Email catcher

impression pénible

Exemples

Phrases avec les mots impression pénible

S'il ne fait pas comme son père, comme lorsqu'il vote, il a l'impression pénible de l'attaquer.Dialogue, 2012, Florian Houssier (Cairn.info)
L'impression pénible d'être tombée dans le domaine public dès l'annonce de la première grossesse a perduré tout le long des allaitements.Spirale, 2014 (Cairn.info)
L'impression pénible est voulue puisque l'art baroque veut tout nous faire ressentir.Les temps modernes, 2005, Jean-Paul Sartre (Cairn.info)
Mais il n'était pas homme à rester longtemps sous cette impression pénible.Michel Zévaco (1860-1918)
D'autres objets frappèrent ma vue et me causèrent une impression pénible.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Autant d'impressions pénibles profondément gravées dans sa mémoire et qui subsistaient, malgré toutes les années écoulées depuis, toujours très vivace pour ses sens, indélébiles et encore très actuelles.Perspectives Psy, 2012, Maxime Benhamou (Cairn.info)
Elles sont confrontées à des réactions qui leur laissent l'impression pénible d'œuvrer à contre-courant d'habitudes et de conceptions locales.Santé publique, 2020, Hélène Kane (Cairn.info)
Bernard éprouve, à tous ces signes, une impression pénible, mais s'efforce de plaisanter.Marc Elder (1884-1933)
Nous écartons le buste avec un merci sec, et, sous le portail même, lestés d'une impression pénible, nous nous couvrons par un geste de défi.Jules Renard (1864-1910)
C'est sous cette impression pénible qu'a été écrite ma lettre du 31 décembre, dont il vous est facile à présent d'apprécier la signification.Frédéric Bastiat (1801-1850)
L'avocat, à sa vue, ressentit une impression pénible, et comme une secousse électrique.Alfred Assollant (1827-1886)
Il éprouve, depuis des années, l'impression pénible, presque douloureuse, qu'il n'est pas physiquement lui-même avec ses deux jambes.Champ Psychosomatique, 2009, Patrick Clervoy (Cairn.info)
Cinq ans après le jeu devient plus sérieux et produit même une impression pénible.Jean Héroard (1551-1628)
J'étais bien jeune lorsque je l'ai dévorée, comme toi ; mais, autant que je puis m'en souvenir, elle ne m'a laissé qu'une impression pénible.Émile Zola (1840-1902)
Elle éprouva une impression pénible et resta un moment silencieuse.Daniel Lesueur (1854-1921)
Puis arrive un sens psychologique et médical : s'affecter pour contracter une lésion, puis un sens moral : ressentir une impression pénible.Cahiers de Gestalt-thérapie, 2007, Jean-Marie Delacroix (Cairn.info)
Bien qu'il fût valide et en bonne santé, il éprouvait depuis des années l'impression pénible, presque douloureuse, qu'il n'était pas lui-même.Nouvelle Revue de l'enfance et de l'adolescence, 2019, Patrick Clervoy (Cairn.info)
Ce degré d'avilissement me causa une impression pénible.Marquise de La Tour du Pin Gouvernet (1770-1853)
Pour le petit enfant, pense-t-elle, il est normal de se détourner d'impressions pénibles en se tournant vers des impressions plus agréables, de les ignorer ou de les nier.Revue française de psychanalyse, 2015, Hélène Suarez Labat (Cairn.info)
Ces mots produisirent sur moi une impression pénible.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Définition

impression nom féminin

pénible adjectif

Top 10 des mots Top 10 des mots qui viennent du chinois Top 10 des mots qui viennent du chinois

Le français, au cours de son histoire, s’est continuellement enrichi de mots venus d’autres langues : l’anglais, bien sûr, mais aussi...

Marjorie Jean 07/02/2024
sondage de la semaine