inabordable

 

définitions

inabordable ​​​ adjectif

littéraire Qu'il est impossible ou très difficile d'approcher. ➙ inaccessible. —  au figuré Un homme inabordable. ➙ inaccessible.
D'un prix très élevé. ➙ cher.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Huit vapeurs la défendent, et sa barre la rend presque inabordable à une flotte d'assaillants.Jules Verne (1828-1905)
Si, par suite du mauvais temps, l'un est inabordable, l'autre est ouvert aux bâtiments, dont le service est ainsi garanti par tous les vents.Jules Verne (1828-1905)
Il n'avait pu approcher de cette partie de l'île, malgré les croiseurs français, que parce que cette côte est inabordable...Eugène Sue (1804-1857)
La souscription d'une assurance est quasiment impossible car vous ne pouvez pas décrire le produit et, lorsque vous y parvenez, l'assurance est tellement chère qu'elle est inabordable.Europarl
Est-il socialement acceptable de refiler aux jeunes d’aujourd’hui le fardeau de notre système devenu inabordable, alors qu’eux-mêmes ne pourront jamais profiter de ses avantages ?Europarl
Tout d'abord la lionne ne prit pas garde à la présence du dompteur, mais au moment où il voulut l'approcher, elle fut saisie de tranchées telles qu'elle devint inabordable.Oscar Méténier (1859-1913)
Cependant les coups de pied qu'il lançait et les efforts qu'il faisait pour se débarrasser des chiens le rendaient inabordable.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Il avait l'air bon, mais inabordable, et il n'arrêtait jamais son regard sur le regard de personne.Victor Hugo (1802-1885)
La dynamique sociale générale était inabordable sans une connaissance suffisante de la structure intégrale des sociétés et de celle de leurs institutions ou organes particuliers.Guillaume De Greef (1842-1924)
Cela aurait été inabordable pour les petites et moyennes entreprises qui ne disposent pas des mêmes ressources que les grandes multinationales.Europarl
Elle avait pris un air hautain, un air de dévote grasse, de dévote inabordable, cuirassée de principes, blindée de vertu.Guy de Maupassant (1850-1893)
John, les mains crispées, le cœur dévoré d'inquiétude, jetait un regard farouche à cette terre inabordable.Jules Verne (1828-1905)
La neige qui couvrait le rivage fondait de tous côtés et formait une boue épaisse, qui rendait la côte presque inabordable.Jules Verne (1828-1905)
Elle s'en moqua d'abord, se crut obsédée quelques heures, un jour, par les préjugés anciens d'idéal, de rêve incolore, inabordable.Hector Bernier (1886-1947)
Charles n'était plus ce riche et beau jeune homme placé dans une sphère inabordable pour elle, mais un parent plongé dans une effroyable misère.Honoré de Balzac (1799-1850)
Quoique pendant l'espace de trois lieues la côte fût aussi inabordable qu'en cet endroit, l'on ne pouvait douter que le balaou se dirigeât pourtant vers ces rochers.Eugène Sue (1804-1857)
En cas de refus, un écrivain passe pour être insociable, mauvais coucheur, pétri d'amour-propre, inabordable, haineux, rancuneux.Honoré de Balzac (1799-1850)
J'y ai trouvé de belles eaux et des arbres superbes, mais c'est encore inabordable, il faut se frayer des passages, la hache à la main.Dorothée de Dino (1793-1862)
Il semblait que cet astre jaloux ne voulût pas révéler à des êtres humains ce point inabordable du globe.Jules Verne (1828-1905)
Il n'y avait plus qu'à s'en aller vers quelque autre région du comitat, à moins que le gouvernement hongrois ne se décidât à détruire cet inabordable repaire.Jules Verne (1828-1905)
Afficher toutRéduire
Vidéos Le Secret Gutenberg Le Secret Gutenberg

Découvrez vite Le Secret Gutenbergle premier jeu d’évasion autour des grands textes de la langue française !

22/10/2020