grouillant

définitions

grouillant ​​​ , grouillante ​​​ adjectif

Qui grouille, remue en masse confuse. Foule grouillante.
Qui grouille (de…). Une place grouillante de monde.

synonymes

grouillant, grouillante adjectif

populeux

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Leur habit est d'ordinaire ou trop lâche ou trop serré, incommode, ridicule, miteux, couvert de taches, et tout grouillant de vermine.Anatole France (1844-1924)
Je n'ai rien : j'ai tout, le cœur le plus trouble, le plus vague, le plus grouillant du monde.Ernest La Jeunesse (1874-1917)
En quel point est déposé l'œuf parmi cet amas grouillant, où trente mandibules peuvent trouer, où cent vingt paires de pattes peuvent déchirer ?Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Les pentes boisées continuaient de descendre à l'est jusqu'à la rivière grouillant au fond du terrain le long d'une petite ville tout en tuiles brunes.Paul Adam (1862-1920)
Il y avait là des milliers et des milliers de créatures grouillant comme dans nos fourmilières.Henri de La Blanchère (1821-1880)
Que de gens vivaient là, parqués dans une chambre étroite, grouillant sous les grandes bâtisses à six étages.Paul Margueritte (1860-1918)
Dans les lointains, au delà de coulées d'ombre, il y avait des comptoirs perdus, éclatants, grouillant d'une cohue blonde de soleil.Émile Zola (1840-1902)
Quoi de plus simple que de passer inaperçu dans ce quartier vivant, grouillant, parmi les fêtards, les artistes et les individus louches qui s'y promènent nuit et jour ?Maurice Level (1875-1926)
Ce monstre fait de myriades de vies amalgamées, diverses, contradictoires, grouillant dans tous les sens, et pourtant soudées ensemble, comme une pieuvre...Romain Rolland (1866-1944)
Il va là-dessous le plus grouillant et le plus alerte des vivants.Pierre Véron (1833-1900)
Depuis la falaise, à nos pieds, jusqu'à la montagne, ce sera le peuple grouillant, énorme, effrayant, sublime !...Hector Bernier (1886-1947)
Il était en guenilles, grouillant de vermine, rouge comme du vin, hérissé, suant, la poitrine débraillée, la bouche baveuse.Gustave Flaubert (1821-1880)
Je ne vous parle pas des mendiants de profession, c'est-à-dire du reste de la population, traînant sur les chemins ou grouillant dans les villages.George Sand (1804-1876)
La vie, grouillant sous ce poil arraché du ventre des mères, avait un souffle fort, dont il sentait le trouble à ses tempes.Émile Zola (1840-1902)
Il rêve : le monde est à deux pas, tout proche, vivant, hurlant, grouillant, avec ses passions, ses batailles, sa gloire, ses filles, ses ivresses !...André Gill (1840-1885)
Et il le chargea de la sorte sur son épaule, il l'emporta grouillant, reniflant, poussant des cris atroces.Émile Zola (1840-1902)
Des nuées d'enfants sales et de chiens décharnés, grouillant pêle-mêle sur le gazon, complétaient le tableau.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
C'était un nouveau spectacle, un océan de têtes vues en raccourci, cachant les corsages, grouillant dans une agitation de fourmilière.Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « GROUILLANT, ANTE » adj.

Qui est plein de vermine. Les gueux sont tout grouillants de pous. ce fromage est trop pourri, il est tout grouillant de vers.
Les mots de l’époque Chez-soi Chez-soi

J’ai envie de vous parler de Bertha Mason. Personnage marginal de Jane Eyre (1847), roman de Charlotte Brontë, elle est la première épouse cachée de Rochester.

Aurore Vincenti 06/05/2020