Email catcher

guigner

Définition

Définition de guigner ​​​ verbe transitif

Regarder à la dérobée. Guigner le jeu du voisin.
au figuré, familier Considérer avec convoitise. ➙ guetter. Guigner une place, un beau parti.

Conjugaison

Conjugaison du verbe guigner

actif

indicatif
présent

je guigne

tu guignes

il guigne / elle guigne

nous guignons

vous guignez

ils guignent / elles guignent

imparfait

je guignais

tu guignais

il guignait / elle guignait

nous guignions

vous guigniez

ils guignaient / elles guignaient

passé simple

je guignai

tu guignas

il guigna / elle guigna

nous guignâmes

vous guignâtes

ils guignèrent / elles guignèrent

futur simple

je guignerai

tu guigneras

il guignera / elle guignera

nous guignerons

vous guignerez

ils guigneront / elles guigneront

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot guigner

Sa colère serait-elle celle d'un enfant venu guigner le monde des adultes et se faisant rembarrer ?Revue française de psychanalyse, 2008, Jacques Press (Cairn.info)
Mais son trésor à lui tout seul, sans yeux autour pour le guigner.Alphonse Daudet (1840-1897)
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de GUIGNER v. act. & n.

Regarder du coin de l'oeuil. Il guigne par tout pour voir s'il ne trouvera point un tel homme.
 
On le dit aussi des louches & des borgnes, qui ne regardent que d'un oeuil ou de travers. Ce mot vient de l'Espagnol guinar. Menage.
 
On le dit aussi de ceux qui regardent quelque chose assiduement, & avec envie de l'obtenir. Il y a long-temps que ce Cavalier guigne cette fille pour l'espouser.
 
GUIGNÉ, ÉE. part.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Cultiver son jardin Cultiver son jardin

Quand on fleurit notre langage de cette expression, on cite en réalité la fin du Candide de Voltaire (1759).

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 22/04/2022