bordure

 

définitions

bordure ​​​ nom féminin

Ce qui occupe le bord. La bordure d'un champ. —  En bordure : sur le bord, le long du bord. Jardin en bordure de la rivière.
 

synonymes

bordure nom féminin

bord, tour

cadre, contour, encadrement

périphérie, périmètre, pourtour

[de forêt] lisière, orée

[de mer] côte, littoral

[d'arbres, etc.] cordon, haie, ligne

[Couture] liseré, feston, garniture

[Héraldique] orle, engrêlure

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Derrière lui, c'était toujours le même couloir, ayant en bordure les gradins occupés par les gens de noblesse.Michel Zévaco (1860-1918)
Le vent d'est, déjà rude, arrache violemment leurs dernières feuilles aux arbres en bordure du plateau, et les collines environnantes portent sur leurs croupes le lourd manteau brun de l'automne.Marcel Nadaud (1889-?)
C'était une longue jupe de drap écarlate dont l'éblouissant éclat était encore rehaussé, par une bordure noire.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
C'est au pied même de la bordure montagneuse que la dépression sera la plus forte, comme l'indiquent, de nos jours encore, la présence de taches obscures ou d'ombres locales.Pierre Puiseux (1855-1928)
Ils ne voyaient qu'un large fleuve d'obscurité sur lequel flottaient des chapelets de petits feux rouges ou blancs, entre de hautes berges formées par les maisons construites en bordure.Vicente Blasco Ibáñez (1867-1928), traduction Georges Hérelle (1848-1935)
Son corselet, noir avec l'écusson roux, est vêtu de poils roux-dorés ; ses segments abdominaux sont ornés d'une agréable bordure blanche, la face de lignes blanchâtres.Jean Pérez (1833-1914)
Et c'est une pitié de voir l'envahissement de cette souillure sur les blancheurs des maisons neuves, la bordure des quais, les colonnades des balcons de pierre...Alphonse Daudet (1840-1897)
Son gilet était d'une étoffe plus légère, semé d'ancres d'argent, avec une bordure de dentelle d'un doigt de largeur.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Une rangée de peaux entières de cet animal formait, tout autour de la jupe, une bordure à la fois coûteuse et remarquablement belle.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Après chaque assise franchie, on a le répit d'un instant à l'ombre, dans l'humidité chaude du cloître de bordure.Pierre Loti (1850-1923)
À la croisée, petits rideaux en florence vert ; cette pièce était tapissée d'un papier fond rose, à dentelle, bordure étrusque.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Le thalweg de cette vallée est indiqué par la ligne sinueuse des conifères en bordure sur ses crêtes, jusqu'à un pâté de montagnes très élevées qui masque l'horizon du nord.Wenceslas-Eugène Dick (1848-1919)
Une bordure de fleurs de lotus, reliées par une ligne courbe, tourne autour du sujet principal.Gaston Maspero (1846-1916)
C'étaient de gigantesques « pira-rucus », longs de dix à douze pieds, cuirassés de larges écailles à bordure écarlate, mais dont la chair n'est vraiment appréciée que des indigènes.Jules Verne (1828-1905)
Bien que le temps fût très clair, c'est à peine si la bordure de ses plus hautes voiles se découpait sur le fond lumineux de l'extrême horizon.Jules Verne (1828-1905)
La place où le général s'était assis, sur la bordure du soubassement, se trouve à peu près à la hauteur de l'avant-dernière ligne de l'inscription gravée sur la pierre tombale.Marie Quinton (1854-1933)
Un col blanc, se détachant de la bordure dorée du collet, accentuait l'ovale de son visage.Henri Welschinger (1846-1919)
Ses berges, très accidentées, présentaient une bordure d'arbres énormes, principalement des bombax, dont le parasol plafonnait à la surface du rio.Jules Verne (1828-1905)
La fiancée avait une robe et une jupe de dessous en drap d'argent avec bordure de pierres précieuses.Imbert de Saint-Amand (1834-1900)
Il faut une bordure dans le dessin, ou un semis, ou encore un châle uni.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BORDURE » s. f.

Ce qui garnit, ce qui soustient, ce qui termine ou ce qui orne les bords de quelque chose. On met des chiffres & des emblemes dans les bordures qui soustiennent des tapisseries. les bordures des parterres se font d'ordinaire de bouis. la bordure d'un chapeau se fait avec un petit galon. la bordure d'un seau, d'un minot, est la piece de bois qui sert à les renforcer par le haut & par le bas.
 
BORDURE, se dit particulierement du quadre dans lequel on met un tableau, des miroirs, des estampes. Un tableau paroist beaucoup plus lors qu'il est bien emborduré, qu'il a une belle bordure. on fait des miroirs avec de riches bordures de bois ou de cuivre, d'or, d'argent, de cristal, &c.
 
BORDURE, en termes de Blason, est une espece de brisure faite comme un passement posé de plat au bord de l'Escu, & qui l'environne tout autour. La bordure doit occuper en largeur la sixiéme partie de l'Escu. La bordure simple est toute d'une couleur, ou d'un metail, & est la premiere brisure des puisnez. Il y en a de componées, cantonnées, engreslées, endentées, & chargées de plusieurs pieces qui sont des brisures differentes des puisnez de puisnez.
Le mot du jour Fenêtre Fenêtre

Une pièce aveugle est une chambre sans fenêtre. À en croire ces mots, une fenêtre serait donc un œil ouvert sur le monde.

Aurore Vincenti 21/04/2020