gourmandise

 

définitions

gourmandise ​​​ nom féminin

Goût de la nourriture.
au pluriel Mets délicieux, friandises. ➙ gâterie.
 

synonymes

gourmandise nom féminin

voracité, gloutonnerie, goinfrerie

friandise, douceur, chatterie (familier), gâterie (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Et la sobriété qu'ils laissaient paraître semblait de celles qui viennent de l'obéissance à un régime, plutôt que du manque de gourmandise.Marcel Proust (1871-1922)
Bref, il mangea comme quatre et but comme six, non par gourmandise, comme il eût pu faire en toute autre circonstance, mais parce qu'il estimait que c'était nécessaire.Michel Zévaco (1860-1918)
Il était né gourmand et n'avait pas songé que ce péché de gourmandise, mortel pour ses paroissiens, pouvait le conduire tout droit en enfer.Arsène Houssaye (1815-1896)
C'est plutôt ce délicieux café à la vénitienne dont j'ai pris deux tasses au lieu d'une, par pure gourmandise !...George Sand (1804-1876)
En homme dont la gourmandise s'impatientait, le porteur de verrue avait déjà consulté deux fois la pendule.Eugène Chavette (1827-1902)
Elle n'y voyait que l'émoi du serviteur pris le nez dans son vol et sa gourmandise.Alphonse Daudet (1840-1897)
Hermann, depuis que son précepteur s'était dévoué pour lui, lui pardonnait sa gourmandise et lui témoignait de l'amitié.George Sand (1804-1876)
Tiens, voilà des provisions que nous t'apportons ; sois gourmand, mon ami, sois gourmand ; tu verras comme on est puni de la gourmandise.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Je sais bien que la passion de la gourmandise a été parfois poussée un peu loin ; – mais quelle passion n'a pas ses excès ?Jean Anthelme Brillat-Savarin (1755-1826)
Et puis, je te le demande, est-il une plus sotte dépense que celle qu'on fait pour satisfaire sa gourmandise ?Zulma Carraud (1796-1889)
L'égalité de traitement est un beau principe, mais les pays ne sont pas égaux entre eux et il importe de parvenir à se défaire de la gourmandise parlementaire.Europarl
Le porto les avait animées – et, en riant, la main brandie, elles se reprochaient l'une à l'autre des traits odieux de gourmandise.Fernand Vandérem (1864-1939)
Si, de temps à autre, quelques-uns s'en vont encore pêcher par gourmandise, la plupart préfèrent ne pas de donner cette peine.Pierre Loti (1850-1923)
En fait de gourmandise, on peut mettre les médecins au même rang que les évêques.Honoré de Balzac (1799-1850)
Quand elle but, une gourmandise de petite fille mit une langueur ravie sur son visage.Émile Zola (1840-1902)
C'est aussi par suite de cette perfection que la gourmandise est l'apanage exclusif de l'homme.Jean Anthelme Brillat-Savarin (1755-1826)
Et n'y avait-il pas là de quoi ennoblir ma gourmandise et donner quelque gloire à ma tranche de pâté ?Victor Cherbuliez (1829-1899)
Elle voit la prune, lui sourit, se cambre avec nonchalance, penche la tête en arrière, cligne de l'œil et ouvre ses lèvres humides de gourmandise.Jules Renard (1864-1910)
La gourmandise est un acte de notre jugement, par lequel nous accordons la préférence aux choses qui sont agréables au goût sur celles qui n'ont pas cette qualité.Jean Anthelme Brillat-Savarin (1755-1826)
Dès ce moment, à raison de cinq repas par jour, il vogua à pleines voiles sur l'océan de la gourmandise.Eugène Chavette (1827-1902)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « GOURMANDISE » s. f.

Avidité, intemperance au manger & au boire. La gourmandise n'est pas un vice des honnestes gens.
Le français des régions Il drache Il drache

I'drache toudi din ch'nord ! Le mot drache, qui désigne une averse de pluie soudaine et intense, est l’un des régionalismes les plus emblématiques du français que l’on parle dans le Nord-Pas-de-Calais et en Wallonie.

27/10/2020