irritabilité

définitions

irritabilité ​​​ nom féminin

Disposition à s'irriter. Elle est d'une extrême irritabilité.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Nous retrouvons dans les assemblées parlementaires les caractéristiques générales des foules : le simplisme des idées, l'irritabilité, la suggestibilité, l'exagération des sentiments, l'influence prépondérante des meneurs.Gustave Le Bon (1841-1931)
L'âpreté de sa critique, je ne l'ai jamais attribuée qu'à l'irritabilité d'une nature ultra-sensible, exaspérée par toute manifestation du faux.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Assurément la vie en communauté forcée l'avait jeté dans cet état chronique de souffrance, et cette souffrance, cet ennui exhaltaient ses organes sensitifs et aiguillonnaient sa chagrine irritabilité.Pétrus Borel (1809-1859)
Bientôt une autre bagatelle mit en scène sa vivacité de sentiment et l'irritabilité de ses nerfs.Jane Austen (1775-1817), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Devenu d'une irritabilité nerveuse extrême, – lorsqu'il se vit ainsi vieilli, désorganisé, amoindri, mésestimé et seul, le malheureux parut comme se réveiller, et – le croirez-vous !Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
L'irritabilité, suspendue une année entière dans la pseudo-chrysalide, vient donc de se réveiller un instant pour retomber aussitôt dans la plus profonde torpeur.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Le contact avec sa mère entretiendrait chez lui une irritabilité toute favorable au développement des accès.Émile Blanche (1820-1893)
De là surgissait une extrême irritabilité qui se traduisait presque toujours par de violentes colères.Georges Bizet (1838-1875) et Hugues Imbert (1842-1905)
Elle passait pour méchante ; mais n'y avait-il pas un peu de cette irritabilité d'humeur qui est excitée par une injustice incessante ?Laure Junot d'Abrantès (1784-1838)
Dans ses moments d'irritabilité, il éprouvait le besoin de passer sa rage en frappant sur plus faible que lui.Ernest Capendu (1826-1868)
Sa violente irritabilité ne fait que s'accroître ; cependant, depuis quelques jours, il feint, pour me gagner, sans doute, une douceur mielleuse qu'il n'a pas accoutumé de distiller.Pétrus Borel (1809-1859)
Mes médecins, quand j'ai été malade, m'ont toujours traité avec plaisir comme étant un monstre, pour l'irritabilité nerveuse.Stendhal (1783-1842)
Il s'agit de la vraie distinction scientifique que la théorie positive de l'irritabilité doit finalement maintenir entre les mouvemens volontaires et les mouvemens involontaires.Auguste Comte (1798-1857)
Le dépit ne se traduisait chez lui que par une sorte d'irritabilité plus aiguë, et ne faisait pour ainsi dire qu'ajouter un ressort de trempe plus sèche à son audace.Eugène Fromentin (1820-1876)
Les caractères des foules qu'elles manifestent surtout, sont la faible aptitude au raisonnement, l'absence d'esprit critique, l'irritabilité, la crédulité et le simplisme.Gustave Le Bon (1841-1931)
L'irritabilité naturelle de celui qu'on qualifiait en général de vilain monsieur s'était aggravée de sa situation récente de commanditaire.Jules Moinaux (1815-1895)
Ainsi la fameuse irritabilité poétique n'a pas de rapport avec le tempérament, compris dans le sens vulgaire, mais avec une clairvoyance plus qu'ordinaire relative au faux et à l'injuste.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Certains monosyllabes, tout assaisonnés d'une œillade subtile qu'ils fussent, ont beaucoup aiguisé l'irritabilité de la jeune fille, trop pleins de l'oubli dont elle était humiliée.Hector Bernier (1886-1947)
On ne manqua pas de me rapporter le propos ; je ne m'en montrai pas offensé ; les considérations de politique dominant toujours chez moi l'irritabilité de l'amour-propre.Joseph Fouché (1759-1820)
Ces souffrances lui donnoient sur les nerfs, l'agaçoient, et son irritabilité naturelle et son irrascibilité augmentoient dans une proportion effrayante.Pétrus Borel (1809-1859)
Afficher toutRéduire
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots d’Halloween Top 10 des mots d’Halloween

Chaque année, le 31 octobre, des enfants de nombreux pays se déguisent en des personnages fantastiques et vont récolter des friandises de porte en porte tandis que des citrouilles sculptées arborent des sourires effrayants… C’est Halloween ! Cette fête païenne d’origine celte est répandue depuis longtemps dans les pays anglo-saxons. Popularisée par les films d’horreur, elle s’est propagée dans le courant des années 1990, assortie de toute son imagerie gentiment effrayante. Squelette, fantôme, lanterne, sorcière, autant de mots associés à cet évènement et dont je vous propose de découvrir l’origine. Tremblez !

Édouard Trouillez 26/10/2020