pénible

 

définitions

pénible ​​​ adjectif

Qui se fait avec peine, avec fatigue. ➙ ardu, difficile. Travail pénible.
Qui cause de la peine, de la douleur ou de l'ennui ; qui est moralement difficile. ➙ désagréable ; cruel, déplorable, dur, triste. Vivre des moments pénibles.
(personnes) familier Difficile à supporter. Elle a un caractère pénible, elle est pénible.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Car il est bien sûr exclu que les pays qui, actuellement déjà, se trouvent dans discussion politique extrêmement pénible sur la position nette, fassent les frais de l'élargissement.Europarl
Des dithyrambes sur la volupté seraient d'ailleurs fort déplacés à propos des chatouillements réciproques que se font deux escargots sur une feuille de vigne ; le sujet est plutôt pénible.Remy de Gourmont (1858-1915)
Cette surprise, du reste, n'avait rien de pénible ; au contraire, à mesure qu'il les contemplait en silence, son visage exprimait une sorte d'émotion attendrie.Paul Féval (1816-1887)
Vous convenez vous-même que ce sentiment est pénible quand l'objet qui l'inspire ne le partage point.Pierre Choderlos de Laclos (1741-1803)
Voilà une excellente idée : que nous prenions des décisions là où la diplomatie échoue, que nous prenions des décisions là où le déni est particulièrement pénible.Europarl
Ce n'est qu'après six mois que ce qu'ils ont d'aimable a pris le dessus sur ce qu'ils ont de pénible et d'amer.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Le problème le plus pénible et le plus difficile auquel nous sommes confrontés est la crise économique.Europarl
Même ainsi, j'ai fait la pénible expérience d'être obligée d'accepter un compromis sur le placement de produit.Europarl
Il m'est, par exemple, personnellement très pénible de savoir que la pornographie enfantine se répand dans de telles proportions.Europarl
Je m'occupais en même temps des subsistances nécessaires à la troupe, et ce travail n'était pas le moins pénible.Adolphe Thiers (1797-1877)
Rien n'est, en effet, plus désenchantant, plus pénible, que de regarder, après des années, ses phrases.Joris-Karl Huysmans (1848-1907)
Or, pour les femmes, cette situation est d'autant plus pénible lorsqu'elles doivent en plus continuer à lutter pour leur reconnaissance et un droit égal de participation aux décisions.Europarl
Il a accompli au mieux un travail pénible ; et vous me permettrez peut-être de faire quelques commentaires à ce sujet.Europarl
Il convient d'aider les malades, de disposer de l'information nécessaire, d'accompagner les familles et, enfin, de permettre aux malades de conserver leur dignité face à une maladie pénible.Europarl
Elle conduira également à une nouvelle période pénible de tensions et de conflits pour lesquels les peuples de la région payent déjà, depuis des dizaines d’années, un lourd tribut.Europarl
Ils ont fait cela avec leur âme, tout le long d'une pénible carrière, où l'attention des hommes tenait peu de place.Charles Wagner (1852-1918)
Il se remit donc de sa pénible émotion, conçut un reste d'espérance, et travailla sincèrement à l'exécution des ordres qu'il avait reçus.Adolphe Thiers (1797-1877)
Ce déficit démocratique devient ensuite particulièrement pénible lorsque sont créées des institutions qui reçoivent des droits d'ingérence dans des libertés civiles fondamentales.Europarl
Le moment est venu, au contraire, de mettre fin aux incertitudes de l'utilisateur final et d'éviter une procédure de conciliation certainement longue et pénible.Europarl
Pendant ce temps-là, les salaires des grands patrons continuent de grimper, alors que les travailleurs moyens trouvent de plus en plus pénible de survivre jusqu'à la fin du mois.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PENIBLE » adj. m. & f.

Qui donne de la fatigue, de la peine. Les voyages d'Orient sont fort penibles. Le travail des mines est bien penible. C'est une estude bien penible que l'Algebre, il faut avoir l'esprit bandé continuellement. On dit aussi le sentier penible de la vertu.
Vidéos La redingote, par Karim Duval La redingote, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

05/03/2020