gradin

définitions

gradin ​​​ nom masculin

Chacun des bancs disposés en étages dans un amphithéâtre. Les gradins d'un stade.
En gradins : disposé par paliers successifs. Un jardin, des cultures en gradins.

synonymes

gradin nom masculin

degré, banc, marche

étage, palier, terrasse

en gradins

étagé

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Quand on explore les brèches de la maçonnerie, on reconnaît que la face externe de chaque gradin est comme habillée de deux enveloppes, dont chacune a son parement régulier.Gaston Maspero (1846-1916)
La chaise destinée pour elle était sur un gradin inférieur à celui du sénateur.Alexandre Vinet (1797-1847)
Et il monta sur le gradin pour tâcher de voir dans la tribune d'où la voix était partie.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Les pairs mineurs étaient sur leur gradin spécial.Victor Hugo (1802-1885)
Devant moi se dressait un long gradin à triple étage, entièrement recouvert d'une étoffe d'un noir mat.Jean-Eugène Robert-Houdin (1805-1871)
Elle épousseta ces linges roussis par l'usage, promena vigoureusement le plumeau le long du gradin, contre lequel elle releva les cartons liturgiques.Émile Zola (1840-1902)
Omer vanta la netteté du vestibule clair, qu'agrémentait un gradin pourvu de cyclamens en pots, de résédas discrets et de sains hortensias.Paul Adam (1862-1920)
C'était là que l'enfant se trouvait, marchant sur un vaste gradin d'une ornementation naturelle plus sévère que celle du bassin.George Sand (1804-1876)
Là jaillissaient des bouillons de six pieds de chaque côté d'un petit gradin dont l'onde formait en retombant une nappe circulaire.Eugène Demolder (1862-1919)
Autour du parquet, règne une balustrade qui l'interdit au dernier gradin.Volney (1757-1820)
Les femmes riaient en mangeant des citrons, et les familiers des jeux s'interpellaient gaiement, d'un gradin à l'autre.Anatole France (1844-1924)
Tantôt le long dun gradin soutenant un terrain en pente, nous étions à réparer quelque mur en pierres sèches.Frédéric Mistral (1830-1914)
Au rebord extérieur de ce vaste gradin, à l'endroit où recommence la descente rapide, se trouvait le mur de six pieds qui fermait les camps.Camille Jullian (1859-1933)
Aux flancs du gradin montaient des chandeliers d'eau avec trois masques cracheurs à leur gaîne.Eugène Demolder (1862-1919)
À l'aide de ce nouveau gradin, point d'appui pour ses leviers, l'insecte poursuit le travail.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Presque toutes les montagnes ainsi travaillées, présentent l'aspect d'un escalier ou d'un amphithéâtre, dont chaque gradin est un rang de vignes ou de mûriers.Volney (1757-1820)
Je fis ériger un gradin circulaire, sur lequel je mis un spécimen de toutes les pièces mécaniques que j'avais exécutées jusqu'alors.Jean-Eugène Robert-Houdin (1805-1871)
Je descendis au bord du gradin, car je ne voulais pas avoir l'air honteux d'être là.Claire de Duras (1777-1828)
En avant de la table et sur un gradin plus bas, un huitième spectre, vêtu de noir et masqué de blanc, était également assis.George Sand (1804-1876)
Nous nous assîmes sur une espèce de gradin, et je promenai des regards un peu inquiets sur une assemblée qui était fort tumultueuse.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « GRADIN » subst. masc.

Petite marche ou degré. On le dit particulierement de ces marches qu'on met sur un autel, ou à un reposoir, quand on le veut parer & y mettre plusieurs rangs de cierges ou d'argenterie eslevez les uns au dessus des autres.