haie

définitions

haie ​​​ nom féminin

Clôture végétale servant à limiter ou à protéger un champ, un jardin. ➙ bordure. Haie d'aubépines. Haie vive : formée d'arbustes en pleine végétation.
Course de haies, où les chevaux, les coureurs ont à franchir des haies, des barrières.
File de personnes bordant une voie pour laisser le passage à qqn, à un cortège. Haie d'honneur.

synonymes

haie nom féminin

bordure, baragne (Provence)

barrière, obstacle

rangée, cordon, file, rang

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Au bout d'un instant d'observation derrière la haie, il entendit le bruit d'une voiture, et il vit s'arrêter en face de lui le carrosse de milady.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
La haie, en mauvais état, ici touffue, là trouée, ne lui faisait plus une barrière suffisante pour la protéger.Jules Verne (1828-1905)
Un matin, c'était à gauche du parterre, nous marchions le long d'une haie de grands rosiers.Émile Zola (1840-1902)
J'aimerais à les voir faire et à écouter le merle qui chante dans la haie du ruisseau ; mais je veux lire.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Là, tranquille, je couchais quelquefois deux ou trois nuits de suite, passant et repassant par-dessus la haie, au moyen d'une échelle, comme je le pratiquais déjà.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
La longue galerie du musée était occupée par une double haie d'hommes et de dames.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Quelques jours après notre connaissance et pendant une bonne et amicale conversation que nous faisions au bord d'une haie, j'eus un exemple frappant du dévoûment de mes nouveaux amis.Henri de La Blanchère (1821-1880)
Je me jetai dans un champ, et je fis un long somme sous une haie, avant de rentrer à la maison.Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
Ils étaient si éloignés de moi, et si occupés de l'affaire qu'ils discutaient, que j'eus le temps de passer derrière une haie sans qu'ils m'aperçussent.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Une haie vive très élevée entourait de partout cette propriété, qu'un champ séparait de la ferme voisine.Guy de Maupassant (1850-1893)
La terre fut bénie, et autour on planta une forte haie d'épines, de crainte des loups.Jules Michelet (1798-1874)
Puis, étant sorti du bois, il aperçut un loup qui filait le long d'une haie.Gustave Flaubert (1821-1880)
Deux rangées de lits, d'une blancheur douteuse, se faisaient face, et sur les draps repliés, il y avait une double haie de bustes couverts de camisoles.Marcel Schwob (1867-1905)
La petite maison était entourée d'une haie vive, de deux ou trois pieds de haut.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Samedi il y avait des additions sur l'herbe et sous les arbres jusqu'à la haie vive qui ferme la pelouse.Anatole France (1844-1924)
Un coin de soleil, trois pieds de laitue devant moi, une grande haie qui me barre tout l'horizon, c'est déjà trop pour être heureux.Émile Zola (1840-1902)
Le vieillard hochait la tête, entre les dix polytechniciens qui, l'épée nue, formaient la haie.Paul Adam (1862-1920)
Voyez son trône environné de rois à genoux... qui donc oserait franchir cette haie de factionnaires couronnés, montant la garde avec des sceptres !...Edmond Lepelletier (1846-1913), Victorien Sardou (1831-1908) et Émile Moreau (1852-1922)
Une haie vive forme clôture, toute agrémentée de ces éclatants fuchsias, si abondants dans la campagne irlandaise.Jules Verne (1828-1905)
Dans la double haie, au bord des trottoirs, coururent des noms de personnages connus : des députés, collègues du marquis, des sénateurs, des académiciens plus ou moins ducs.Daniel Lesueur (1854-1921)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « HAYE » subst. fem.

Closture d'un champ, d'un jardin, d'un pré, faite par des branches d'arbres entrelacées qui en rendent l'entrée difficile aux bestiaux & aux passans. En plusieurs Provinces tous les champs sont bordez de hayes ou de fossez. on l'a assassiné au coin d'une haye. Ce mot vient du Latin haiae, qui signifioit autrefois une closture ou rampart, comme il est porté dans les Capitulaires de Charles le Chauve. Menage dit que haia ou haga a esté fait de l'Allemand hag ou haag, qui signifie simplement closture, enceinte. D'autres le derivent de claye, comme estant une closture faite de branches entrelacées. Du Cange adjouste que les anciens Allemands appelloient hegin, certain destroit ou estenduë de terre, qu'on a depuis appellé cercle, sur ce que le Moine de St. Gal assure que les terres des Huns estoient enfermées par de certaines hayes en forme de cercle, & en telle distance, que de l'une à l'autre la voix humaine se pouvoit entendre ; & qu'il y avoit neuf habitations les unes autour des autres aussi en forme de cercle, dont de l'une à l'autre on pouvoit entendre le son d'une trompette.
 
HAYE VIVE, est celle qui est faite d'arbres vifs & ayant racines. Haye morte, celle qui est faite de fagots, d'eschalas ou de branches seches. On les appelle en Berri des eschaliers. Quand on peint des hayes sur des Escus, elles doivent toûjours estre en fasce, & traverser d'un costé à l'autre.
 
HAYE, se dit figurément d'une ou de deux files de personnes de même qualité qui marchent, ou sont postez & arrangez quelque part pour quelque ceremonie. L'entrée du Roy se fit au milieu d'une double haye de milice bourgeoise fort leste. les reliques furent portées en cette Procession au milieu d'une double haye de Penitens.
 
En Guerre, haye se dit des soldats rangez sur une ligne droite l'un à costé de l'autre.
 
Border la haye, est une façon de tirer qu'on fait pratiquer aux mousquetaires quand ils ne sont point soustenus de piquiers, lors qu'on les fait tirer les uns pardessus la teste des autres ; & pour cet effet on fait tirer le premier rang à genoux, le second rang un peu courbé, & le troisiéme tout de bout.
 
HAYE, en termes de Marine, se dit d'un banc ou d'une chaisne de pierre qui est sous l'eau, ou à fleur d'eau.
Déjouez les pièges ! Enfreindre ou absoudre ? Enfreindre ou absoudre ?

Parmi les plus vicieuses chaussetrappes de la conjugaison française, on trouve la fameuse règle des verbes en -indre et -soudre.

Arnaud Hoedt et Jérôme Piron 19/03/2021