Email catcher

gripper

définitions

gripper ​​​ verbe

verbe transitif vieux Saisir, agripper. —  Attraper.
verbe intransitif Se coincer, s'arrêter par manque de lubrifiant. Le moteur va gripper (ou pronom se gripper) si on ne le graisse pas. —  au participe passé Moteur grippé.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je grippe

tu grippes

il grippe / elle grippe

nous grippons

vous grippez

ils grippent / elles grippent

imparfait

je grippais

tu grippais

il grippait / elle grippait

nous grippions

vous grippiez

ils grippaient / elles grippaient

passé simple

je grippai

tu grippas

il grippa / elle grippa

nous grippâmes

vous grippâtes

ils grippèrent / elles grippèrent

futur simple

je gripperai

tu gripperas

il grippera / elle grippera

nous gripperons

vous gripperez

ils gripperont / elles gripperont

synonymes

gripper verbe intransitif

se bloquer, s'arrêter, se coincer

gripper se verbe pronominal

se bloquer, se coincer

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Évidemment, si l'un se bloque, c'est tout le système qui se grippe.Europarl
Une success-story dont la mécanique se grippait subitement avec le recours d'un riverain.Ouest-France, Bertrand MERLOZ, 13/03/2021
Mais la machine se grippait à coup de marchés et de passage en force.Ouest-France, 03/10/2020
L'occasion de dévoiler ses engrenages grippés par le temps, qui ne demandaient qu'à être restaurés.Ouest-France, 10/03/2021
La machine ne s'est pas cassée, elle s'est juste grippée.Ouest-France, Ewen RENOU, 25/09/2021
Un refroidissement était venu gripper la belle mécanique de la championne olympique 2016.Ouest-France, 21/04/2021
Les saillies d'intrados formées par les arêtes de ces briques gripperont l'enduit.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Des élections ont toujours lieu dans une région ou une autre et la machine se grippe toujours dans une région ou une autre.Europarl
Camors, dans son temps de sombre humeur, avait pris formellement en grippe ces aimables petits modèles de dissipation mondaine et de frivolité femelle.Octave Feuillet (1821-1890)
Et quand on s'est aperçu que le moteur était grippé, avoue que tu voulais lui donner du jujube ?Michel Corday (1869-1937)
Un moteur qui n'a jamais été grippé, qui ne s'est jamais arrêté et je pense que vous pouvez épingler cet exploit à votre blason.Europarl
Deux petites minutes de contrôles en plus pour passer la frontière suffiraient à gripper toute la mécanique, ont calculé des experts.Ouest-France, 22/10/2018
Son parcours ascensionnel s'est pourtant légèrement grippé en début de saison 2019.Ouest-France, Gaspard BREMOND, 29/09/2019
Il nourrit un instant l'envie de ravager ces fleurs, persuadé qu'il était à présent, d'avoir pris éternellement en grippe son inhumaine amie.Georges Eekhoud (1854-1927)
La faute à des bugs informatiques, qui ont grippé le système.Ouest-France, Agnès CLERMONT, 04/02/2021
Ils se tenaient fortement grippés l'un à l'autre, et une nouvelle embardée les avait victorieusement jetés à bord comme deux colis.William Dean Howells (1837-1920), traduction Louis Fréchette (1839-1908)
Pour dire les choses exactement, il s'agit d'un conflit entre les chefs de gouvernement et les institutions européennes et ce conflit grippe les rouages européens.Europarl
Le soir son visage était grippé, ses lèvres se collaient à ses gencives, des vomissements parurent ; et le lendemain, au petit jour, se sentant très-bas, elle fit appeler un prêtre.Gustave Flaubert (1821-1880)
Quelque chose s'est grippé, notamment dans le secteur offensif, et il faut vraiment trouver la solution.Ouest-France, 16/03/2021
La machine nantaise est grippée mais le patient jaune et vert devrait éviter de saturer les urgences.Ouest-France, Loïc FOLLIOT, 21/01/2019
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « GRIPPER » v. act.

Prendre avec rapacité comme avec une griffe ou main crochuë. Un filou qui entre dans un logis grippe toûjours quelque chose. Je n'ay fait que poser ma monstre sur la table, elle a esté grippée. De ce mot Rabelais a composé celuy de grippe minaud.
Les mots croisés du Robert Les mots de l'orthographe Les mots de l'orthographe

Vous soignez votre réputation de champion(ne) en dictées toutes catégories ? Alors testez vite notre grille de mots croisés dédiée aux mots de...

02/09/2021