habitable

 

définitions

habitable ​​​ adjectif

Où l'on peut habiter, vivre. Maison habitable, en bon état, salubre. —  Surface habitable, disponible pour être habitée.
 

synonymes

habitable adjectif

vivable

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il ne me restoit quà chercher dans les fonds une issuë pour me conduire à quelque endroit habité, ou du moins habitable.Guillaume Hyacinthe Bougeant (1690-1743)
C'était un fantastique château, très-abîmé, et qui, à en juger par son air de vétusté et de délabrement, devait être à peine habitable.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Cette élévation est due, en grande partie, aux travaux humains, le terrain marécageux des bords du fleuve ayant été considérablement exhaussé pour devenir habitable et surtout pour l'établissement des ponts.Théophile Lavallée (1804-1867)
Mais il ne suffisait pas de désirer prendre possession du sol, on devait, avant tout, le rendre habitable.Valentine Vattier d'Ambroyse (1835-1891)
C'est pourquoi, par solidarité, nous devons léguer un monde beaucoup plus habitable et, pour cet avenir, toutes ces énergies renouvelables sont indispensables.Europarl
Comme il l'avait prévu, ces démarches et les formalités qu'elles nécessitaient exigèrent une semaine durant laquelle il eut à s'occuper de rendre habitable le château.Ernest Daudet (1837-1921)
On transporta les meubles dans un endroit de l'abbaye plus habitable, et l'on abandonna les cellules à leurs ténèbres.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction François Soulès (1748-1809)
Les travaux marchèrent assez rapidement pour que la maison devînt habitable à la fin d'octobre.Georges Dugas (1833-1928)
Si je la pouvais comparer à une maison, je dirais qu'elle n'est habitable que lorsqu'un mari a essuyé les plâtres.Guy de Maupassant (1850-1893)
Pouvoir gagner sa vie de l’agriculture revêt une importance considérable dans ces régions, car il existe un désir de maintenir la campagne vivable et habitable.Europarl
La maison que mon souverain m'avait destinée dans la ville était presque habitable : cependant il m'avait réservé le plaisir de la faire achever et distribuer à ma guise.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Ma capitale ne sera guère habitable, pour ceux qui vivent d'un travail quotidien, que dans la partie la plus rapprochée de ses murs.Maurice Joly (1829-1878)
On avait évidemment profité d'une caverne naturelle dont on avait muré l'entrée afin de la rendre plus forte et plus habitable.Honoré Beaugrand (1848-1906)
Monsieur fut élevé à la campagne dans ce vieux château, qui était grand et riche alors ... et qui est encore très-habitable aujourd'hui !George Sand (1804-1876)
Tandis que le marquis parlait ainsi, nous avancions vers la partie orientale du château, seule partie de cet édifice qui fût encore habitable.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Une centrale atomique implique un tas de mesures de sécurité, et il se peut que tout une région ne soit plus habitable en cas d'accident.Europarl
Grâce à des efforts inouïs et à des dépenses énormes la foire est maintenant habitable pendant l'été ; c'est tout ce qu'il faut au commerce.Astolphe de Custine (1790-1857)
Il était impossible de trouver dans toute la ville un seul appartement qui fût habitable.George Sand (1804-1876)
Si la femme passe ses journées à l'usine, comment le logement pourrait-il être propre, salubre, habitable ?Charles Turgeon (1855-1934)
La maison était presque habitable ; quelques journées de menuisier, de peintre en bâtiments et de tapissier suffisaient pour terminer ce qui restait à faire.Johann Wolfgang Goethe (1749-1832), traduction Aloïse Christine de Carlowitz (1797-1863)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « HABITABLE » adj. m. & f.

Qui est en estat d'estre habité. Il faut faire bien des reparations dans cette maison pour la rendre habitable. on a trouvé dans ces derniers siecles que la Zone Torride & les Glaciales estoient habitables. cet homme est le plus habile qui soit en toute la terre habitable.
Le mot du jour Touché ! Touché !

Contact, tact, tactile, toucher : ces mots viennent du latin tangere, « toucher ». C’est ce contact qui est au cœur de nos pratiques sociales : la poignée de main, la bise, l’accolade, le câlin.

Aurore Vincenti 05/05/2020