harnacher

 

définitions

harnacher ​​​ verbe transitif

Mettre le harnais à (un animal de selle ou de trait).
Accoutrer (qqn) comme d'un harnais (surtout passif et participe passé). Touriste harnaché d'appareils photo.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je harnache

tu harnaches

il harnache / elle harnache

nous harnachons

vous harnachez

ils harnachent / elles harnachent

imparfait

je harnachais

tu harnachais

il harnachait / elle harnachait

nous harnachions

vous harnachiez

ils harnachaient / elles harnachaient

passé simple

je harnachai

tu harnachas

il harnacha / elle harnacha

nous harnachâmes

vous harnachâtes

ils harnachèrent / elles harnachèrent

futur simple

je harnacherai

tu harnacheras

il harnachera / elle harnachera

nous harnacherons

vous harnacherez

ils harnacheront / elles harnacheront

 

synonymes

harnacher verbe transitif

équiper

accoutrer, affubler, attifer (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Quelques instants plus tard, je vis venir mon mahout qui, sans me harnacher, m'emmena, à travers les grandes avenues du parc, jusqu'à la varangue du palais.Judith Gautier (1845-1917)
Pierre apprêta le déjeuner et fit harnacher les chevaux.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Jusqu'à ce moment, j'avais été occupé à harnacher mon cheval, et j'arrivais alors.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Vous avez bien fait de ne pas vous harnacher en déités.Victor Hugo (1802-1885)
Bientôt chaque cavalier eut lacé le cheval dont il avait besoin et se fut mis en devoir de le harnacher.Gustave Aimard (1818-1883)
Nous sommes seuls exempts du bât, et tu vas t'en harnacher ?Honoré de Balzac (1799-1850)
Je vais descendre à lécurie pour harnacher nos chevaux de façon à ce quils soient prêts à partir à lheure suprême ; ensuite nous nous remettrons en observation.Gustave Aimard (1818-1883) et Jules Berlioz d'Auriac (1820-1913)
Il grée son attelage au lieu de le harnacher, et se grée lui-même le dimanche de son plus beau butin !Charles Gailly de Taurines (1857-1941)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « HARNACHER » v. act.

Mettre à des chevaux leurs selles, leurs bricoles, leurs harnois, pour les mettre en estat de porter, ou de tirer.
 
HARNACHER, se dit aussi figurément & ironiquement des habits de ceux qui sont mal ajustez, mal mis. Cette femme est toûjours harnachée comme il plaist à Dieu.
 
HARNACHÉ, ÉE. part. & adj.
Le dessous des mots Évasion textile Évasion textile

L'Orient évoque des visions lointaines et mystérieuses, des fastes somptueux et colorés. Pendant des siècles, il a été pour l'Occident la source de connaissances savantes fondamentales en matière d'astronomie, de mathématiques et de médecine, ainsi que de produits précieux tels que les épices, l’encens et les riches étoffes. Les draps d’or, de soie, les velours d’Orient, pourpre, soie, brocart, par leur caractère luxueux et leur prix élevé, participaient au prestige de leurs riches et puissants possesseurs, souverains et ecclésiastiques. Les étoffes byzantines ont survécu dans les trésors des églises d’Occident, pour protéger les reliques des saints ou confectionner les habits sacerdotaux d’apparat. 

Marie-Hélène Drivaud 17/07/2020