Email catcher

pénible

Définition

Définition de pénible ​​​ adjectif

Qui se fait avec peine, avec fatigue. ➙ ardu, difficile. Travail pénible.
Qui cause de la peine, de la douleur ou de l'ennui ; qui est moralement difficile. ➙ désagréable ; cruel, déplorable, dur, triste. Vivre des moments pénibles.
(personnes) familier Difficile à supporter. Elle a un caractère pénible, elle est pénible.

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot pénible

Mais voilà, chez certains d'entre eux, elle entraîne l'apparition de troubles parfois très pénibles : addiction au jeu, achats compulsifs, hypersexualité, etc.Ouest-France, Magali GRANDET, 20/10/2013
Elle attendait du mariage qu'il la libère du pénible labeur quotidien.Audimat, 2021, Angela Davis, Julien Bordier (Cairn.info)
Dans la majorité des circonstances, la séparation, imposée ou voulue, est un phénomène pénible et bouleversant pour les parents et leurs enfants.Le Journal des psychologues, 2009, Djakaridja Kone (Cairn.info)
Dans le détail, ce sont les postes les plus physiques, donc les plus pénibles, qui représentent le plus gros cortège d'absents.Capital, 05/09/2017, « Toujours plus d'absentéisme chez les fonctionnaires territoriaux »
Chaque trieur ou trieuse y est affecté-e à tour de rôle, la tâche étant jugée unanimement plus pénible.Ethnologie française, 2019, Linda Gonzalez Lafaysse (Cairn.info)
Nous le trouvons sans intérêt, voire pénible à lire, alors nous l'abandonnons sur le coin d'une table.Ça m'intéresse, 11/08/2020, « Faut-il laisser les enfants s’ennuyer ? »
Elle a du mal à le comprendre et il lui laisse une impression très pénible qu'elle a du mal à définir.Rêver, un singulier métabolisme gestateur, 2016, Évelyne Gosse-Oudard (Cairn.info)
En achetant, par exemple, des décortiqueuses de riz afin que le travail des femmes soit moins pénible.Ouest-France, Jean-François VALLÉE, 15/09/2020
Dans la majorité des circonstances, la séparation imposée est un phénomène pénible et bouleversant pour les parents et leurs enfants.Vie sociale et traitements, 2011, Djakaridja Koné (Cairn.info)
D'autres, enfin, assument de ne plus vraiment s'embarrasser de précautions jugées trop pénibles.Ouest-France, Vincent ENJALBERT, 13/07/2020
Il suffit qu'un client ne paie pas à temps pour connaître des mois pénibles.Capital, 25/09/2018, « Entrepreneurs : plutôt que les levées de fonds, préférez les… »
D'un côté, le robot doit accomplir automatiquement des tâches qui sont soit pénibles, soit dangereuses, sinon impossibles, hors d'atteintes des forces humaines.Le Carnet PSY, 2017, Sylvain Missonnier (Cairn.info)
Il m'est, par exemple, personnellement très pénible de savoir que la pornographie enfantine se répand dans de telles proportions.Europarl
Entrer dans la critique d'autres détails serait long et pénible.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
La réverbération du soleil sur la blancheur du sel est pénible à supporter sous ces températures extrêmes.Ouest-France, 15/04/2021
Une tâche fastidieuse, pénible, très physique qui rend difficile le recrutement de travailleurs saisonniers.Ouest-France, Xavier BONNARDEL, 15/01/2016
Avant, il fallait remplir un long formulaire et attendre que l'administration vous accorde une autorisation, c'était pénible et compliqué.Capital, 18/03/2015, « Les normes absurdes qui freinent notre économie »
Si on fait fi de la pénible distanciation physique contemporaine, le film n'a pas vieilli d'un poil.Ouest-France, Michel TROADEC, 04/05/2021
Comme vous pouvez le constater, la tâche des premières est plus pénible que celle des secondes.Capital, 11/04/2019, « Réforme des retraites : les régimes spéciaux vont sauver leur… »
Rétablir la retraite à 60 ans à taux plein pour ceux qui ont commencé tôt ou ont eu des métiers pénibles.Ça m'intéresse, 28/11/2011, « Que dit l’accord entre les écologistes et les socialistes ? »
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de PENIBLE adj. m. & f.

Qui donne de la fatigue, de la peine. Les voyages d'Orient sont fort penibles. Le travail des mines est bien penible. C'est une estude bien penible que l'Algebre, il faut avoir l'esprit bandé continuellement. On dit aussi le sentier penible de la vertu.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Notre actualité Quels sont les métiers du dictionnaire ? Quels sont les métiers du dictionnaire ?

À qui doit-on l’entrée dans Le Petit Robert 2025 du mot surtourisme ou du nouveau sens du mot vocal ? Comment nos équipes rédigent-elles et...

La rédaction des Éditions Le Robert 07/05/2024
sondage de la semaine