haranguer

définitions

haranguer ​​​ verbe transitif

Adresser une harangue à. Haranguer la foule.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je harangue

tu harangues

il harangue / elle harangue

nous haranguons

vous haranguez

ils haranguent / elles haranguent

imparfait

je haranguais

tu haranguais

il haranguait / elle haranguait

nous haranguions

vous haranguiez

ils haranguaient / elles haranguaient

passé simple

je haranguai

tu haranguas

il harangua / elle harangua

nous haranguâmes

vous haranguâtes

ils haranguèrent / elles haranguèrent

futur simple

je haranguerai

tu harangueras

il haranguera / elle haranguera

nous haranguerons

vous haranguerez

ils harangueront / elles harangueront

synonymes

haranguer verbe transitif

exhorter, sermonner

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il aimait, avons-nous dit, le théâtre, les planches, le public ; il tenait à ses prérogatives de directeur, à haranguer en certains cas solennels, à intervenir devant le parterre parfois orageux.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Puis un des gentlemen prit une chaise et se mit à nous haranguer.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Il n'en continua pas moins à haranguer et à exciter contre elle la multitude des clubs.Adolphe Thiers (1797-1877)
J'ai pensé que vous pourriez quelque peu vous amuser à haranguer les bois.Gustave Baguenault de Puchesse (1843-1922)
Il n'est pas naturel qu'au milieu d'intérêts violens qui agitent tous les personnages, ils se donnent, pour ainsi dire, le loisir de se haranguer réciproquement.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Les conjurés profitaient des fêtes d'hiver pour haranguer les hommes, et c'étaient des prêtres qui présidaient à ces fêtes.Camille Jullian (1859-1933)
Aussi ma femme prit-elle la résolution de ne pas nous laisser priver de tels avantages faute d'assurance, et elle se chargea de haranguer pour la famille.Oliver Goldsmith (1728-1774), traduction Bernard-Henri Gausseron (1845-1913)
Un autre, en plein jour, se mettait nu à la fenêtre pour haranguer la multitude.Hippolyte Taine (1828-1893)
Tout cela parut, le temps de respirer deux fois, si proche et si clair, qu'il se surprit, ouvrant la bouche, levant le bras, à haranguer la foule figurée...Victor Segalen (1878-1919)
Il fit haranguer de même ses autres troupes.Philippe-Paul de Ségur (1780-1873)
Elle eut beau haranguer, il fallut enfin les donner.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
En arrivant, ils voulurent haranguer le peuple, ainsi qu'un officier municipal, mais ils ne furent point écoutés.Louise Élisabeth de Croÿ de Tourzel (1749-1832)
Celui-ci a montré toujours un art noble et distingué, quand il a fallu haranguer l'empereur dans les circonstances les plus délicates.Claire-Élisabeth-Jeanne Gravier de Vergennes Rémusat (1780-1821)
Solon l'avoit encore dégradé et rendu inutile, en permettant à tout citoyen, âgé de cinquante ans, de haranguer dans la place publique.Gabriel Bonnot de Mably (1709-1785)
Comme le bruit augmentait sans cesse, et qu'on ramassait des pierres pour briser les vitres de son hôtel, le gouverneur parut au balcon pour haranguer la multitude.Jean-Jacques Grandville (1803-1847)
Il s'élança pâle et furieux sur un cheval, et galopa droit aux troupes pour les haranguer.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Elle répliqua qu'elle ne demandait pas mieux, mais que sa fille y témoignait tant de répugnance, qu'elle leur conseillait de l'aller trouver et de la haranguer : ils y furent sur-le-champ.Marie-Catherine d'Aulnoy (1651-1705)
On donna l'ordre de sabrer le premier individu qui se présenterait pour les haranguer, représentant ou général, n'importe.Adolphe Thiers (1797-1877)
Henriot descendit sur la place pour haranguer les canonniers, mais il ne trouva plus un seul homme.Adolphe Thiers (1797-1877)
On continuait à le haranguer, à lui présenter les clefs des villes comme s'il eût exercé la puissance royale.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « HARANGUER » v. act.

Faire une harangue à une assemblée, à un Prince. C'est aujourd'huy à un tel President à haranguer. celuy qui a harangué le Roy, ou devant le Roy, a fait merveilles.
 
On dit aussi d'un grand parleur, qu'il harangue incessamment, lors qu'il parle toûjours dans une compagnie, ou qu'il affecte un ton de maistre ou d'Orateur, ou quand il se mesle de faire des remonstrances ou des corrections. J'évite la rencontre de cet homme-là, parce qu'il harangue toûjours.
Le mot du jour Mème Mème

Devenu incontournable dans la culture populaire numérique, le mot mème fait désormais intégralement partie de notre vie sur les réseaux sociaux, dans...

Albin Wagener 19/05/2021