans la collection avec un sérieux et une gourmandise toujours renouvelés.Cliopsy, 2021, Claudine Blanchard-Laville (Cairn.info)
Double conditionnement initial : pour être satisfaite, la gourmandise doit compter sur le temps qu'il fait et le temps, l'heure qu'il est.Romantisme, 2019, Henri Bonnet (Cairn.info)
Les voyageurs solitaires victimes de la gourmandise des compagnies touristiques ?Géo, 12/07/2019, « Les voyageurs solitaires surtaxés par les compagnies touristiques »
Cette gourmandise s'est popularisée il y a une trentaine d'années alors que la nourriture se faisait rare sous le régime communiste.Ça m'intéresse, 17/09/2019, « Des goûts et des saveurs insolites à travers le monde »
Ils soulignent avec gourmandise l'extrême proximité entre l'ancien ministre et le président, gage de fiabilité des informations diffusées.Politiques de communication, 2016, Christian Le Bart (Cairn.info)
Restait à comparer l'évolution de ces dividendes avec celle des profits réalisés par les entreprises pour apprécier la gourmandise des propriétaires.Capital, 20/09/2013, « Les gros actionnaires sont-ils trop généreux envers eux-mêmes ? »
Il est un plaisir de la table sandien et il existe une valorisation de la gourmandise chez l'auteur, une fois certaines conditions respectées.Romantisme, 2019, Amélie Calderone (Cairn.info)
Mercredi prochain, on passera aux gourmandises, des chocolats à mettre en ballotins et des bonbons à embrocher !Ouest-France, 01/12/2014
Entre plaisir, jouissance immédiate et jouissance médiate, jouissance de l'être, de l'avoir et principe de réalité, la gourmandise évolue vers une jouissance autre.Corps, 2008, Virginie de Fozières (Cairn.info)
En hiver plus qu'à tout autre moment, notre alimentation doit, en plus de satisfaire notre gourmandise, soutenir notre système immunitaire.Ça m'intéresse, 05/01/2022, « Quels légumes faut-il manger en hiver ? »
Les spectateurs ont ri durant ces pièces qui passent de l'alimentation à la gourmandise et de la gourmandise à la gloutonnerie.Ouest-France, 11/05/2016
Il y avait du café, des petites gourmandises et des sourires.Ouest-France, Jean-Philippe NICOLEAU, 28/05/2021
Les unes et les autres parlent de leur découverte avec gourmandise.Ouest-France, 09/02/2020
Tout le monde y trouve son compte, même l'artisan-chocolatier qui avait suggéré cette idée à la police, qu'il fournit gracieusement en gourmandises.Capital, 28/12/2019, « Suisse : l'improbable initiative sucrée des policiers »
Vin chaud, crêpes, gâteaux et autres gourmandises régaleront les spectateurs.Ouest-France, 13/12/2019
Il y a aussi des vêtements en laine, des confitures et des légumes, du chocolat et autres gourmandises.Pour, 2011, Jean-François Le Clanche (Cairn.info)
Il détermina d'abord 8 passions néfastes : gourmandise, impureté, avarice, mélancolie, colère, paresse, vaine gloire et orgueil.Ça m'intéresse, 15/10/2018, « Qui a établi la liste des sept péchés capitaux ? »
L'égalité de traitement est un beau principe, mais les pays ne sont pas égaux entre eux et il importe de parvenir à se défaire de la gourmandise parlementaire.Europarl
En fait de gourmandise, on peut mettre les médecins au même rang que les évêques.Honoré de Balzac (1799-1850)
Sans oublier la petite touche de foie gras pour le côté gourmandise.Ouest-France, 23/01/2020
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de GOURMANDISE s. f.

Avidité, intemperance au manger & au boire. La gourmandise n'est pas un vice des honnestes gens.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Tirer les marrons du feu Tirer les marrons du feu

Nous autres braves gens utilisons parfois cette expression à mauvais escient. 

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 03/01/2023