implacabilité

 

définitions

implacabilité ​​​ nom féminin

Caractère implacable d'une personne, d'une chose. L'implacabilité de sa vengeance.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Octave sentait que la résolution de la jeune femme ne faiblirait jamais dans son implacabilité douce, dans sa froideur compatissante.Théophile Gautier (1811-1872)
La doctrine de l'implacabilité du salut public paraissait prête à triompher.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Il sortit de la nacelle, et vint examiner le temps ; même chaleur, même dureté, même implacabilité.Jules Verne (1828-1905)
Sa médiocrité d'esprit légitimait et rajeunissait son implacabilité de cœur.Jean Marie Dargaud (1800-1866)
Son âge – il paraissait avoir cinquante ans – augmentait encore l'implacabilité de son geste et de sa parole.Paul Bourget (1852-1935)
Jean connaissait son père ; il connaissait l'implacabilité de cette nature loyale quand elle se trouvait placée en face de son devoir.Albert Delpit (1849-1893)
Néanmoins, les deux rapports montrent clairement qu'aujourd'hui, le sport est devenu une puissante machine économique dans toute son implacabilité et que les sportifs sont les outils de cette machine.Europarl
Leurs voix résonnaient à son oreille comme ces voix que l'on entend en rêve, et leurs éclats de rire avaient l'implacabilité d'un cauchemar.William Dean Howells (1837-1920), traduction Louis Fréchette (1839-1908)
Rien ne m'ôtera de l'idée qu'il n'y ait sous cette implacabilité quelque inavouée histoire de femme.Alphonse Allais (1854-1905)
Sous toutes les coutures De fil en aiguille De fil en aiguille

Expression née à la fin du XIIIe siècle qui signifie, de manière figurée, « en passant insensiblement d’une chose à l’autre ».

Marcelle Ratafia 28/01/2021