marche

 

définitions

marche ​​​ nom féminin

Surface plane sur laquelle on pose le pied pour passer d'un plan horizontal à un autre. Les marches d'un escalier. ➙ degré.
Action de marcher, mode de locomotion constitué par une suite de pas ; déplacement fait en marchant. Aimer la marche à pied. Faire une longue marche (➙ promenade). —  locution La marche à suivre : série d'opérations, de démarches. ➙ procédure.
Mouvement de personnes marchant dans un ordre déterminé. Une marche de protestation. ➙ manifestation. —  En avant, marche ! —  Ouvrir, fermer la marche.
Morceau de musique dont le rythme règle la marche. Une marche militaire.
(choses) Déplacement continu dans une direction déterminée. Le sens de la marche d'un train. Faire marche arrière : reculer ; au figuré renoncer. Passer la marche arrière.
Mouvement. Régler la marche d'une horloge.
Cours. La marche du temps.
Fonctionnement. Assurer la (bonne) marche d'un service. —  En état de marche, capable de fonctionner.
locution adverbiale En marche : en train d'avancer. au figuré La révolution était en marche. —  En fonctionnement. Mettre un moteur en marche. ➙ démarrer.

marche ​​​ nom féminin

surtout pluriel, Histoire Région frontière d'un État.

marché ​​​ nom masculin

Lieu où se tient une réunion périodique des marchands, notamment de denrées alimentaires. Marché couvert. ➙ halle. La place du marché. Jours de marché. Faire le, son marché, faire ses courses (au marché).
Opérations commerciales, financières, concernant une catégorie de biens dans une zone ; cette zone. Marché financier, des devises (➙ Bourse). Marché à terme*. Le marché du travail. Économie de marché, régie par la loi de l'offre et de la demande (➙ capitalisme, libéralisme). —  Marché noir : marché clandestin résultant de l'insuffisance de l'offre. —  anciennement Marché commun : communauté économique européenne (CEE).
Débouché pour un produit. Conquérir un marché. ➙ clientèle. Étude de marché (➙ mercatique ; anglicisme marketing).
Accord portant sur la fourniture de marchandises, de valeurs ou de services. ➙ affaire, contrat. Conclure, passer un marché. —  locution Mettre (à qqn) le marché en main, le sommer d'accepter ou non. —  locution Par-dessus le marché, en plus de ce qui a été convenu ; au figuré en plus, en outre.
À bon marché : à bas prix. Fabriquer à meilleur marché, moins cher. ➙ bon marché.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « marche »

Deuxième point : selon l'amendement 8, l'employeur devrait considérer comme du temps de travail le temps passé par un travailleur à côté du conducteur pendant la marche du véhicule.Europarl
Par conséquent, nous devons analyser, évaluer et mettre en marche de véritables politiques de développement et d'intégration.Europarl
Non pas parce qu’il a recueilli un assez large accord à la commission des transports mais tout simplement parce que la libéralisation est en marche.Europarl
Il est impossible d'accéder au niveau -2 sans refaire une marche arrière dans le tournant.Europarl
Sa ratification obligera les pays en voie de développement à se soumettre à la méthode du «marche ou crève».Europarl
Je comprends les questions de l'honorable parlementaire, parce que lui-même est un grand professionnel de l'information, donc il sait ce qui marche et ce qui ne marche pas.Europarl
Des solutions de remplacement à la voiture particulière, comme les transports en commun, la marche, le vélo, doivent être rendues plus attrayantes et plus sûres.Europarl
Nous devons également nous remémorer d'autres initiatives telles que le centre européen de surveillance épidémiologique du sida mis en marche en 1987 et autres décisions analogues.Europarl
Mais qu’en est-il d’un secteur plus important, l’industrie irlandaise du bœuf, laquelle ne pourra entraver la marche de l’agriculture industrielle mondiale non plus ?Europarl
L’apparition d’usines, de chemins de fer et de barrages contribuèrent à la marche en avant du pays.Europarl
Seulement, à un certain moment, cela ne marche plus et la rapidité devient alors primordiale.Europarl
Nous devons résolument améliorer la stratégie pour l'emploi, afin que tous aient une chance de reprendre le train en marche.Europarl
Si nous voulons subventionner la mobilité, il convient en premier lieu de soutenir le trafic ferroviaire, les transports en commun au niveau local, le vélo et la marche.Europarl
Il n'y a ici qu'une seule marche à suivre : accorder à ces détenus un procès ou les relâcher.Europarl
Dès avant le 11 septembre, il existait de bonnes raisons de chercher des moyens de mettre un terme à cette expansion et de faire marche arrière.Europarl
À mon sens, les électeurs européens recherchent dans la gauche une protection contre la puissance de l'argent et la marche incontrôlée des marchés.Europarl
Il est temps de mettre un terme à cette marche idéologique forcée vers la libéralisation et la privatisation.Europarl
Je suis convaincu que le gouvernement irlandais proposera un plan exposant la marche à suivre.Europarl
À tout le moins dans le domaine aérospatial, la restructuration des industries européennes de défense paraît en marche.Europarl
Cette marche, dont le trajet a fait l'objet d'un compromis il y a plusieurs années, aurait dû durer entre 10 et 14 minutes.Europarl
Afficher toutRéduire

Exemples de « marché »

C'est quand même plus important que les nouvelles améliorations grâce auxquelles nous voulons affiner le marché intérieur.Europarl
En outre, on a soulevé des questions concernant la distorsion du marché, en particulier en ce qui concerne la construction de centrales.Europarl
Nous ne devons pas diaboliser le transport longue distance, car ceci implique une distorsion de la concurrence sur un marché intérieur.Europarl
La fiabilité des opérations, qui revêtent une grande importance pour les citoyens et les entreprises, et la nature non discriminatoire du marché constituent des objectifs compatibles.Europarl
Le secteur financier a été particulièrement touché, la nervosité des banques ayant entraîné l'assèchement du marché des crédits interbancaires.Europarl
Même si nous sommes sur la bonne voie, nous sommes encore loin de la concrétisation de tous les objectifs mis en évidence pour un marché intérieur plus efficace.Europarl
Quand il s’agit de règlements financiers, quand il s’agit du marché intérieur, du domaine bancaire, nous savons voter des normes précises.Europarl
Le marché intérieur est la pierre angulaire de notre prospérité et la monnaie unique est un précieux atout économique et politique.Europarl
Je voudrais exprimer un seul concept : la micro-entreprise et l'artisanat laissés à eux-mêmes sur le marché mondial sont faibles ; ils ne peuvent pas s'en sortir.Europarl
Dans le cas du marché intérieur, la ligne de partage est le tarif douanier unique.Europarl
En effet, la deuxième directive sur le marché intérieur du gaz et la proposition de règlement se basent toutes deux sur les principes de non-discrimination, de transparence et de concurrence.Europarl
Cette logique autarcique ne traduit pas seulement un rejet de principe de l'économie de marché.Europarl
Faire la politique de l’autruche à outrance et oublier que nous sommes sur un marché international ne nous permettra pas de régler cette situation.Europarl
Ils sont exercés ici ou là, ponctuellement, sans base documentaire sérieuse, et lorsque les marchandises circulent déjà sur le marché intérieur de chaque pays.Europarl
Cela est dû à la concurrence féroce entre les six ou sept entreprises alimentaires qui dominent le marché ; cette guerre est menée au détriment des agriculteurs.Europarl
Aux collègues socialistes qui s'inquiètent du paragraphe 10 – le « test de compatibilité avec le marché intérieur » – je voudrais rappeler tout d'abord que cela n'est pas nouveau.Europarl
Quant à la question du principe du pays d'origine, nous ne pouvons que constater que ce principe contribue à la concrétisation du marché unique.Europarl
Nous devons mettre en place les conditions favorables à l’afflux de capitaux originaires de pays tiers sur le marché européen.Europarl
Il n'est pas toujours possible d'avoir recours à un substitut artificiel qui, par-dessus le marché, a peut-être été modifié génétiquement.Europarl
Si les taux de transposition affichent une meilleure santé, comme l’indiquent les tableaux d’affichage du marché intérieur, de sérieuses améliorations sont encore possibles.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MARCHE » subst. fem.

Nom qu'on donne à quelques Provinces. La Marche d'Ancone en Italie. En France il y a la haute & basse Marche, située entre le Berri & le Limosin.
 
MARCHE, signifioit autrefois, Frontiere borne, limites, confins. Les Marquis estoient les Gouverneurs des villes situées sur les marches ou frontieres d'un Estat. De ce mot est derivé celuy de comarca Espagnol, qui signifie la contrée, les terres qui sont aux environs. Menage derive ce mot de mark Allemand. qui signifie frontiere ; & Vossius de merken, qui signifie marquer. D'autres le derivent du Latin margo. On disoit autrefois marchir, pour dire, Confiner & aboutir, parce que les bornes estoient appellées marques, d'où est venu le mot de marquer. Dans la basse Latinité on a appellé commarchia, la frontiere.
 
MARCHE, signifie aussi l'action par laquelle on se meut en avant : mais il se dit plustost des corps, des personnes attrouppées, que des particuliers. L'armée est en marche du costé de Flandres. A l'entrée du Roy toutes les Processions de la ville estoient en marche dés cinq heures du matin. Les Compagnies Souveraines furent en marche aprés les Corps des Marchands & de la ville. L'ordre de la marche fut fort beau & bien observé. Cette marche dura depuis le matin jusqu'au soir. La Noblesse & les Princes fermoient la marche, estoient les derniers. Il y a tant de jours de marche depuis Alep jusqu'à Hispahan. En ce sens il vient du Latin marca.
 
On dit à l'armée, Battre, sonner la marche, quand on donne signe aux trouppes de partir. Battre la marche Françoise, la marche Suisse. Faire une contre-marche ou fausse marche, c'est, Feindre d'aller d'un costé, & tourner tout court vers un autre.
 
MARCHE, se dit aussi entre Chasseurs, des vestiges de la loutre, comme pied ou soye, les vestiges du cerf. Nicod.
 
MARCHE, signifie aussi un degré, une partie d'un escalier, qui oblige à faire un pas en montant. Le Clerc qui respond à la Messe se met sur les marches de l'autel. Il y a tant de marches à ce perron. On fait des marches de pierre, de bois, de marbre, de gazon dans les jardins. Prenez garde à cette marche rompuë, c'est un brisecou.
 
MARCHE, en termes de Blason, signifioit autrefois la corne du pied des vaches.
 
MARCHE, se dit aussi des pieces de bois sur lesquelles plusieurs Artisans posent les pieds pour faire mouvoir leurs mestiers en diverses manufactures, comme les Tourneurs, les Tisserans, Tissutiers & Ouvriers en soye.
 
MARCHE, signifie aussi chaque touche d'un clavier d'orgue, d'espinette, ou de clavessin.

Définition de « MARCHÉ » subst. masc.

Traitté, convention, par le moyen duquel on achete ou on troque quelque chose, ou on fait quelque action de commerce. Il a fait marché de cette terre à cent mille escus. Le marché n'en est pas encore redigé par escrit, Il ne reviendra pas contre un marché conclu. Il a mis cette condition dans son marché. Je luy feray bien tenir son marché. Personne n'est venu sur mon marché, n'a couru sur mon marché, n'a encheri sur moy. Je croy avoir fait un bon marché. Faire un faux marché, c'est, Estre trompé en quelque achat. Borel derive ce mot de l'Hebreu mercer, qui signifie vente.
 
MARCHÉ, se dit aussi du prix de la chose venduë. Il a eu grand marché de cette Terre ; C'est un marché donné. Les vivres sont à bon marché. Dans les Provinces on vit à grand marché. C'est un prix fait, un marché fait. Ils sont allez boire le vin du marché.
 
MARCHÉ, se dit figurément en ce sens de ce qui ne couste guere à obtenir. Ce General a eu bon marché des ennemis, ils se sont mal deffendus. Il feroit bon marché de sa peau, de sa vie, pour dire, qu'il ne se souscie plus de vivre. On a bon marché de la peine des pauvres gens.
 
MARCHÉ, signifie aussi, la halle, le lieu où on estale, où on vend des marchandises. Le marché au bled, le marché aux poirées, le marché aux chevaux, le marché neuf, le marché pale, sont des marchez de Paris. Dans la basse Latinité on l'a appellé marchetum, mercatum, mercatus & mercada. Cujas remarque que le marché est different de la foire, en ce que le marché est pour une ville, ou un lieu particulier ; & la foire regarde toute une Province.
 
MARCHÉ, se dit aussi du temps où l'on fait la vente. Il y a dans les villes deux jours de marché. On ne doit faire les ventes à l'encan qu'aux jours & heures du marché. L'heure du marché se passe.
 
MARCHÉ, se dit aussi de la vente & du debit qui s'y fait à beaucoup, ou à peu d'avantage. Il faut voir le cours du marché. Le marché n'a rien valu aujourdhuy. On doit enregistrer au Greffe le prix courant du marché, des grains à chaque jour de marché.
 
MARCHÉ, se dit proverbialement en ces phrases. On appelle un larron de marché, un marché donné, ce qu'on a eu à fort vil prix. Un marché d'enfant, un marché qui n'a point eu d'effet, dont on s'est dedit. On dit aussi, qu'un homme n'amende pas son marché, quand il surseoit seulement la condemnation par un appel, ou autre delay. On dit aussi en menaçant quelqu'un, qu'il le payera plus cher qu'au marché. On dit aussi, Mettre le marché à la main de quelqu'un, pour dire, le prendre au mot, luy donner le choix de conclurre, ou de rompre le marché. On dit aussi, qu'un homme a bientost fait son marché, pour dire, qu'il a bientost pris sa resolution. On dit encore, Il n'y a au marché que ce qu'on y met, quand on se plaint que la clause de quelque contract est onereuse. On dit aussi, qu'on n'a jamais bon marché de mauvaise marchandise, pour dire, qu'il y a des gens qui se ruinent en bons marchez, sans espoir de profiter d'une chose qu'on leur laisse à bon marché.
Les mots du bitume Charbonner Charbonner

v. dérivé de charbon, dans l’expression aller au charbon, travailler dur, bosser.

Aurore Vincenti 21/02/2020