Email catcher

inaudible

Définition

Définition de inaudible ​​​ adjectif

Qu'on ne peut ou qu'on a du mal à entendre. Vibrations inaudibles (infrasons, ultrasons). Un murmure presque inaudible.
Très désagréable à entendre.

Synonymes

Synonymes de inaudible adjectif

imperceptible, bas

inécoutable

Exemples

Phrases avec le mot inaudible

Comment rejoindre l'insurrection jusques et y compris à l'écouter dans l'inaudible d'une voix.Che vuoi ?, 2011, Claude Maillard (Cairn.info)
Et maintenant, nous écoutons les réponses de la commissaire, mais il y a tellement de bruit qu'elles sont quasiment inaudibles.Europarl
Dans tous ces débats sur l'avenir de la jeunesse, la question environnementale est inaudible.Adolescence, 2021, Yannis Gansel (Cairn.info)
Tous deux se coupent la parole, rendant parfois l'échange inaudible.Ouest-France, Christophe JAUNET, 21/06/2016
Il est de la responsabilité et de la dignité des professionnels de s'imposer face à leurs mandants et de refuser des requêtes inaudibles.Capital, 13/05/2019, « Discriminations à la location : les agents immobiliers doivent viser… »
Excusez-moi de parler aussi franchement, mais vous parlez trop fort et les interprètes sont inaudibles.Europarl
Cela nous change de trop fréquents discours lénifiants qui, à force de lisser toute contradiction, en deviennent inaudibles pour les gens.Europarl
Dans ce contexte, les voix qui contestent la mondialisation sont quasiment inaudibles.Revue internationale et stratégique, 2009, Eddy Fougier (Cairn.info)
Son oscillation inaudible est diffusée sous forme vibratoire dans deux monolithes couchés au sol et servant d'assise devant le film muet.Ouest-France, 27/11/2012
Est-ce à dire que si les oppositions sont souvent inaudibles, les problèmes sont résolus pour autant ?Ouest-France, 16/11/2019
Ensuite, personne n'entend les murmures inaudibles et incohérents des dirigeants européens sans mandat et surtout sans légitimité.Europarl
Dans sa barbe toujours naissante, il vacille entre l'inaudible, l'inarticulé et le marmonné, sans s'inquiéter – apparemment – de savoir si l'on perçoit ce qui se dit.Recherches en psychanalyse, 2011, Frédéric Vinot (Cairn.info)
Puis arrive une pluie invisible, inaudible, presque sournoise et tout a changé !Ouest-France, 03/01/2017
Cette conditionnalité est aussi ce qui lui permet de les obliger à découvrir par eux-mêmes cette vérité des origines qu'elle sait indicible et inaudible.Chimères, 2021, Sabine Delzescaux (Cairn.info)
A l'heure où les marges de manœuvre se réduisent, où l'on voit bien que les solutions clivantes sont vouées à l'échec, le message solitaire d'un syndicat est inaudible.Capital, 03/03/2015, « Remue-méninges pour relancer le logement »
Dans tous les cas la parole de l'accusé semble inaudible ou inexistante.Les cahiers de la justice, 2019, Alexandra Fabbri (Cairn.info)
À peine entamé, son discours d'ouverture de la cérémonie a été perturbé par un insupportable effet larsen, qui le rendait inaudible par le public.Ouest-France, 01/02/2017
Si ces amendements sont adoptés, ils transformeront notre message haut et clair en un murmure inaudible.Europarl
Dans un club piégé dans une zone de turbulences, parler de jeu peut sembler anachronique autant que risquer d'être inaudible.Ouest-France, Jean-Marcel BOUDARD, 19/12/2020
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.
La langue en débat L'insécurité linguistique L'insécurité linguistique

Vous connaissez peut-être l’insécurité alimentaire ou l’insécurité juridique, mais connaissez-vous l’insécurité linguistique ?

Anne Abeillé 14/06/2023