griffonnage

 

définitions

griffonnage ​​​ nom masculin

Écriture mal formée, illisible ; dessin informe. ➙ gribouillage, gribouillis.
Ce qu'on rédige hâtivement, avec maladresse. Des griffonnages de jeunesse.
 

synonymes

griffonnage nom masculin

barbouillage, gribouillage, gribouillis

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Même si on me fouillait, si on la découvrait, elle passerait dans mes papiers comme un griffonnage sans rapport avec la victime.Daniel Lesueur (1854-1921)
Le départ du courrier ne me permet pas de continuer ce griffonnage.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Rien ne m'obligeait à leur apporter leur maudit griffonnage, et à courir le risque d'être ensorcelé, comme plus d'une personne m'en a averti.Walter Scott (1771-1832), traduction Albert Montémont (1788-1861)
Il examina fiévreusement les quatre lignes imprimées sur le buvard, le renversement des lettres en faisait un griffonnage bizarre, et il n'y vit aucun sens.Victor Hugo (1802-1885)
Loin de trouver un libraire qui veuille risquer deux mille francs pour un jeune inconnu, vous ne trouverez pas un commis qui se donne la peine de lire votre griffonnage.Honoré de Balzac (1799-1850)
Je reprends mon griffonnage et je suis dans une disposition très douce et très calme.George Sand (1804-1876)
Trois jours après avoir écrit tout le griffonnage qui précède, je le retrouve dans une poche d'habit.Alphonse Karr (1808-1890)
Déchiffrez, si vous pouvez, ce griffonnage écrit ab irato, une heure avant le départ du courrier.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Pardon pour ce griffonnage, veuillez croire à mon affection la plus dévouée et la plus vive.Guy de Maupassant (1850-1893)
Excusez ce griffonnage, je n'ai pas dormi de trois nuits.Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Michel Delines (1851-1914)
Le même travail alternatif de griffonnage et de poudrement se poursuivit ainsi, et jusqu'au bas de la page des strophes s'étagèrent.Raymon Roussel (1877-1933)
Un griffonnage de lycéen, sur une feuille de cahier réglée de bleu, et que l'amitié du constructeur conservait comme une relique.Daniel Lesueur (1854-1921)
Il y a dans la vie de chacun des journées douteuses et décisives un témoignage d'amitié, un regard, un griffonnage quelconque vous pousse vers la sottise au vers la folie !Charles Baudelaire (1821-1867)
En un mot, n'y aurait-il pas une relation entre cette majuscule et le mystérieux griffonnage qui accompagnait la signature, dans le télégramme de la veille ?Robert de Montesquiou (1855-1921)
Pardonnez le griffonnage ; je l'ai effacé parce qu'il était dogmatique et que je n'ai rien à vous apprendre.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Je ne permettrai pas que moi ou les miens connaissent le besoin lorsque le griffonnage d'une plume peut amener l'abondance.Madame Leprohon (1829-1879), traduction Joseph Auguste Genand (1839-1902)
Pardonnez-moi mon griffonnage, je ne sais pas recopier et j'aime mieux vous envoyer ma première impression illisible et informe.George Sand (1804-1876)
J'ai une si détestable écriture, qu'au milieu de toutes mes autres craintes, la plus vive était encore qu'il ne pût déchiffrer mon griffonnage.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Vous voyez, monsieur, si je compte sur la sympathie que vous m'avez si souvent témoignée pour oser vous ennuyer si longuement de mon long griffonnage.Mademoiselle George (1787-1867)
Les cloisons, tachées et nues, étaient barbouillées de la prose et des vers de mes devanciers, et surtout du griffonnage d'une femme qui disait force injures au juste-milieu.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « GRIFFONNAGE » subst. masc.

Escriture qu'on ne peut lire, dessein fort imparfait d'un apprentif Peintre.
Les mots de l’époque Féminicide Féminicide

Féminicide a été élu mot de l’année 2019 par les internautes, fidèles des Éditions Le Robert. Le mot n’était entré dans Le Petit Robert que quelques années auparavant, en 2015, et il témoigne d’une urgence de nommer des crimes jusque-là maintenus dans l’ombre. 

 

Aurore Vincenti 05/03/2020