halage

 

définitions

halage ​​​ nom masculin

Action de haler un bateau. Chemin de halage, qui longe un cours d'eau pour permettre de haler les bateaux.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le jardinet s'emplissait de fleurs et de légumes, et, devant la barrière, des poules picoraient sur le chemin de halage le grain tombé du bât du meunier.Léon de Tinseau (1842-1921)
Mais sur le chemin de halage quelque chose remuait doucement, avançant à peine.Guy de Maupassant (1850-1893)
Elle se pencha, puis se mettant à courir, monta sur l'un de ces grands bateaux de bois qui séjournent, en attendant le halage.Albert Delpit (1849-1893)
Après le halage de la chaloupe, celui des baleinières n'est plus qu'un jeu.Louis Boussenard (1847-1910)
Le halage commença vers six heures du soir, et ne fut pas terminé avant minuit.Jules Verne (1828-1905)
Ce fut lui qui les avertit du bon tour, et ils partirent en courant, tandis qu'il attendait derrière le terri, sur le chemin de halage.Émile Zola (1840-1902)
Et tout le long du chemin de halage, sur la digue, des aulnes un peu contrefaits mais si paternels !Georges Eekhoud (1854-1927)
Ensuite, le halage de la jonque recommence, lent et monotone entre les tristes berges dévastées.Pierre Loti (1850-1923)
Cependant il fallait pourvoir à quelques dépenses indispensables d'entretien, comme les chemins de halage, par exemple, sans quoi la navigation aurait été bientôt interrompue.Adolphe Thiers (1797-1877)
Le chemin de halage se confondait avec la glace.Henry Gréville (1842-1902)
Le dîner fut servi sur une terrasse de gargote où venaient tomber les poussières du chemin de halage.Charles Flor O'Squarr (1830-1890)
Lorsque ses semelles foulèrent le sable du lit, on put juger, à la longueur de la corde de halage, qu'il se trouvait par une profondeur de soixante-cinq à soixante-dix pieds.Jules Verne (1828-1905)
Sur la rive droite se dessinait une sorte de sentier – véritable chemin de halage, qui aurait pu servir à remorquer quelque léger canot sur le haut cours du fleuve.Jules Verne (1828-1905)
Désœuvré, le promeneur erra un long moment sur la rive sablée comme un chemin de halage.Alain-Fournier (1886-1914)
Si le train de bois n'était pas prêt, le sergent saurait bien arrêter le halage.Jules Verne (1828-1905)
Elles allaient avec lenteur, sur le chemin de halage, suivies des deux hommes qui causaient gravement du bureau.Guy de Maupassant (1850-1893)
Et on partit, toujours deux par deux, la jeune fille et son ami allant devant, sur le chemin de halage.Guy de Maupassant (1850-1893)
De l'autre côté du fleuve, sur le chemin de halage, une longue file d'équipages s'alignait.Guy de Maupassant (1850-1893)
Le reste du terrain, planté de chênes encore jeunes, descend jusqu'au chemin de halage par une pente assez raide.Léon de Tinseau (1842-1921)
Les deux pauvres navires sortis du port à grand renfort de halage de toute espèce, sont parvenus au dehors, mais sans pouvoir faire un pas.Eugène Delacroix (1798-1863)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « HALAGE » s. m.

Terme de Marine. C'est le travail qui se fait pour tirer un vaisseau, un bateau, ou autre chose.
 
HALAGE, est aussi un droit de halle que le Roy ou les Seigneurs levent sur les marchandises qui s'estalent dans les halles & foires.
Vidéos La redingote, par Karim Duval La redingote, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

05/03/2020