héritier

 

définitions

héritier ​​​ , héritière ​​​ nom

Personne qui doit recevoir ou qui reçoit des biens en héritage. ➙ légataire, successeur. —  Une riche héritière, fille qui doit hériter d'une grosse fortune.
au figuré Continuateur, successeur.
vieux ou par plaisanterie Enfant. Ils attendent un héritier.
 

synonymes

héritier, héritière nom

légataire, successeur, hoir (vieux)

continuateur, disciple, fils spirituel, successeur

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il était utile sans doute d'avoir un héritier incontesté, mais mieux, cent fois mieux eût valu être prudent et sage !Adolphe Thiers (1797-1877)
L'héritier de tant de grandeurs futures dormait de son premier sommeil terrestre ; sa bonne petite figure rouge n'annonçait aucune ambition.Henry Gréville (1842-1902)
Ma mère nous presse de nous marier parce que, me dit-elle, elle ne mourra heureuse qu'avec la certitude de laisser un héritier du nom de mon père.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Mais le temps de la mémoire viendra ; la postérité reconnaissante voudra savoir quel fut cet héritier du grand siècle, dont elle lira les pages immortelles.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Vous savez qui je suis, quel est le bien de mon père, vous savez aussi qu'il n'a pas d'autre héritier que moi.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
Aux termes de l'article 92 de cette constitution, la régence est dévolue à l'héritier le plus proche après le souverain existant.Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord (1754-1838)
Il fallut y envoyer des troupes, faire le siége de quelques châteaux, et notamment de celui où s'étaient réfugiés l'héritier et la veuve du dernier seigneur.Pierre Daru (1767-1829)
Il était très au fait de la faible capacité de ce prince, né héritier de tant de couronnes.Catherine II de Russie (1729-1796)
Rêver à la couronne au reste était tout naturel, – dans cette atmosphère de la cour impériale, – non-seulement pour la fiancée de l'héritier présomptif, mais pour tout le monde.Catherine II de Russie (1729-1796)
Pierre était parti, bien résolu à gagner lui même sa vie, sans s'occuper des richesses que son père possède et dont il est l'unique héritier.Honoré Beaugrand (1848-1906)
Tu cries comme un mercier à qui son héritier aurait fait un pouf de trois cents francs.Georges Ohnet (1848-1918)
Reconnaître aujourd'hui cet enfant comme héritier du pouvoir de son père, ce serait rétablir une sorte de royauté.Eugène Sue (1804-1857)
La jeune et belle princesse me laissera héritier d'une fortune énorme... et que j'aurai bien gagnée !Paul Féval (1816-1887)
Ils avisèrent, dans leur sagesse, qu'ils devaient, pour réformer le royaume, réformer d'abord l'héritier du royaume, éloigner de lui ceux qui le perdaient, veiller à sa santé corporelle et spirituelle.Jules Michelet (1798-1874)
Béniowski, loin de calmer la tête ardente de son petit-neveu, lui promit de le déclarer unique héritier de sa starostie, s'il parvenait à se faire rendre justice de son tuteur.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Son frère (son ennemi depuis qu'il n'était plus son héritier, le roi ayant un fils) pouvait faire deux mariages.Jules Michelet (1798-1874)
York se crut si fort, qu'un de ses hommes, député des communes, proposa de le déclarer héritier présomptif.Jules Michelet (1798-1874)
Elle vend des philtres et des poisons qui livrent l'innocence sans défense au riche libertin, et qui débarrassent l'héritier impatient d'un vieillard dont la trop longue vie l'importune.Jean-Jacques Grandville (1803-1847)
Le jeune homme indigné déclarait alors qu'il était le fils du feu duc, l'aîné du prince régnant, le légitime héritier de la couronne échue à son frère.George Sand (1804-1876)
Il s'interrompit, pour jeter un regard autour de lui sur ce domaine dont il était l'héritier, dont il portait le nom.Daniel Lesueur (1854-1921)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « HERITIER, IERE » s. m. & f.

Qui a recueilli, ou qui doit recueillir une succession par droit de parenté, ou par un testament. Les enfants sont heritiers presomptifs de leur pere. l'institution d'heritier est necessaire en Droit pour la validité d'un testament. les peres & meres sont heritiers mobiliaires de leurs enfans. la coustume dit, que le mort saisit le vif son plus prochain heritier, pour dire, qu'on peut se mettre en possession d'une succession de son autorité privée, sans estre obligé d'en demander en Justice la delivrance, comme on est obligé à l'égard des legs. Il y a des heritiers des propres, & des heritiers des acquests. Ce mot vient du Latin haeres, tiré du verbe haerere, qui signifie, estre prés de quelque chose, y estre joint, suivre immediatement aprés. On appelle heritier, celuy qui doit succeder à un autre dans la possession de quelques biens. Ce mot a pourtant beaucoup de rapport avec l'Hebreu horisk, qui signifie celuy qui a receu sa part d'un heritage. Voyez Martinius.
 
HERITIER BENEFICIAIRE, est celuy qui accepte une succession en vertu de Lettres du Prince, qui luy permettent de prendre une succession, de faire acte d'heritier, sans estre tenu des dettes que jusqu'à la concurrence du bien delaissé, à la charge d'en faire inventaire. Un heritier fidei-commissaire, est un heritier institué pour rendre la succession à un autre.
 
On appelle absolument un heritier, une heritiere, un fils ou une fille unique qui ont herité, ou qui sont en passe d'heriter des grands biens de quelques maisons riches ou puissantes.
 
On dit aussi figurément, qu'un homme est heritier de la gloire, des vertus, du courage de ses ancestres, lors qu'il a les mêmes qualitez qu'ils avoient, qu'il les imite, & qu'il marche sur leurs traces.
 
On dit proverbialement, qu'un homme a affaire à la vefve & aux heritiers, pour dire, qu'il a affaire à plusieurs parties, qu'il faut qu'il responde à plusieurs personnes.
Déjouez les pièges ! « Combien d'entretiens as-tu passé » ou « passés » ? « Combien d'entretiens as-tu passé » ou « passés » ?

Maîtrisez l'accord du participe passé avec un adverbe de quantité.

12/03/2020